Accueil > FAYE Estelle > FAYE Estelle – La dernière lame

FAYE Estelle – La dernière lame

.

La derniere lame Estelle FayeTitre : La dernière lame
Auteure : Estelle FAYE
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa peu s’en faut

.

Le monde touche à sa fin, il est envahi par les flots. La crue universelle est impossible à endiguer. La désolation s’abat sur le peuple et l’Église des Cendres, grâce à Marie sa figure de proue, compte bien tirer profit de l’humeur générale pour conquérir de nouveaux adulateurs. Pourtant une petite faction, dont Joad fait partie, a encore quelques convictions.

.
.

)°º•. Les personnages semblent bâtis à partir d’un schéma complexe ; pourtant, seule la partie visible de l’iceberg nous est montrée, on a du mal à apprécier l’ampleur de leur personnalité. S’ils manquent à mes yeux de profondeur, j’ai trouvé que les rôles masculins étaient plus réussis que les féminins. Je les ai trouvés plus crédibles et humains.
.

Marie est le bastion de l’Église des Cendres. Cette religion accapare l’affliction générale et devient de plus en plus populaire. Seulement, j’ai trouvé que Marie ressemblait trop à Jeanne d’Arc. Je voulais connaitre la vie de « la » Marie des trois premiers chapitres (soit deux ans avant que l’histoire ne débute). Joad est médecin à l’hôpital dont il a la charge. Il veut défendre la vie et donc l’espoir et s’avère être la prochaine cible de la violente armée. Ils sont le reflet l’un de l’autre et pourtant l’amnésie des deux protagonistes m’a semblé être un élément de trop.
.

Bien que je ne me sois pas attachée aux personnages, je les ai trouvés dans l’ensemble assez humains, qu’ils soient versatiles, admirables, odieux, fidèles, discrets et/ou sympathiques.

.
.

)°º•. Cet univers sombre, qui dégage un certain degré de maturité est bienvenu parmi les lectures Young Adult, au même titre que « Cœurs de rouille » de Justine Niogret dans feue la même collection. Certains lecteurs hésitent même à le qualifier de lecture YA.
.

Voilà un roman ou s’affrontent les sciences et la religion. L’histoire a un petit côté apocalyptique où la lutte religieuse profite du chaos dans ce monde en déclin. Les descriptions sont comme les paysages qu’elles servent : froides, tourmentées et lugubres. Pourtant, j’ai trouvé que l’annonce et la représentation de la crue n’étaient pas assez angoissantes.
.

Ma lecture est en demi-teinte, pour plusieurs raisons. Des éléments sont intégrés trop brutalement à l’histoire : l’arrivée tardive de Jester et le revirement de Joad. En tant que lectrice, j’ai été dans le flou sur certaines scènes et pourtant des idées intéressantes auraient mérité d’être un peu plus développées et paraissent pour le coup, trop nombreuses à être « en cours ». Enfin, les flashbacks ne nourrissent pas assez l’intrigue alors qu’ils servent à l’origine, à étoffer les personnages.

De manière totalement subjective, je vous avoue que j’aurais voulu davantage connaitre Joad, partir à l’aventure, le temps d’un roman à ses côtés.
.

Petit détail qui pique, mais qui s’avère secondaire, la phrase d’accroche complètement à côté de la plaque – et qui à mon sens, dessert même le livre – « Elle est belle, courageuse, respectée. C’est sa malédiction. »

.
.

« La dernière lame » d’Estelle Faye est un premier roman jeunesse où sur fond d’apocalypse, des groupes aux convictions opposées font s’affronter. De prime abord, ce one shot est difficilement identifiable comme lecture young adult tant l’intrigue est de qualité, les ambiances sont soignées. Les personnages masculins sont un tantinet plus réussis que les femmes, à mes yeux. Quelques détails m’ont un peu ennuyée mais la plume de l’auteure est à découvrir (peut-être sur d’autres romans ?).

.
.

extrait La derniere lame Estelle Faye.

————————————————————————~*

.
.

Souvenir de lecture : Jester, dans toute sa splendeur.

.

Dans le chaudron :
pour l’aspect lutte & religion
¤
Dehors les chiens, les infidèles de Maïa Mazaurette
¤ La Pucelle et le Démon de Benedict Taffin

.

Challenge jeunesse young adult 2014-2015SFFF au femininLogo Lecture Equitable

.
Ma lecture contribue à mon challenge jeunesse et young adult, ainsi que pour le  SFFF au féminin. C’est également une lecture équitable.

.
.

Dans la biblio de Koko, Imaginelf, Lectures trollesques, Les découvertes de Dawn, Take a book (Moody) ont aussi admiré les tatouages de Joad.

.
CITRIQ

.

Advertisements
Catégories :FAYE Estelle Étiquettes : , , , ,
  1. 13 février 2015 à 11:54

    C’était ton premier Estelle Faye ? J’ai adoré ses deux romans adultes, « Porcelaine » et « Un Éclat de givre », où l’on retrouve une plume magnifique.

    • 13 février 2015 à 12:31

      Oui c'est le premier :) J'ai lu il y a quelques semaines, le premier tome de la voie des oracles, j'ai bien aimé. Ses deux romans m'intriguent, un peu plus "Un éclat de givre", j'avais d'ailleurs lu tes chroniques.

  2. 13 février 2015 à 21:03

    Je n’ai toujours pas lu Estelle Faye mais j’en entends beaucoup parler en bien ces temps-ci. Par contre je pense que certains livres me plairaient plus que d’autres, je n’ai pas toujours été totalement convaincue par les critiques. Je pense que je pourris commencer par celui-ci.

    • 14 février 2015 à 20:11

      J'ai lu le premier tome de "La voie des Oracles" et j'ai davantage apprécié que celui-ci. Mais tout est affaire de goût :)

  3. 14 février 2015 à 12:29

    Mmmh, il me tente depuis un bout de temps mais ton ressenti en demi-teinte n’est pas pour me convaincre… J’hésite, j’hésite ! Peut-être que je vais me laisser par un autre titre de la même auteure !

    • 14 février 2015 à 20:11

      C'est ce que je te conseillerais, oui :)

  4. 14 février 2015 à 17:42

    Je ne connaissais pas mais ce n’est pas la première fois que j’entends parler de cette auteure! Il faudrait que je tente un de ses romans 🙂

    • 14 février 2015 à 20:11

      Sa plume est assez appréciée (et tant mieux)

  5. bouchondesbois
    17 février 2015 à 17:13

    J’étais persuadée de l’avoir lu et… En fait, non O.O
    Du coup, ta chronique m’intrigue, je dois bien l’avouer ! Je n’ai plus qu’à croiser les doigts pour le trouver à la bibliothèque 🙂

    • 17 février 2015 à 21:04

      Et bien j'espère que tu le trouveras pour me dire ce que tu en penses :)

  6. 18 février 2015 à 10:33

    Il m’a l’air sympa, j’y jetterai un œil à l’occasion !

    • 20 février 2015 à 00:06

      Au moins, c'est un one shot !

  7. 4 mars 2015 à 13:07

    J’ai lu ce livre il y a quelques années maintenant et je ne l’ai pas beaucoup rencontrer sur d’autres blogs. Je suis donc contente de voir que tu l’as lu même si ta lecture est plus mitigée que la mienne. J’ai vraiment apprécié le voyage et note au passage les deux autres romans adultes discutés en commentaire.

    • 5 mars 2015 à 00:03

      En as-tu des souvenirs précis ou cela reste diffus ?

  8. 31 mars 2015 à 18:27

    La dernière fois, je suis tombée sur plusieurs livres de cette collection à très bas prix et j’ai hésité entre celui-ci et la fille sortilège de Marie Pavlenko. Apparemment, j’ai eu raison d’opter pour la fille sortilège (enfin, à voir à la lecture :D)

    • 31 mars 2015 à 19:39

      Pour avoir lu quelques chroniques, le livre a l'air sympa effectivement :)

  1. 12 février 2015 à 20:26
  2. 12 février 2015 à 20:27
  3. 13 février 2015 à 12:29
  4. 28 février 2015 à 19:17
  5. 2 mars 2015 à 09:38
  6. 6 mars 2015 à 10:23
  7. 8 mars 2015 à 15:02
  8. 2 avril 2015 à 12:03
  9. 2 mai 2015 à 11:20
  10. 2 juin 2015 à 10:32
  11. 2 juillet 2015 à 10:02
  12. 2 août 2015 à 19:55
  13. 2 septembre 2015 à 18:41
  14. 30 septembre 2015 à 11:07
  15. 2 octobre 2015 à 17:53
  16. 25 janvier 2016 à 12:01

Jeter un sort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :