Archive

Articles taggués ‘♥’

HOBB Robin – Les aventuriers de la mer ~ Brumes et tempêtes, tome 4

09/06/2014 30 commentaires

.

Brumes et tempetes tome 4 Robin Hobb Les aventuriers de la merTitre : Brumes et tempêtes (Les aventuriers de la mer, tome 4)
Auteur : Robin HOBB
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Tomes 1, 2, 3, 5, 6, 7, 8 et 9

.

Les serpents de mer ne sont plus que trois, mais ils continuent leur périple en suivant un pourvoyeur ; leur espoir s’amenuise de trouver Celle-qui-se-souvient.
C’est à leur sujet qu’Ambre tente de trouver des informations. Par ailleurs, elle tente de convaincre Parangon de l’acheter : la famille Ludchance est couverte de dettes mais jamais famille de Premiers Marchands ne vendrait sa vivenef en tant que telle. Il risque d’être vendu comme du petit bois.

Elle propose aussi ses services pour réparer les mains de L’Ophélie : elle vient de débarquer à Terrilville où Althéa pose le pied, un an après son départ. Si Ronica est très émue de la retrouver, l’accueil que lui réserve sa sœur Keffria, est plus que froid. Quant à Malta, elle apprend à jouer de ses charmes avec tout le monde. La demande d’Althéa concernant l’aide à apporter à la famille Tenira pour les taxes du port n’est pas la seule mauvaise nouvelle.

Reyn Khuprus s’apprêtent à rendre visite à la famille Vestrit. En plus de Malta, son esprit est préoccupé par le dernier fût présent dans la salle du Coq Couronné.
Du côté de Vivacia, l’équipe est toujours sous l’emprise des pirates ; la tension est latente mais il manque peu de choses pour la situation tourne au pugilat. Kennit risque de perdre la vie à cause de sa jambe gangrenée. Malgré le matériel manquant, Hiémain va devoir l’amputer. Son père, Kyle fait pleuvoir les insultes sur lui.

Contre toute attente, Sérille n’aurait jamais pensé que le Gouverneur Cosgo ferait voyage avec elle en direction… de Terrilville.

.
.

J’ai réussi à résumer je-ne-sais-trop-comment sans véritablement spoiler ; et sincèrement, je n’ai même pas annoncé un quart de ce qu’il se passait. Comme toujours, Robin Hobb nous offre  une aventure très riche. Un peu comme une saga de l’été, elle est impossible à lâcher. Cette histoire chorale est très jouissive. Nous disposons de plusieurs narrateurs ; les fils de vie s’entremêlent jusqu’à certains points de jonction alors que certaines existences nous paraissent séparées par un océan.

Lire la suite…

HILL Joe & RODRIGUEZ Gabriel – Locke & Key ~ Alpha & Oméga, volume 6

21/05/2014 12 commentaires

.

Alpha et Omega Locke & Key Joe Hill et Gabriel RodriguezTitre : Alpha & Oméga (Locke & Key, volume 6)
Auteurs : Joe HILL & Gabriel RODRIGUEZ
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Tome 1, tome 2, tome 3, tome 4, tome 5

.

Après avoir dupé tout le monde, y compris la famille Locke, Dodge touche au but. Il détaille au mieux son plan en préparant la sinistre grotte de Lovecraft pour libérer les démons. Chacun des membres de la famille va être mis à l’écart grâce à ses soins. Le dernier affrontement va bientôt lieu.

.
.

Locke & Key Joe Hill Alpha et Omega 06Hill & Rodriguez se sont donné à fond pour tirer leur révérence avec l’ultime tome “Alpha & Oméga”. Les six tomes sont plus surprenants les uns que les autres. Cette série ô combien passionnante et tellement bien ficelée m’a totalement sciée. Les fils tissés offrent une tapisserie scénaristique des plus réussies.
.
 
Les illustrations sont elles aussi saisissantes : les personnages sont très expressifs, Rodriguez détient un grand sens de la mise en scène. La lutte entre les ombres et la lumière est un des thèmes principaux : la saga est spectaculaire. Les auteurs ne se dispersent pas : aucun personnage, principal ou secondaire n’est oublié sur le bord de la route ; toutes les intrigues même secondaires sont bouclées. Et par-dessus le marché, la trame de ce dernier tome est riche en rebondissements.

Lire la suite…

FERRONNIERE Erlé et BRUNEL Aurélie – Fées & Déesses

05/05/2014 18 commentaires

.

Fees et Deesses Erle Ferronniere Aurelie BrunelTitre : Fées & Déesses
Auteur : Erlé FERONNIERE & Aurélie BRUNEL
Plaisir de lecture : coeur notation Livre avec entrée au Panthéon

.

Fées & Déesses nous emmène à une autre époque, presque un autre temps ; mais parfois tout proche puisqu’elles sont présentes dans notre quotidien par leur histoire sinon par la présence discrète de certaines fées anonymes.
.
.

Fees et deesses erle ferronniere 01Erlé Ferronnière et Aurélie Brunel nous font voyager et partager le récit de ces Dames. Ce sont ces dernières qui nous invitent dans leur vie, contant des anecdotes et redressant parfois le tort qui leur a été fait. Les croyances à leur sujet ont été chassées à l’arrivée du Christianisme. Pourtant leur empreinte demeure intemporelle et universelle.
.

Entre autres, nous faisons connaissance de Morrigan, Kerridwen, Morgane, Viviane, Elaine, Iseult, La Dame du Lac… L’ouvrage nous plonge en plein dans les légendes celtiques et le mythe arthurien. Le lecteur amateur pourra peut-être trouver que cette invitation à la découverte survole les histoires sans se plonger véritablement dedans. A l’inverse, je trouve que le livre propose un panel assez exhaustif de ces personnalités. L’univers demeure envoûtant et est très attractif.

.

Je suis amoureuse de ces illustrations, elles me conquièrent dès le premier regard. Il faut dire que je suis très sensible au trait d’Erlé Ferronnière. Je baigne dans son univers depuis plusieurs années maintenant, tout comme dans celui de Sandrine Gestin. J’aime la perfection qui s‘affiche dans les expressions, dans le tomber des vêtements, dans les ornements des bijoux, dans le mouvement des cheveux et dans les détails de la faune et la flore. J’aime la position naturelle des mains et les regards éloquents des êtres.

.
.

“Fées & Déesses” d’Erlé Ferronnière et Aurélie Brunel est un très bel objet sur le folklore breton. Les textes et les illustrations – en symbiose – sauront ravir le cœur des initiés tout comme celui des aficionados.

.
.

Fees et deesses erle ferronniere 02 Fees et deesses erle ferronniere 03

Fees et deesses erle ferronniere 04 Fees et deesses erle ferronniere 06

Fees et deesses erle ferronniere 05

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : ce livre est dans ma liste de souhait depuis sa parution… plusieurs années après, l’envie de le lire et toujours aussi forte et complètement comblée une fois le livre refermé.

.

Dans le chaudron :
Des univers complètement différents qui m’ont aussi conquise
¤ Eco de Jérémie Almanza & Jérémie Bianco
¤ Beautiful Nightmares de Nicoletta Ceccoli
¤ Lika aux cheveux longs de Matayoshi & Yûji Kanno

.

Defi valeriacr0En plus d’être ma sélection d’avril pour le défi Valériacr0, c’est aussi un cadeau d’anniversaire de la part de ma tendre bourreau-de-défi, Valériane.

.

CITRIQ

.

.

DE PINS Arthur – Zombillénium ~ Control Freaks, tome 3

02/05/2014 13 commentaires

.

Control Freaks Arthur De Pins Zombillenium tome 3Titre : Control Freaks (Zombillénium, tome 3)
Auteur : Arthur DE PINS
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Tome 1, tome 2

.

Behemoth himself impose Bohémond Jaggar de Rochambaud pour assister le gestionnaire en place, Francis Van Bloodt à la tête du parc. Sauf que la réputation de ce consultant le précède et sa venue est vue d’un très mauvais œil. La révolte gronde.

.
.

Control Freaks Zombillenium Arthur de Pins 06)°º•. Avec Zombillénium, il y en a pour tous les goûts : démons, vampires, zombies, squelettes, sorcière, loups garous,… On s’attache à ces petites bêtes monstres. L’histoire prend un nouveau tournant et nous avons le cœur serré.
.

La gestion paternaliste appliquée au parc est jugée comme “molle”. Zombillénium a des besoins spécifiques et obligatoires. Francis Van Bloodt se voit attribuer un “cravateux”. La révolte grandit et la lutte est amorcée. Les syndicats militent contre les morts violentes. Par ailleurs, le personnel ne manque pas d’ingéniosité pour mettre des bâtons dans les roues de Bohémond Jaggar de Rochambaud.

.
.

)°º•. Les rebondissements et surprises mettent en scène le burn out d’Aurélien. La mécanique scénaristique est huilée à la perfection. On découvre davantage l’environnement du parc. Ceux qui avaient trouvé le deuxième tome un peu moins bon devraient être ravis ; car oui, Gretchen est plus présente. Elle devient, avec Aurélien des personnages clefs. L’intrigue toujours fraîche prend du relief.
.

Avec le personnel à vif, on y retrouve également une satire de notre société et de son rendement. Les allusions au monde de la finance, de l’entreprise, des conflits sociaux et du management de l’économie sont nombreuses. Et pourtant, le tout déborde d’humour à la fois humoristique… et caustique. Les dialogues sont cuisinés aux petits oignons.

.
.

Control Freaks Zombillenium Arthur de Pins 01)°º•. Le talent de De Pins s’exerce sur les deux tableaux, scénario et illustrations. Les dessins vectoriels sont sublimes. Les expressions des visiteurs particulièrement réussies : Arthur De Pins s’appuie sur des photos prises dans les parcs d’attraction publiée sur le web.
.

Ce tome est dans la continuité de la saga même s’il prend un virage plus sombre. Je suis amoureuse de cette série qui est une merveille d’humour noir. La fin est désastreuse… pour la patience des lecteurs ! Espérons qu’il mette peu de temps à publier la suite de ce fameux tome 3. (Rappelons les faits : 27 mois entre les parutions des tomes 2 et 3). Ce qui n’est point sûr étant donné qu’un projet parallèle d’adaptation sur grand écran devrait bientôt voir le jour, chapeauté par De Pins himself. (youhouh) Le teaser est à visionner ici.

.
.

“Control freaks”, troisième tome de la saga Zombillénium d’Arthur De Pins devient légèrement plus sombre. L’agitation couve et tout le monde est sous tension. Si Gretchen & Aurélien sont au-devant de la scène pour ce volet, c’est le parc entier qui s’avère impliqué. Entre illustrations remarquables et scénario soigné, l’auteur nous offre une saga magistrale.

.
.

Control Freaks Zombillenium Arthur de Pins 02 Control Freaks Zombillenium Arthur de Pins 05

Control Freaks Zombillenium Arthur de Pins 04 Control Freaks Zombillenium Arthur de Pins 03

..

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : quand même… ce tome méritait bien toute cette attente !
.

Dans le chaudron :
¤ Gretchen, tome 1
¤ Ressources humaines, tome 2
¤ Les annales du Disque-Monde de Terry Pratchett (pour de l’humour avec plein de créatures)

.
Defi valeriacr0J’ai gagné ce tome durant le challenge Halloween orchestré par Hilde & Lou.
Cette relecture n’est pas ma sélection d’avril pour le défi Valériacr0 mais celle de Valeriane que j’ai accompagné en “lecture commune”.

.

Iluze, Lasardine (La ronde des post-it) et Vladkergan (Vampirisme) ont assisté à la prise en otage du wagonnet.

CITRIQ

.

ANSEAUME Camille – Un tout petit rien

11/04/2014 21 commentaires

.

Un tout petit rien Camille AnseaumeTitre : Un tout petit rien
Auteur : Camille ANSEAUME
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon

.

On n’a ni projets, ni même le projet d’en avoir. Le plus gros engagement qu’on ait pris ensemble, c’était de se dire qu’on s’appellerait en fin de semaine. C’était quand même un mardi. On s’aime surtout à l’horizontale, et dans le noir, c’est le seul moment où on n’a plus peur de se faire, où on ose mélanger nos souffles sans redouter que l’autre se dise que ça va peut-être un peu vite. On ne s’est jamais servis du « nous », et quand dans une conversation on est obligés d’utiliser le terme « relation » ou « couple », nous concernant, on dessine avec nos doigts de gros guillemets en l’air pour montrer que c’est un grand mot pour une si petite chose.
C’est beaucoup plus que sexuel, c’est beaucoup moins qu’amoureux. C’est nos culs entre deux chaises, c’est suffisant pour faire semblant de faire des bébés, pas pour en avoir.

.
.

La bataille que mène la narratrice, c’est pour elle, pour le bébé mais aussi un peu contre le monde. L’emploi de la première personne du singulier permet d’être plongée dans sa vie (parfois son chaos) et de s’accrocher à notre protagoniste. Ce récit est universel tant il parle à beaucoup d’entre nous. On la suit dans ses aventures : doutes, questionnement, tristesse, coups de colère ; les réactions de son entourage. Et indubitablement, dans ses prises de conscience, ses choix, ses non choix.
.

Le livre se présente comme des entrées d’un journal intime. Elles sont souvent courtes, accélèrent le rythme et aident à la fluidité. Ces confidences sont pleines de force et remplies de phrases courtes assez choc.

.

L’obstétricien m’a remis un dossier. Il est bleu avec écrit « Interruption volontaire de grossesse : dossier-guide ». En haut il y a un encadré aux couleurs de la France, marqué « République française, ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports ». Je préférerais y trouver les règles de badminton.

.

.

Rond de sorciere 45 06Le style est percutant et la transmission des émotions en est bouleversante. On retient sa respiration, on est happé. Camille Anseaume est blogueuse et journaliste. Sa très bonne plume livre un ressenti authentique : on se demande où s’arrête la frontière entre réalité et fiction. Si on est irrémédiablement touché à la lecture de “Un tout petit rien”, jamais l’auteure ne nous sert du larmoyant. La crédibilité est très grande tant la justesse y est ciselée.
.

C’est avec simplicité et une sensibilité tout à-propos que l’écrivain s’emploie à nous faire partager ce récit… que nous souhaitons par la suite, partager nous aussi. D’ailleurs, j’ai eu beaucoup de mal à mettre des mots sur mon ressenti immédiat car j’ai été retournée. J’ai trouvé une des meilleures façons pour le partager, donner le livre à une amie.

Si vous souhaitez découvrir la plume de l’auteure, vous pouvez lire sa nouvelle dans son entièreté ici.

.
.

“Un tout petit rien” de Camille Anseaume est un récit percutant, qui touche au plus haut point son lecteur tant par la plume incisive de l’auteure que par le vécu de la protagoniste. L’immersion est totale grâce à la fluidité et la crédibilité d’une histoire à laquelle on ne pourra rester insensible.

.
.

Voici quelques citations et pourtant, j’ai essayé de me limiter.
Cliquez pour mieux lire :

.Extraits un tout petit rien Camille Anseaume

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Et si ?
.

Dans le chaudron :
Bien que je ne les ai pas chroniqués, des textes – hors SFFF – qui m’ont touchée.
¤ Ainsi soit-elle de Benoîte Groult
¤ J’ai donné la vie dans un camp de la mort de Madeleine Aylmer-Roubenne
¤ Le voile noir d’Anne Duperey

.

Faust’in, Femme sweet femme, La mite orange, Maêlle, Pensées by Caro, Plume de Cajou ont aussi « vécu » au rythme des lignes.

CITRIQ

.

Cette lecture a été réalisée en partenariat avec les éditions Kero.
.

.

Categories: ANSEAUME Camille Tags:

SANDERSON Brandon – Fils-des-Brumes ~ L’empire ultime, tome 1

24/02/2014 38 commentaires

.

L'empire ultimeTitre : L’empire ultime (Fils-des-Brumes, tome 1)
Auteur : Brandon SANDERSON
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Tome 2, tome 3

.

Le Seigneur Maitre est un immortel ; il règne sur l’empire depuis plus de mille ans. Il a instauré un système de castes rigides pour les hommes : Inquisiteurs, Obligateurs, Nobles, Terrisiens – gardiens du savoir – et Skaas. Ces derniers, les esclaves s’avèrent être la base de l’économie. Sous ce soleil rouge et la houlette de ce Dieu vivant, il est difficile de vivre ; encore plus la nuit avec la présence étrange des brumes. Ce sont de réelles craintes quant à ce que ces dernières cachent, qui animent les humains. Mais un jour, un homme à la ferme intention de renverser l’empire.

.
.

L empire ultime 03)°º•. Si le livre ne renferme pas de peuplades magiques, Brandon Sanderson nous a gâtés en proposant des personnages charismatiques et bien déjantés. Certes, tous les personnages ne sont pas autant développés que les deux principaux mais il est très agréable de les suivre. Ils ont tous une grande capacité d’évolution sur la série : c’est par ailleurs une équipe aux compétences complémentaires. Aucun n’apparait comme un héros super fort ; ce sont les relations entre eux et le respect qui se montre qui feront tout l’intérêt de notre lecture. En outre, nous n’avons pas de lutte manichéenne à proprement parlé.
.

Vin, 16 ans a été abandonnée par son frère. C’est Kelsier qui la « récupère » au moment de prendre possession des locaux de sa clique. Très vite ce dernier et Dockson remarquent ses qualités innées. Elle est intégrée au groupe qui se compose de Brise un manipulateur, Ham une brute philosophe, de Marsh un bougon et Clampin un grincheux ainsi que de Sazed qui lui sera tout dévoué. Vin s’est construite une carapace pour survivre ; elle ne fait confiance à personne et s’interroge beaucoup.  La transformation de cette fille accapare l’attention du lecteur et même si ce personnage est un peu trop parfait dans son rôle, son parcours initiatique est très prenant.

.
.

)°º•. A mes yeux, le plus gros atout de cette saga s’avère le système de magie bien pensé : Brandon Sanderson est un gamer dans l’âme d’où la précision du mécanisme et de sa cohérence parfaite. L’allomancie se base sur l’utilisation des métaux, chacun des huit a un pouvoir qui se déclenche quand il est brûlé par l’organisme. Dès qu’un individu peut avoir accès à deux métaux, il a irrémédiablement accès aux huit et s’appelle un Fils-des-Brumes. Tous peuvent naitre avec ces dispositions : sang pur, nobles mais aussi impurs (bâtards). L’auteur a su distiller des informations sur ce domaine de manière naturelle, l’air de rien ; il utilise une plume sans excès et sans phrase alambiquée. On découvre les secrets de cette pratique en même temps que Vin. Il faut dire que ces facultés sont passionnantes, le procédé est mystérieux et demande de la pratique aux détenteurs pour effectuer des nuances bien dosées : poussées, tractions… c’est tout un microcosme qui s’ouvre à nous.
.

Luthadel est la ville où se trouve le trône ; ce monde sans espoir est renforcé par un aspect « physique » sombre. Tout est noyé sous la pluie de cendres et les végétaux sont tous dans les tons marron. Cela travaille d’ailleurs pour les ambiances et de ce monde structuré et riche. La magie singulière sur les émotions est un point fort de l’histoire mais nous avons aussi une touche politique et religieuse.

.
.

L empire ultime 02)°º•. Un soulèvement du peuple contre les nobles, un homme à l’égo un poil surdimensionné, une jeune fille qui découvre ses pouvoirs et un méchant très méchant, du déjà-vu ? Peut-être. Mais « qu’importe le flacon pourvu qu’on ait l’ivresse » est on ne peut plus juste sur ce récit, surtout quand le flacon n’est pas aussi standard que l’on croit. La manière dont l’histoire est contée joue énormément parce que rien n’est brut, tout a été pensé dans les moindres détails.
.

On sent Brandon Sanderson très à l’aise et n’ayant aucun mal pour intégrer les codes de la fantasy. Batailles, complots, stratégie et intrigues semblent être son lot quotidien. On peut noter un peu de prévisibilité – avec quelques facilités acceptables – qui passe bien car elle est englobée dans le récit. La richesse des dialogues et la fluidité de l’écriture sont à prendre. La narration laisse au lecteur un léger arrière-goût amer.
.

Quand on pense saisir les aboutissants, un renversement scénaristique arrive juste après : on ne voit pas toutes les péripéties se produire, les retournements de situation sont judicieux. Le rythme soutenu se base sur un récit qui bouge beaucoup entre situations de départ et de fin (loin loin l’idée d’un tome introductif !). Rien ne semble figé et le suspense ne peut en être que renforcé. La fin arrive sans frustration bien qu’on y détecte quelques fils conducteurs secondaires pour amener au deuxième tome.
Bref, j’ai beaucoup aimé. Preuve en est, j’ai lu cette brique en quatre jours.
Et pour la très bonne traduction, on félicite Mélanie Fazi ; pour la couverture, c’est Chris McGrath.

.
.

« L’empire ultime » a deux atouts pour faire basculer votre cœur de lecteur : 1. des personnages intéressants & fêlés auxquels on accroche bien, 2. un système de magie reposant sur l’allomancie dont vous m’en direz des nouvelles. Ce premier tome très bon – et loin d’être introductif – saura vous ravir par une histoire non seulement bien ficelée mais aussi pensée dans ses moindres détails. Gardez les yeux ouverts, même en plein saut, vous devriez être juste époustouflés.

.

.

L empire ultime 05

L empire ultime 01 L empire ultime 04

.
.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Mention spéciale pour le système de magie inventé par l’auteur..

Dans le chaudron :
D’autres cycles très prenants
¤ L’ange de la nuit de Brent Weeks,
¤ Chronique du tueur de roi de Patrick Rothfuss,
¤ L’apprenti assassin de Robin Hobb.

.

Defi valeriacr0Cette lecture était le choix de Valériane pour le défi Valériacr0 de juillet, j’avais donc perdu à l’époque un joker. Et ce n’est pourtant pas faute de l’avoir finalisée le 6 août. Je ne la publie que maintenant, mais bon, cela en valait la peine parce qu’il fallait de toute façon que je vous parle de ce livre.

.

Peut-être que parmi Book en stock (Dup & Phooka), Bulle de livre (Snow), Chez Iluze, Clair Obscur (Endea), Dans ma bibliothèque (Rose), Hugin & Munin, Imagine…erre (Arutha), Imaginelf (Lelf), La caverne d’Ankya, Lectures trollesques (Ptite Trolle), Les lectures de Xapur, Lilyn Kirjahylly (Miss Spooky Muffin), Lorkhan et les mauvais genres, Mes lectures de l’imaginaire (Olya), Regard d’enfant (Thalia), y a-t-il un allomancien…

CITRIQ

.

Pics : #01 Vin par Twilightbeta, #02 L’empire ultime par Marc Simonetti, #03 Vin par Polingly, #04 Mistwraith par LadyRoxanne7, #05 Steel Inquisitor par Jack-haggard.

.

Enregistrer

Categories: SANDERSON Brandon Tags: ,

CROS Anaïs – Les lunes de sang ~ Crépuscules, tome 4

14/12/2013 4 commentaires

.

Crepuscules Anais Cros Les lunes de sang tome 4Titre : Crépuscules (Les lunes de sang, tome 4)
Auteur : Anaïs CROS
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Tome 1, tome 2, tome 3

.

Le trio Listak, Evrahl et Amhiel courent contre le temps pour éviter la guerre entre des royaumes. Morsech et l’Âme Blanche ont mis ouvertement en marche leur stratégie. Il va être difficile de faire entendre raison aux uns et de combattre les instigateurs qui œuvrent indirectement.

.
.

J’ai dévoré le livre, ça va de soi. Comme il s’agit d’un tome 4, il m’est difficile d’en parler sans spoiler. Nous sommes loin de la situation de départ : l’avancée dans l’histoire est tout en profondeur. Les lunes de sang proposait les aventures d’un double de Sherlock Holmes  version fantasy. C’est tout naturellement que l’histoire va dans ce sens-là, en gommant le personnage de Sir Conan Doyle pour aller vers un récit original.

.

Evrahl cherche à tout prix à protéger ceux qu’il aime et se confronte à des décisions le mettant sans dessus-dessous mais il participera à la guerre. Amhiel sera tout aussi présente, Listak égal à lui-même bien qu’il réserve certaines surprises. La rencontre entre Morsech et Listak est à la fois effrayante mais aussi délicieuse pour le lecteur que nous sommes. Tous les personnages sont confrontés à la souffrance.

.

Anaïs Cros ne sublime pas la guerre ; la tragédie est composée de morts. Même si ce n’est jamais ma période préférée dans une histoire, la guerre est un passage attendu pour la série. Les émotions s’enchainent avec peu de répit sur les différents temps bien que parfois, on ait la sensation que tout soit un peu trop rapide. L’auteur a du jouer finement avec les ellipses pour nous proposer un concentré d’histoire en y intégrant des moments plus intimistes qu’un camp grouillant. Les personnages sont toujours dans une évolution permanente et j’apprécie grandement le soin qu’Anaïs Cros y apporte.

.
.

Le tome 4 « Crépuscules » est la suite naturelle de la saga : le temps est maintenant à l’action. Nos personnages sont malmenés mais leur avancée est inévitable. Responsables des décisions prises, ils assument les actes qu’ils s’apprêtent d’or et déjà à réaliser. Le tempo s’accélère pour toujours donner un récit au rythme élaboré qui ne s’effiloche point.
.

.

Crepuscules Anais Cros extrait

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : à quand le tome 5 ?

.

Dans le chaudron :
¤ Les lunes de sang, tome 1
¤ La lune noire, tome 2
¤ Métamorphose, tome 3
¤ Interview d’Anaïs Cros

.

Logo Lecture Equitable.
.

Les lunes de sang est une saga « équitable » ; on soutient les petites maisons d’éditions comme Lokomodo.

.

.

Dup (Book en stock) déclare aussi son amour à cette saga.

Cette lecture a été réalisée en partenariat avec les éditions Lokomodo.

.

Categories: CROS Anaïs Tags: , ,