Rond de Sorcière #71

.

Logo Rond de SorciereLe Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète.
C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Cette fois-ci, les 3000 pages sont loin, mais en même temps, c’est la faute de ce temps pourri – Le Temps Pourri, sponsor officiel des Excuses Toutes Aussi Pourries, Valables pour Tout Motif – je plafonne donc à 2670 pages.
.

Pile à Lire :
¤ BRAVI Soledad : Bart is back
¤ DEBATS Jeanne A. : Plaguers
¤ FINK Joseph & CRANOR Jeffrey : Bienvenue à Night Vale
¤ GREGORY Daryl : Nous allons tous très bien, merci
¤ Laurel : Comme convenu, volume 1

→ Le mois est aussi calme du côté de la pile à lire, 6 entrées et 10 sorties (toutes ces acquisitions ont été lues). Ces dernières semaines, j’ai découvert les écrits de Rozenn Illiano sous le titre – un peu pompeux mais presque honorifique – d’alpha lectrice. Je sais qu’elle peaufine sa saga… vivement qu’elle soit disponible, vous allez aimer.

.

Du côté des défis, ma codétenue Valériane a choisi pour moi « Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur » d’Harper Lee qui ne fut pas une rencontre très heureuse.

.

.

Romans SFFF

.

Eos G.D. ArthurEos – G.D. Arthur
Plaisir de lectureetoile1 Livre à oublier
Le récit est un peu perturbant par la façon du narrateur de rapporter son quotidien. Puis, on s’y fait : certains passages sont bien écrits et on devient intéressé par le devenir de ces jeunes gens. Mais il faut se faire une raison, au bout de 200 pages (sur un total de 314) où je n’ai rien eu à mettre sous la dent, j’ai abandonné : les seules actions sont connues par avance, le suspense est proche de zéro et tout est lent. Le style poétique aura aussi eu raison de ma concentration. Non seulement j’ai été déçue mais clairement frustrée par cette histoire.

.
.

L empire des auras Nadia CosteL’empire des auras – Nadia Coste
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Chronique complète
Ce roman d’anticipation propose une société dont seule la couleur de leur aura détermine la place des personnes au sein de la communauté. La plume de Nadia Coste est une valeur sûre pour moi, et elle me conforte dans mon opinion avec ce livre jeunesse. Les thématiques abordées comme la ségrégation, les valeurs éthiques et la tolérance et l’amour pour autrui sont d’autant d’éléments qui soutiennent le récit. La lecture est conseillée à partir de 13 ans.

.
.

Seuls les alligators vous entendront crier Nadia CosteSeuls les alligators vous entendront crier – Nadia Coste
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa
Chronique complète
Livre jeunesse pour premiers frissons garantis. Dans la collection « Roman d’horreur », Nadia Coste emmène le lecteur dans un environnement tout choisi : la Nouvelle-Orléans, son bayou, ses croyances et ses rituels. L’ambiance est poisseuse à souhait et pourtant un comique de situation se dégage. L’autrice sait mener son lecteur par le bout du nez, de rebondissements en rebondissements. Rythmé et efficace. Lecture conseillée à partir de 12 ans.

.
.

Plaguers Jeanne-A DebatsPlaguers – Jeanne A. Debats
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa
Les Plaguers sont des pestiférés et rejetés par les autres personnes alors que l’Humanité a perdu la quasi-totalité des ressources offertes par la Terre. L’autrice nous emmène dans un univers où les personnages sont fouillés, non manichéens, et où il est surtout question d’acceptation de soi et des autres. Elle expose la différence sous toutes ses coutures et c’est à travers les yeux de Quentin que nous appréhendons la Réserve et la construction de la vie qu’il va devoir s’y construire. Le récit m’a parfois fait penser (et c’est une bonne chose) à Outrage et Rébellion de Catherine Dufour

.
.

Aylus Estelle Faye La Voie des Oracles tome 3Aylus (La Voie des Oracles, tome 3) – Estelle Faye
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Chronique complète
Tome 1, tome 2
Pour ce dernier volet, Estelle Faye redistribue les cartes. Il y a donc de nouvelles problématiques mais toujours avec les éléments connus dans les deux tomes précédents ; il s’agit d’une histoire alternative. La fantasy prend encore plus d’importance avec l’arrivée des divinités. Sur un tempo différent, l’autrice propose un final à contretemps et harmonisé avec le début de la trilogie.

.
.

Nous allons tous tres bien merci Daryl GregoryNous allons tous très bien, merci – Daryl Gregory
Plaisir de lecture : etoile 4 Livre à découvrir
Chronique complète
En moins de 200 pages, l’auteur nous emmène dans une intrigue originale de manière fort adroite. Le récit est astucieux et fourmille de bonnes idées : de manière indirecte, pensées ou mots échangés l’on connait le passé de chacun des personnages. La novella est à cheval entre plusieurs genres même si le dernier tiers « pulp » n’a pas eu la même force que le reste de l’histoire à mes yeux.

.

.

Livre graphique SFFF

.

Bart is back Soledad BraviBart is back – Soledad Bravi
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa
Chronique complète
Étiqueté comme roman graphique, Soledad Bravi quitte ses paresseuses pour nous livrer l’histoire de Bart, le chat zombie : 128 pages d’aventures sur du papier épais, relatées avec un trait simple. Le récit est très noir bordé d’humour du second degré et certains clichés amusent la galerie. Bart devient attachant par sa situation morbide.

.

.

Autres livres

.

Comme convenu couverture prototypeComme convenu, volume 1 – Laurel
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas…tique
Chronique complète
Ce livre est le fruit d’une campagne de financement participatif lancée par Laurel. À l’origine, l’illustratrice raconte par des bulles, son aventure à la Silicon Valley. Consciencieusement, elle fait paraitre son histoire gratuitement sur son blog à raison de – presque – une planche par jour. Soutenue par sa communauté, elle n’hésite pas à prendre les quelques remarques ou les améliorations parfois du trait (postures) parfois des écrits (formulations). Le trait est toujours rond mais les propos n’en sont pas moins sérieux avec une pointe ironique. Laurel nous fait voyager avec elle, dans la réalisation de ses rêves et la prise de conscience de la réalité et des quelques « menus » soucis rencontrés.

.
.

Ne tirez pas sur l oiseau moqueur Harper LeeNe tirez pas sur l’oiseau moqueur – Harper Lee
Plaisir de lectureetoile 2 Livre à regrets
Chronique complète
L’histoire proposée par Harper Lee n’a pas su me convaincre : le quotidien relaté par une petite fille, mêlé aux commentaires sur la société de l’époque m’a semblé terriblement boiteux. Il s’agit surtout du regard porté sur l’enfance, d’un fond d’autobiographie pour un roman initiatique. Je n’ai pas été emportée par le récit car je m’attendais à arriver dans le procès mené par le père concernant une affaire avec un « Nègre » dans les années 30 et de la répercussion sur ses enfants et sur la petite communauté de Maycomb.

.

.

Rencontrer Thya et ses magnifiques yeux bleus | Aller à la mer | Ne pas trouver le soleil | Mais la chaleur des copains | Recevoir Mutinelle et son homme | Faire la tournée des cafés | Recevoir le magnifique livre de Laurel | Créer un compte Intagram | Manger des pizzas avec la famille D. | Et suivre l’Eurovision | Très sérieusement | Ou pas | Se lancer pour la première fois dans une partie de jeu de rôle | avec les copains et une tarte aux fraises | Du courrier, en réception et en envoi | Retrouver Marie Juliet et prendre un café à BD Fugue | puis aller à une dégustation de thé à la huitième édition de Malmö & Luleå | M’offrir deux badges en mettant à peu près 20 ans pour me décider | Voir ma famille et me perdre dans la végétation | Snpachatter beaucoup | Tout et rien, de l’éphémère | Tester le bus au retour | Avec du wifi dans le dedans | Toujours s’émerveiller de la gare de Limoges | Dîner avec Céline & Vincent de burgers maison | Consommer les premières fraises de mon potager babylonien | Un nouveau venu, un hortensia | Parce que.

.

.

 Rond de Sorciere 71 27

Rond de Sorciere 71 01 Rond de Sorciere 71 02

Rond de Sorciere 71 03 Rond de Sorciere 71 04

Rond de Sorciere 71 05 Rond de Sorciere 71 06

Rond de Sorciere 71 07 Rond de Sorciere 71 08

Rond de Sorciere 71 09 Rond de Sorciere 71 10

Rond de Sorciere 71 11 Rond de Sorciere 71 12

Rond de Sorciere 71 14 Rond de Sorciere 71 13

Rond de Sorciere 71 15 Rond de Sorciere 71 16

Rond de Sorciere 71 17 Rond de Sorciere 71 18

Rond de Sorciere 71 19 Rond de Sorciere 71 20

Rond de Sorciere 71 21 Rond de Sorciere 71 22

Rond de Sorciere 71 23 Rond de Sorciere 71 24

Rond de Sorciere 71 25 Rond de Sorciere 71 26

Gâteau de Savoie | Roulé à la cannelle | Outrageous cookies

.

Enregistrer

Enregistrer

  1. Tigger Lilly
    12/06/2016 à 19:34 | #1

    Ça a l’air trop bon les trois photos du bas *_*

  2. 12/06/2016 à 21:36 | #3

    Les outrageous cookies, ça fait tellement longtemps que je n’en ai pas faits, j’en ai presque oublié le goût. Mais là, en voyant ta photo, ça me revient un peu… trop, même. 😀
    Trop bien que toutes tes acquisitions du mois aient déjà été lues !

  3. Vert
    12/06/2016 à 23:24 | #6

    Plaguers est un chouette livre, j’espère bien trouver quelques jeunes têtes à qui le prescrire un jour…

    • 13/06/2016 à 20:14 | #7

      C'est vrai que c'est une lecture à conseiller :) (histoire de faire travailler les rouages) (mais aussi à prendre conscience de soi et de ses propres soucis)

  4. 15/06/2016 à 10:16 | #8

    Le rouleau à la cannelle me fait baver ! Et Plaguers était vraiment top comme roman 🙂 Un chouette mois pour toi !

    • 16/06/2016 à 22:36 | #9

      Pour le roulé à la cannelle, fonces : la recette est accessible à tout le monde. Je me demande si mes impressions de lecture auraient été différentes si j'avais d'abord découvert "Outrage et rébellion" de Catherine Dufour avant le roman de Jeanne-A Debats.

  5. 15/06/2016 à 14:48 | #10

    J’avais vraiment beaucoup aimé Plaguers, avec une envie qui date, de le chroniquer…

    • 16/06/2016 à 22:37 | #11

      Rien n'est pas trop tard ? Je crois qu'on ne peut faire guère plus grande mémoire de poisson rouge que moi :)

  1. 01/11/2016 à 22:01 | #1
  2. 31/12/2016 à 10:00 | #2