Archive

Articles taggués ‘univers sans magie apparente’

CHEVALIER Chloé – Récits du Demi-Loup ~ Véridienne, tome 1

18/09/2015 44 commentaires

.

Veridienne Chloe Chevalier Les recits du Demi Loup tome 1Titre : Véridienne (Récits du Demi-Loup, tome 1)
Auteure : Chloé Chevalier
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Tome 2
.

Le royaume du Demi-Loup est divisé et se trouve au bord de la guerre. Le temps affame le peuple et la Preste Mort s’abat sur lui. Alors que la monarchie et ses traditions battent de l’aile, Malvane et Calvina, princesses, savourent la douceur de leur cocon… mais jusqu’à quand ?

.
.

)°º•. La tradition veut que chaque enfant royal ait pour compagnon un enfant du même sexe, né le jour d’après la naissance du nourrisson princier. Peu importe son origine ou son rang, il est pris à la famille pour être élevé à la cour. Ces enfants sont appelés les Suivants.

Pourtant au sein du Demi-Loup, elles sont deux Princesses et trois Suivantes. Ce n’est que le premier indice de la mise à mal des règles et des coutumes de ce pays aux pieds d’argile.

Calvina et sa Suivante Lufthilda ; Malvane et ses Suivantes Nersès et Cathelle sont bien insouciantes. Elles profitent de leur statut.
.

Ces cinq héroïnes sont réussies car ils sont très loin des clichés de l’imaginaire et demeurent cohérentes dans la complexité de leurs relations. L’ascendant des princesses sur leurs Suivantes, la vision de la jeunesse royale élevée dans la soie sont convaincants. Lire la suite…

MARTIN G.R.R. – Le trône de fer ~ Les sables de Dorne, tome 11

17/03/2015 39 commentaires

.

red dragonCher lecteur, une fois n’est pas coutume, tu vas trouver du spoil dans mes chroniques sur Le trône de fer. J’ai décidé d’entrer dans les détails pour chaque volume car je trouve cela bien plus intéressant et à chroniquer et à en discuter avec toi. Maintenant, libre à toi de t’y aventurer… à tes risques et périls.

.

Les sables de Dorne G R R Martin Le trone de fer tome 11Titre : Les sables de Dorne (Le trône de fer : tome 11, 2e partie sur 3 de « A feast for Crows », intégrale 4)
Auteur : G.R.R. Martin
Plaisir de lecture : etoile 2 Livre à regrets
.

Rien ne va plus dans le sud. (Mais est-ce que cela allait bien, à un moment donné ?)

Chez les Fer-nés, un trône est disponible, celui de feu Balon. Son frère Victarion espère y poser ses fesses tout comme sa nièce Asha et Euron Œil-de-Choucas ; le prêtre Aeron Tifs Trempes va consulter leur Dieu Noyé.

Arya est toujours au Temple du Dieu Multiface. Pour que son intégration soit totale, elle va devoir se fondre parmi le peuple. L’autre sœur Stark, Sansa, est toujours dans ses petits chaussons concernant la situation avec Littlefinger aux Eyrié.

A peine le corps refroidi, Tiwyn est évacué de la scène de Port-Réal. Jaime reste indécis quant à la situation et enjoint sa sœur à prendre une Main. Cersei le répugne toujours : c’est à son tour de régner et personne ne viendra marcher sur ses plates-bandes. En attendant, elle a des ennemis intelligents et des alliés, beaucoup moins. Jaime part alors en terres Lannister, chez les moineaux.

Arianne Martell souhaite mettre Myrcella Lannister à l’abri pour la faire ultérieurement monter sur le trône à la place de son frère. Mais une échauffourée les cueille à Sang-Vert.

Brienne continue d’avancer en compagnie de Podrick et met la main sur l’épée Féale.

.
.

─ Je ne suis pas Cersei. Moi, j’ai de la barbe, elle des nichons. Si vous persistez à nous confondre encore, Oncle, comptez nos mains. Cersei en a deux.

.
.
Lire la suite…

FAYE Estelle – La Voie des Oracles ~ Thya, tome 1

28/02/2015 17 commentaires

.

Thya Estelle Faye La voie des oracles tome 1Titre : Thya (La Voie des Oracles, tome 1)
Auteure : Estelle Faye
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Tome 2, tome 3.

.

Thya est la fille du Général romain Gnaeus Sertor. En grandissant, elle affirme son statut d’Oracle, la famille s’exile en Aquitania pour le garder secret. Au Ve siècle après Jésus Christ, le christianisme s’étend, le culte des anciens dieux est interdit et le danger, permanent. Son père assassiné, Thya décide de fuir vers le Nord-Est, à Brog, terre de succès de son ascendant. Dans l’ombre, anciens dieux et créatures fantastiques suivent la progression de la jeune fille vers son Destin.

.
.

)°º•. Ma rencontre avec la plume d’Estelle Faye sur « La dernière lame » m’avait laissé une impression mitigée surtout à cause d’une narration imparfaite. L’auteure lie ici l’imaginaire à l’Histoire, nous invitant dans les splendeurs de Rome et sa décadence.
.

Le premier tome se concentre sur le voyage de Thya. L’intrigue se ramifie très vite grâce à l’aspect initiatique de la trame. Les conflits intérieurs des personnages sont dévoilés, mettant en exergue les sentiments. Finalement, peu de manichéisme est à noter dans les rangs. Les personnages sont très humains : leur chemin intérieur est présenté de manière digestible et les pensées sont décortiquées pour nous apporter de la profondeur.

.

Une lueur d’angoisse tremblait dans ses yeux vert forêt, des yeux de sauvageonne, couleur de sous-bois.

.
. Lire la suite…

ROTHFUSS Patrick – La Musique du Silence

30/11/2014 24 commentaires

.

La Musique du Silence Patrick RothfussTitre : La Musique du Silence
Auteur : Patrick Rothfuss
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique

.

Ce matin, Auri s’éveille dans la Mante où elle a trouvé refuge. Elle se rend compte qu’il viendra lui rendre visite dans sept jours. Un grand laps de temps à attendre et finalement pas tant que ça étant donné tout ce qui doit être accompli. Aujourd’hui commence, et c’est un jour blanc.

.
.

)°º•. Quel plaisir de retrouver Auri ! Dans l’histoire de Kvothe, elle apparait comme un personnage secondaire mais non moins attachant. Auri est une femme frêle mais habillée d’un halo doré formé par ses cheveux blonds. Son prénom roule chaudement dans son cœur, elle y est d’ailleurs très attachée. Toujours accompagnée de Foxen, qui ressemble à une nixie d’eau, Auri a pour mission de prendre soin du monde.

.

Rien n’était ce qu’il ne devait pas être.

. Lire la suite…

MARTIN G.R.R. – Le trône de fer ~ Le chaos, tome 10

29/07/2014 34 commentaires

.

Le chaos tome 10 Le trone de fer G R R MartinTitre : Le chaos (Le trône de fer, tome 10)
Auteur : G.R.R. MARTIN
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa peu s’en faut

.

Noire ailes, noires nouvelles.
Chez les Fer-nés : Aeron Tif-Trempes prophète de son état, annonce au peuple la mort du roi. Il proclame également leur nouvelle quête : trouver le nom du successeur. À Dorne, un autre roi meurt et son frère applique sa stratégie : ses nièces Aspics semblent être devenues ses ennemis n°1. Jaime et Cersei sont en bisbille ; cette dernière se sent plus seule au monde que jamais et compte bien montrer qu’elle en a des suffisamment grosses pour seconder le roi. Sansa courbe le dos et espère bien passer la plus inaperçue possible : elle se persuade qu’un mensonge, s’il se trouve bienveillant, n’en est fondamentalement pas un.
Brienne, Arya et Sam sont en route : la première pour retrouver une femme, répétant inlassablement sa description physique à qui veut l’entendre, la deuxième en embarquant à bord de la Fille-du-Titan qui l’emmènera auprès du Dieu Multiface, le dernier s’en va en ville apprendre le métier de mestre malgré toutes ses peurs.

.
.

Nous voici arrivés aux portes du tome VO « Feast for Crows » : celui-ci se focalise sur les actions au Sud alors que le prochain tome VO « A dance with Dragons » s’occupera du Nord. Ce tome apparait comme transitoire car de nouveaux décors se déploient devant nos yeux. Lire la suite…

MARTIN G.R.R. – Le trône de fer ~ La loi du régicide, tome 9

25/03/2014 20 commentaires

.

La loi du regicide Le trone de fer tome 9 G R R MartinTitre : La loi du régicide (Le trône de fer, tome 9)
Auteur : G.R.R. Martin
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir

.

Rien ne va plus dans le royaume des sept couronnes. Jaime  est retourné à Port Réal et il a bien l’intention de retrouver son poste à la Garde Royale même s’il se fait détester par son Père. A la suite de ses aventures, Sansa est en partance pour les Eyriés, mais sa tante, Lysa est loin de lui réserver l’accueil auquel elle s’attendait. La Garde de Nuit subit l’attaque finale du Mur par les sauvageons. Jon, traité de tourne-casaque se voit proposer l’offre d’une légitimation par Stannis… Il est également temps de désigner le 998e Lord Commandant.
Tyrion assiste à son propre procès sans avoir la possibilité de répliquer : Cersei a payé grassement ses intervenants. Daenerys continue son périple en gardant en tête la malédiction des trois trahisons.  Elle est confrontée aux Meereenins qui décident de se vendre comme esclaves. Ser Barristan est prêt à lui livrer l’histoire de sa famille mais Daenerys n’est pas prête à l’entendre.

.
.

J’apprécie de plus en plus Jaime bien que Tyrion reste mon préféré, Arya juste derrière. Du côté de Snow, je trouve que l’histoire vire sur du made in Disney (pour reprendre le qualificatif d’Emma). A l’inverse, on attend toujours que Daenerys prenne part à l’histoire. Snow doit se défendre de la parjure qui colle à sa peau, mais va-t-il être légitimé ? Arya prononce Valar Morghulis à haute voix. Sansa est envoyée aux Eyriés. Stannis est au Mur avec Mélisandre et Jaime revient sur Port-Réal. Si l’évolution est au cœur du récit, elle se fait souvent désirer.

Les personnages dit principaux des premiers volumes nous manquent un peu : les têtes prétendantes à la couronne tombent les unes après les autres.
.

Trois trahisons te faut vivre. L’une pour le sang, l’une pour l’or, l’une pour l’amour.
Daenerys

.

Ça faisait des années, lui semblait-il, qu’elle allait à Vivesaigues sans jamais réussir à y arriver. Chaque fois qu’elle allait à Vivesaigues, c’est dans un endroit pire qu’elle finissait par aboutir.
– Arya

.
.

Le récit reprend du poil de la bête depuis le précédent tome (la deuxième partie du tome VO). Le tome 8 “Les noces pourpres” a placé la barre haute, mais heureusement pour nous, chers lecteurs, le rythme ne baisse pas sur ce volume-ci.

Nous suivons les aventures sur le royaume en marchant dans plusieurs lieux (Port-Réal, le Mur, les Eyriés, Westeros). G.R.R. Martin dirige le récit comme il l’entend, même s’il laisse dans l’ombre certains peuples ou lieux géographiques : le lecteur est bien obligé de suivre, parfois un peu contre son envie. (si ce n’était que moi, je préférerai rester avec Tyrion ou Arya). L’auteur sort des cartes de sa manche et les réalise : si on ne s’y attend pas, majoritairement, je m’en lasse.
.

Et je m’imaginais, ce jour-là, que ma chanson venait de débuter, quand elle était presque achevée.
– Sansa

.
.

L’épilogue m’a été particulièrement difficile à lire car on suit des personnages inconnus au bataillon jusque-là, mais c’est pour mieux savourer une surprise de taille.
.

Nous avons toujours le droit à des batailles (que je trouve nombreuses) et quelques retournements de situation. Nous ne pouvons pas parler de manichéisme, mais l’ensemble tire quand même vers une couleur. Je note toujours quelques longueurs. G.R.R. Martin nous y avait habitués : il ne faut pas s’attacher aux personnages. L’hécatombe continue. Sachez-le, le mal est larvé dans le royaume des sept couronnes.

.
.

“La loi du régicide” continue l’histoire avec autant de rythme que dans le tome 8. A travers le royaume des sept couronnes, nous suivons les personnages dans leurs aventures avec fort rebondissements scénaristiques. G.R.R. Martin indique bien qu’il a encore plein d’idées et nous ne sommes pas au bout de nos surprises. D’autres têtes tombent, je vous en laisse découvrir les propriétaires.

.

.
.

Cliquez pour lire les extraits :

extraits La loi du regicide G R R Martin Le trone de fer

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Valar morghulis.
.

Dans le chaudron :
¤ Tous les tomes du Trône de fer
¤ La couronne des sept royaumes de David B. Coe (une saga tout pareil que le Trône de fer, mais que j’ai largement préféré)

.

logofindeserie.
Et voici une entrée pour mon défi Fin de Série. (ouf !)

.

L’équipe de notre lecture commune était de nouveau réunie, Phooka ayant réalisé une remontée (lecture du tome 8 pour attaquer avec nous ce tome-ci). Le suivi a été quand même laborieux pour nous toutes. Phooka, Eirilys, Emma666, Neph, Hécléa.
Le Chat de Cheshire a aussi grimpé les barreaux du souterrain en compagnie de Tyrion.

.

.

MORGENSTERN Erin – Le cirque des rêves

23/05/2013 31 commentaires

.

Le cirque des reves Erin MorgensternTitre : Le cirque des rêves
Auteur : Erin MORGENSTERN
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon

.

« Le cirque arrive sans crier gare. Aucune annonce ne précède sa venue, aucune affiche sur les réverbères, aucune publicité dans les journaux. Il est simplement là, alors qu’hier il ne l’était pas. »
C’est à une expérience unique que les visiteurs d’un soir sont invités, sous les lourdes tentures blanches et noires. Ce cirque particulier met en scène les meilleurs artistes sous des chapiteaux où chaque détail est soigné. Tout semble empreint de magie : la douce odeur caramélisée des popcorns, la souplesse inégalable de la contorsionniste, la neige tombante sous cette curieuse tente. Deux maitres en illusions décident de s’affronter par élèves interposés et le cirque des rêves est l’arène parfaite pour leur affrontement.

.

Le cirque des rêves citation 04

.
.

Le cirque des reves 01)°º•. La naissance du cirque des rêves est née lors d’un souper de minuit. C’est grâce à l’osmose de Chandresh Lefèvre, des sœurs Burgess, de Monsieur Barris, de Tsukiko et de la Dame que nous assistons à la construction des premiers plans de ce projet surprenant à plus d’un titre.

Nous partons également à la rencontre de Hector Bowen dit Prospero l’enchanteur et de sa fille Celia, de A.H. Alexander, de Marco l’assistant de Chandresh mais aussi de Bailey, des jumeaux Poppet et Widget (Pénélope et Winston Murray).
.

Le cirque des rêves est à mon sens le personnage central. Et bien qu’il soit fictif, il est tout simplement difficile de passer à côté puisqu’il s’avère non seulement le décor mais le centre de tous les intérêts. On se rend très vite compte que le duel repose sur une fragilité mais aussi sur la complémentarité des concurrents… à l’image même de l’omniprésence du noir et du blanc.
.

Bien que les principaux aient de l’importance, ce ne sont pas les seuls à construire le récit. Chacun des personnages amène sa pierre à l’édifice : sublimant non seulement les lieux mais aussi la lecture. On retient le caractère de chaque individu mais surtout son talent.

.

Le cirque des rêves citation 01

.
.

le cirque des reves 02)°º•. Le cirque n’existe que pour et par le monochrome : les tentures, les costumes, les panneaux, les décors (allant même jusqu’à l’herbe poudrée de blanc et de noir). L’écriture de Morgenstern s’avère très visuelle et distille des ambiances grâce à des descriptions délicates : la grâce de Tsukiko, le roux flamboyant des jumeaux Murray, le tombé des tissus des chapiteaux, le tic-tac de l’horloge Wunschtraum et les arabesques en fer forgé dessinant les grilles du cirque.
.

Cette atmosphère particulière est dans l’absolu, victorienne et un peu onirique aussi. L’univers se révèle énigmatique : cet environnement feutré réserve des surprises et charme dès les premiers mots.

.

Le cirque des rêves citation 02

.
.

Le cirque des reves 03)°º•. La couverture fait rêver : je la trouve particulièrement calibrée pour donner envie de découvrir le roman. L’écriture est un peu contemplative et invite au voyage. On ne peut qu’aimer ce récit si on aime le poétique (mais pas lyrique) ; il n’y a pas d’action et des aventures – du genre tantantantan – mais le suspense quelque peu déguisé est bien présent. C’est plus qu’un combat, plus qu’une histoire d’amour, c’est un cirque vivant.
.

Nous disposons de plusieurs points de vue qui amènent de la douceur mais œuvrent également pour un rythme soutenu. Contrairement aux personnages, nous connaissons les aboutissants. L’écriture s’exprime de façon simple, la magie opère. Si l’auteur prend son temps pour narrer c’est pour permettre au lecteur de mieux s’imprégner. Il n’y a pas de fioriture et pourtant on y découvre une grande sensibilité. Erin Morgenstern utilise l’écriture non pas pour le contenu uniquement (l’histoire en elle-même) mais pour y décrire ce qu’il s’y passe : elle l’utilise comme un véritable outil pour charmer le lecteur, flatter son esprit rêveur.
.

Si vous aimez les ambiances particulières comme celles qu’on retrouve chez Poe, dans Eco, Les noces funèbres, La mécanique du cœur, Miss Peregrine et les enfants particuliers, Beautiful nightmares, vous devriez apprécier.
.

Même s’il faut faire attention aux dates en début de chapitres car deux périodes s’entremêlent ; il vaut mieux lâcher prise même si on se sent un peu balloté(e). La seule frustration possible est de ne pas pouvoir errer nous aussi entre les chapiteaux. La lecture du “Cirque des rêves” est enchanteresse : on flotte, on s’y sent bien même si le récit est surréaliste et très intime.
.

“Le cirque des rêves” a connu un très grand engouement chez les pays anglo-saxons. Le succès est devenu mondial avec la traduction dans 29 pays. Il est resté sept semaines sur The New York Times Best Seller list. Une adaptation cinématographique est entrain d’être produite par Heyday Films.

.
.

“Le cirque des rêves” est comme une boite à musique : il suffit de se laisser entrainer dans cet univers particulier. L’ambiance onirique, perlée de blanc et de noir aura raison de vous. Cheminez à travers les chapiteaux, soulevez les tentures et retenez votre souffle. Un livre qui se dévore grâce à une plume d’une finesse incomparable proposant une atmosphère onirique et envoutante.

.

Le cirque des rêves citation 03

.

Le cirque des reves 04 Le cirque des reves 06  le cirque des reves 05

.
.

————————————————————————~*

.

Souvenir de  lecture : L’impression de sentir la trame du tissu sous les doigts, le moelleux des tapis de Lefèvre sous les pieds, l’odeur sucrée du caramel.

.

Hugin&Munin (Benoît), Lanylabooks, Les mots de Mélo, Lilyn Kirjahylly (Miss Spooky Muffin), Marque-ta-page (Valeriane), Perdre une plume, Pilalire (Bookwormette) ont aussi porté un peu de rouge.

CITRIQ

.

Pics : #01 Celia Bowen par Sombrewood ; #02 The clock par TheSearchinEyes ; #03 Poppet et Widget par Lahara ; #04 Poppet et Widget par Eizurin ; #05 Penelope par Lahara ; #06 The nigth circus par Kimchikawaii.
.

MARTIN G.R.R. – Le trône de fer ~ Les noces pourpres, tome 8

12/04/2013 20 commentaires

.

Les noces pourpres G R R MartinTitre : Les noces pourpres (Le trône de fer, tome 8)
Auteur : G.R.R. MARTIN
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Tomes 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 9.

.

Snow entreprend un retour de chez les sauvageons et court vers le mur ; mais il ne revient pas avec la gloire. Arya est aussi en mauvaise position, aux prises du Chien, Clegane. Contrairement à Jaime et Brienne qui tentent de s’enfuir. Des noces vont avoir lieu, celles qui marient la famille Frey et Tully et le mariage de Joffrey Baratheon. Daenerys va peut-être continuer son chemin, du moins, si elle se décide à avancer (un jour ?)

.
.

Les noces pourpres 02Je vais dire quelque chose dont je n’ai pas l’habitude avec la saga de G.R.R. Martin : voilà un bel opus ! Nous en avons pour notre argent. Les retournements de situations s’effectuent en quelques coup de cuillère à pot et même un affreux cliffhanger nous attend (à la fin du livre, cela va de soi).

.

Les multiples points de vue des personnages m’est davantage un inconvénient (a contrario de l’œuvre de Robin Hobb) : la narration bat de l’aile, des passages s’avèrent parfois lents alors que d’autres gardent toute notre attention ; difficile de se satisfaire d’un rythme qui est proche de la syncope.

.

 Nous avons plaisir à retrouver nos personnages préférés, Tyrion, Arya et même Samwell pour moi. Parfois l’auteur ne fait pas dans la dentelle : on avait bien stipulé qu’il ne fallait pas s’attacher aux personnages ! Ils sont mis à rude épreuve et ce n’est pas-peu-le-cas.

Les péripéties sont assez nombreuses, les complots et trahisons plus forts. Il est question de vivre, de survivre et d’acquérir du pouvoir (le plus, si possible). La saga demeure assez sombre.

.
.

Avec « Les noces pourpres », G.R.R. Martin nous offre un scénario à la « sauce cinématographique » : tout est très visuel. La vie pour les personnages est un long fleuve tranquille… enfin presque. Certains en prennent pour leur grade ou même un peu plus. Le tome se révèle assez intéressant dans l’ensemble, quelques menues actions connaissent enfin un dénouement. A savoir si l’auteur continuera sur sa lancée, rien n’est moins sûr.

.
.

)°º•. Biographie

Né en 1948, G.R.R. Martin est tour à tour écrivain de science-fiction et fantasy, scénariste et producteur. Rarement gai dans ses écrits, il propose toujours une certaine mélancolie. Il a vendu plus de 7 millions d’exemplaires de son oeuvre « Le trône de fer » (A Song of Ice and Fire) dans le monde (donnée de mars 2010) et sans doute un peu frustré et énormément tenu en haleine autant voire plus de fans.
.

« Intrigues à Port-Réal » publié sous le nom « Brigands » pour le grand format est en réalité la première partie du volume “A storm of swords”, connu maintenant sous le nom enchanteur et original de « intégrale 3 ». Il se compose des volumes VF suivants : Intrigues à Port-Réal, L’épée de feu, Les noces pourpres et La loi du Régicide.

« A storm of swords » a remporté le prix locus du meilleur roman fantasy en 2001.

.

Les noces pourpres 03

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ Le trône de fer, tome 1
¤ Le donjon rouge, tome 2
¤ La bataille des rois, tome 3
¤ L’ombre maléfique, tome 4
¤ L’invincible forteresse, tome 5
¤ Intrigues à Port-Réal, tome 6
.

Souvenir de lecture : Qu’on lui coupe la tête !

.

Cette lecture s’est réalisée en compagnie d’Eirilys, Emma666, Heclea & Neph. Phooka nous a rejointes un peu plus tard.
Le Chat du Cheshire a aussi découvert la façon de mourir la plus comique de l’histoire.

CITRIQ

.

.

Pics : #01 The red wedding par Leahcaitilin ; #02 Jeyne Westerling par Elia-illustration.

.

Enregistrer

Ange – La mort d’Ayesha

05/02/2013 10 commentaires

.

La mort d Ayesha T3 - AngeTitre : La mort d’Ayesha (Ayesha, tome 3)
Auteurs : Ange
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir

.

Marikani, devenue l’Elue veut libérer son peuple en rejoignant l’océan. Mais ils vont devoir s’accommoder d’un continent en guerre, les Royaumes contre les Sakâs, sans compter sur la présence du Haut Prêtre. Entre desirata personnel et périple commun, Marikani ne sait plus à quel saint se vouer.

.
.

La mort d Ayesha 01)°º•. Par rapport au tome 2 « La flamme d’Harabec » je trouve que les personnages sont davantage crédibles, surtout au point de vue de leurs émotions et de leurs réactions. Ils sont plus ancrés sur leurs pieds et portent – enfin ! – une attention toute particulière à leur survie. C’est un revirement à 180° qu’ont effectué les personnages par rapport à leur situation en début du récit d’Ayesha. L’empathie est difficilement mise en place au vu de ce qui leur arrive ; hormis l’agacement de Marikani quant à sa situation (on ne peut que la comprendre).
.

Si finalement je n’ai eu aucun réel attachement avec Marikani – bien qu’elle ne m’agace point – j’avoue avoir été un plus attentive quant au sort des personnages dits « secondaires » qui finalement relèvent tous de l’importance ; notamment dans l’épaulement de Marikani. Certains prennent davantage d’épaisseur dans ce dernier volet, comme Non’iama, mais aussi Harrakin ou encore Laosimba. C’est ce dernier qui est le plus crédible pour moi car la description joue très bien son rôle sur l’aspect visuel et sans mentir, il donne la chair de poule !

.
.

)°º•. Dans son ensemble, le cycle est assez pessimiste et plus précisément sur ce dernier volet où la souffrance et la perdition de soi est au cœur du récit. Bien loin d’une fantasy classique, cette trilogie ouvre le débat sur la civilisation, causes-conséquences, impacts et choix.
.

Nos personnages évoluent dans le cadre d’une guerre constante entre les peuples, tant physique que morale à mon sens. Les auteurs nous laissent peu de moments de répit : et bien qu’ils présentent une suite logique des événements, ils proposent aussi quelques surprises.

La fin est relativement frustrante, j’avoue. Mais elle est également assez bien vue concernant l’importance de la religion et de son emprise ; quid du pouvoir ? En refermant le livre, l’histoire laisse à réfléchir.

.
.

)°º•. Sous le pseudonyme d’Ange, nous retrouvons Anne et Gérard Guéro, nés respectivement en 1966 et 1964. Ils sont connus non seulement pour leurs romans « médiéval fantastique » mais également dans le monde de la bande dessinée et pour l’écriture de scenarios de jeux de rôle. Ils sont souvent étiquetés gentiment « auteurs prolixes ».

.

Je possède à la maison, la trilogie collector pour les 10 ans de Bragelonne dont la couverture sublime est née de l’imagination de David Oghia. Cette trilogie existe aussi en trois volumes dont le nom est « Les lunes de Tanjor » et dans une intégrale nommée « Ayesha – La légende du peuple turquoise ».
.

.

—————————————————-~*

.

Dans le chaudron :
¤ Le peuple turquoise, tome 1
¤ La flamme d’Harabec, tome 2

.

Souvenir lié à ma lecture : un dernier volet qui reprend du poil de la bête et qui nous offre des personnages secondaires attachants.

.
Mes lectures de l’imaginaire (Olya), Parchments of Sha’ (Shaya) et Perdre une plume se sont aussi plongées dans les yeux bleus.

CITRIQ

.

Pic : Indian drawing par Corza334

.

.

MARTIN G.R.R. – Le trône de fer ~ L’épée de feu, tome 7

10/08/2012 14 commentaires

.

Titre : L’épée de feu (Le trône de fer, tome 7)
Auteur : G.R.R. MARTIN
Plaisir de lecture Livre sympa peu s’en faut

.

Alors que Robb gagnait toutes ses batailles, il commence à perdre la guerre ; le roi du Nord affiche une bien pâle figure. Stannis accuse le coup de la débâcle sur la Néra alors qu’une grosse partie de son armée s’est ralliée au roi Joffrey. Pourtant, il ne désespère pas puisque Melisandre le voit toujours sur le trône. Les Lannister sont plus forts que jamais… mais jusqu’à quand ?

.
.

)°º•. On ne peut nier la faculté d’adaptation de tous les personnages ; bien que l’action brûlante se fasse plutôt rare. Même pour Daenerys, héritière des Targaryen, l’épopée est difficile : la constitution de son armée prend du temps.
.

Du côté des Stark, on sent bien que l’auteur ne va pas laisser les enfants bien longtemps de côté. Arya doit composer avec Béric Dondarrion et rejoindre sa famille à Vivesaigues. Sam assiste, déconfit, à la déchéance de la Garde de Nuit avec une mort qui le met sans dessus dessous. L’arrivée des sauvageons est pour bientôt alors que Snow a tout un rôle à tenir.
.

Les chapitres du régicide sont passionnants et son escorte girl augmente notre intérêt. Mon personnage préféré, Tyrion, goute encore à l’amour filial de son père et s’enfonce encore plus dans le crâne son manque d’importance aux yeux de ce dernier.

.
.

)°º•. Bien que la guerre des Cinq Rois ait toujours lieu dans tout Westeros, une bonne partie de l’action se déroule au-delà du Mur. Il n’y a pourtant pas de grands changements fondamentaux. La prévisibilité des actes fait partie intégrante du récit. L’auteur utilise une bien grosse ficelle : pire est le traquenard, mieux s’en sortent les personnages. La résolution d’un possible problème s’effectue généralement en un claquement de doigts.
.

Concernant les personnages, j’ai eu du mal quant aux réactions de certains qui ne collent pas assez à leur caractère que G.R.R. Martin s’évertue à nous décrire depuis le début. Leur façon d’agir en parait presque suspecte en comparaison à leur façon d’être.
.

En plus de la notion de temps pour laquelle le lecteur est assez paumé, j’ai trouvé que les procédés utilisés étaient difficiles : rapporter les paroles des uns, des autres et leurs traductions m’a été très lourd. La traduction laisse toujours à désirer, et nous avons le droit à une fameuse expression : « The Brave Companions et the Bloody Mummers » a été remplacée par « Les Braves Compaings » avec l’accentg du sud-euh.

.
.

L’épée de feu n’est pas à proprement parlé un tome qui vous tiendra en haleine. Les quelques défauts d’écriture sont comme un caillou dans la chaussure ; mais certains chapitres vous aideront à apprécier le chemin que vous empruntez.

.
.

)°º•. Biographie

Né en 1948, G.R.R. Martin est tour à tour écrivain de science-fiction et fantasy, scénariste et producteur. Rarement gai dans ses écrits, il propose toujours une certaine mélancolie. Il a vendu plus de 7 millions d’exemplaires de son oeuvre « Le trône de fer » (A Song of Ice and Fire) dans le monde (donnée de mars 2010) et sans doute un peu frustré et énormément tenu en haleine autant voire plus de fans.
.

« Intrigues à Port-Réal » publié sous le nom « Brigands » pour le grand format est en réalité la première partie du volume “A storm of swords”, connu maintenant sous le nom enchanteur et original de « intégrale 3 ». Il se compose des volumes VF suivants : Intrigues à Port-Réal, L’épée de feu, Les noces pourpres et La loi du Régicide.

« A storm of swords » a remporté le prix locus du meilleur roman fantasy en 2001.

.

 

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ Le trône de fer, tome 1
¤ Le donjon rouge, tome 2
¤ La bataille des rois, tome 3
¤ L’ombre maléfique, tome 4
¤ L’invincible forteresse, tome 5
¤ Intrigues à Port-Réal, tome 6
.

Souvenir de lecture : Ah, Snow, Snow, Snow… tout le monde perd la tête pour de si plaisants délices, tu sais.

.

Cette lecture s’est réalisée en la charmante compagnie de Phooka dont vous pouvez retrouver l’avis, mais aussi d’Eirilys, Emma666, Heclea & Neph.

.

Pics : #01 Jaime Lannister par Breogan ; #02 A song of ice and fire – some characters par Worgue.

.