Accueil > ZELAZNY Roger > ZELAZNY Roger – Le Songe d’une nuit d’octobre

ZELAZNY Roger – Le Songe d’une nuit d’octobre

.

Couverture du livre "Le songe d'une nuit d'octobre" de Roger Zelazny, réédition chez ActuSFTitre : Le Songe d’une nuit d’octobre
Auteur : Roger Zelazny
Plaisir de lecturenote : 4 Livre à découvrir
Feuilleter les premières pages

.

Chaque 31 octobre, les frontières entre les mondes s’amincissent. Experts des sciences occultes se réunissent : les Ouvreurs souhaitent effectuer un rituel pour libérer les Anciens Dieux alors que les Fermeurs veulent les en empêcher afin de préserver le quotidien actuel. Le mois d’octobre est dédié à la préparation du « Jeu ».

.

.

Le Comte, Jack, le Bon Docteur, le Grand Détective, Rastov et d’autres s’apprêtent – sans doute – à entrer dans le Jeu. Fait étonnant : le narrateur est Snuff, chien de son état. C’est par leurs animaux de compagnie qu’on apprend la véritable identité de ces personnes. Comportements et traits physiques sont donc vus et rapportés par les yeux – et la truffe – de Snuff, à la première personne. Certaines actions sont transformées par son angle de vue : ouvrir une porte, déplacer un corps. En plus de Snuff, on rencontre la chatte Graymalk, le rat Bubo, le serpent Quicklime, la chauve-souris Needle et d’autres compères à poils et à plumes.

.

L’histoire se place en octobre 1883. Roger Zelazny découpe son intrigue en 31 chapitres et un épilogue. Si le lecteur est patient, il pourra déguster un court chapitre par jour lors de ce mois automnal. Mais il faut se le dire : on a plutôt tendance à lire très vite ce roman (et ne même pas réussir à attendre la période automnale pour se jeter dans le récit).
.

Ce n’est pas tant la confrontation ultime qui est importante que la préparation au Jeu. L’avenir du monde est entre les mains de ces personnages. Ils ne savent pas qui est leur ennemi ou leur ami. Il est question de : coopération, espionnage, séduction, chantage, tuyaux, calculs et pronostics. Les liens stratégiques et amicaux se font et se défont.

.

Publié initialement en 1993, le récit n’a pas pris une ride. C’est frais et bien rythmé. L’humour se négocie dans certains dialogues et dans les clins d’œil à divers mythes fantastiques. L’imagination débordante est soutenue par une écriture visuelle.
.

Paru en 1995 en version française, ce texte a bénéficié d’une réédition chez ActuSF en janvier 2018, avec une mouture dont le grain du papier est agréable au toucher et à la couverture qui enthousiasme les pupilles. Comme la première version française se trouve péniblement en occasion (et avec une couverture que je trouve moche), j’ai envie de dire haut et fort « Bien joué ! ». Et alors, lire « de l’Halloween » en janvier, ce fut pour moi un sacré bonheur !

.

Le songe d'une nuit d'octobre de Roger Zelazny, couverture d'actuSF Le songe d'une nuit d'octobre de Roger Zelazny, détails dorés de la couverture

Le songe d'une nuit d'octobre de Roger Zelazny : fan art avec le chien Snuff et la chatte Graymalk

Le songe d'une nuit d'octobre de Roger Zelazny : fan art où apparaissent Snuff le chien et Jack son maître

Le songe d'une nuit d'octobre de Roger Zelazny : préparation du rituel

.

————————————————————————~*

.

Pour ceux qui ont lu le livre, une illustration des joueurs (SPOIL) à découvrir par ici.

.

Dans le chaudron :
¤ De bons présages de Terry Pratchett & Neil Gaiman
¤ Un sale boulot de Christopher Moore
¤ Le concours du Millénaire de Robert Sheckley & Roger Zelazny

.

Blog-o-Livre (Blackwolf), Book en stock (Phooka)Caput Mortuum et Le Bibliocosme (Dionysos) ont aussi dû choisir leur camp : sont-elles Ouvreuses ou Fermeuses ?

.

Lecture équitable : soutien aux petites maisons d'éditions

Ce livre est une publication des éditions ActuSF, une petite maison d’éditions.

.

Illustrations : #01 Snuff et Graymalk, #02 Jack & Snuff par par Chris/ViaEstelar ; #03 par Yanina Koort

 

Categories: ZELAZNY Roger Tags: , ,
  1. 16/01/2018 à 21:03 | #1

    Je suis enchantée par ton retour, car j’aime bien l’auteur, la couverture me séduisais également! Le contenur est à la hauteur c’est parfait.
    Je me ferai un petit plaisir personnel, je le lirai le 31 octobre! 😉
    Merci!

    • Acr0
      27/01/2018 à 12:39 | #2

      Ah c’est vrai qu’une lecture à Halloween doit rendre l’ambiance encore plus… charmante !

  2. 16/01/2018 à 21:54 | #3

    J’adore l’auteur, et je n’ai pas encore lu ce roman dont la réédition tombe donc à pic !
    Je sens que je vais l’aimer ce livre, je le sens… 😉

    • Acr0
      27/01/2018 à 12:45 | #4

      Après, tu aurais pu acquérir un exemplaire d’occasion avec sa magnifique couverture !

  3. 17/01/2018 à 12:54 | #5

    J’adore tes illustrations !!! Tout à fait Snuff !
    J’ai adoré sa vision de l’histoire.

    • Acr0
      27/01/2018 à 12:48 | #6

      Sa narration apporte de la fraîcheur. Et j’aime tant comment il décrit les humains ; qu’on reconnait très facilement : Zelazny n’est pas parti non plus trop loin des clichés qui alimentent ces « célébrités ».

  4. 18/01/2018 à 17:20 | #7

    Ca a l’air sympa, faudra peut-être que je me penche dessus (c’est marrant que tu renvois à De bons présages, ta chronique m’y faisait penser justement).

    • Acr0
      27/01/2018 à 12:49 | #8

      Cela repose sur le même postulat : deux clans de « créatures fantastiques » s’affrontent pour la fin (ou non) de l’humanité.

  5. Saureus
    19/01/2018 à 16:08 | #9

    Une idée originale.^^

    Perso, j’ai lu pas mal de Lovecraft, ces derniers temps. C’est amusant de voir comment ses nouvelles sont parfois étendues de manière inattendues !

    • Acr0
      27/01/2018 à 12:50 | #10

      Il a donné un très bon terreau pour d’autres œuvres réussies 🙂

  6. 23/01/2018 à 01:33 | #11

    J’avais beaucoup aimé… mais j’avais eu TELLEMENT de misère à le trouver! Il n’était plus publié nulle part! J’en garde un bon souvenir.

    • Acr0
      27/01/2018 à 12:56 | #12

      Oui, il s’agit bien d’une réédition utile !

  7. 28/01/2018 à 03:13 | #13

    Vraiment intéressant comme livre. Je ne suis pas sûre pour le narrateur animal par contre, mais j’avoue que les fanart donnent envie quand même.

    • Acr0
      01/02/2018 à 19:00 | #14

      Cela reste une narration très « légère » un peu animale avec beaucoup de pensées plus humaines. Entre familiers, ils peuvent discuter 😉

  8. 30/01/2018 à 18:48 | #15

    Super de se remettre dans l’ambiance d’Halloween au mois de janvier! J’aimerais bien découvrir. 🙂

    • Acr0
      01/02/2018 à 19:01 | #16

      L’avantage de janvier… c’est que ce n’est pas la période « pressante » juste avant Halloween 😀 (bon, d’accord, c’est une lapalissade).

  9. 31/01/2018 à 13:54 | #17

    C’est un livre de l’Avent « halloweenesque » en quelque sorte ! J’aime l’idée d’un chapitre / jour, j’aime Zelazny, et je craque pour cette édition *_* Merci pour cette alléchante trouvaille 🙂

    • Acr0
      01/02/2018 à 19:06 | #18

      Oui, j’ai trouvé que cela pourrait être une bonne idée ! Encore faut-il pouvoir résister à ne lire qu’un court chapitre par jour 😉

  1. 09/02/2018 à 09:07 | #1
  2. 20/02/2018 à 18:52 | #2