Archive

Articles taggués ‘chat’

WEBB Holly – Rose et la princesse disparue, tome 2

11/02/2016 4 commentaires

.

Rose et la princesse disparue tome 2 Holly WebbTitre : Rose et la princesse disparue (Rose, tome 2)
Auteur : Holly Webb
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Tome 1, tome 3, tome 4
.

Les domestiques savent maintenant que Rose est magicienne et la repousse. À l’extérieur de la maison, le même sentiment étreint la rue : Londres se retourne contre les magiciens, le peuple les méprise. Jane, la fille du roi Albert a été enlevée. Le monarque fait appel à Mr Aloysius Fountain pour enquêter.

.
.

Rose and the lost princess couvertureCette suite est convaincante car on apprend qui est à l’origine du complot contre la princesse Jane. Le méchant est un véritable méchant (du genre qui fait peur, les plus réussis à mes yeux).
. Lire la suite…

CAUSSARIEU Morgane – Je suis ton ombre

29/01/2015 50 commentaires

.

Je suis ton ombre Morgane CaussarieuTitre : Je suis ton ombre
Auteure : Morgane Caussarieu
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir

.

Poil de Carotte habite à Le Temple, tout petit village d’Aquitaine. Il s’ennuie, et rêverait d’avoir Timmy comme pote plutôt que le gras David. Comme ici, il n’y a rien à faire, après l’école, il part trainer à droite et à gauche : au blockhaus et à la vieille ferme calcinée près de chez lui. Il tombe alors sur un carnet vieux de 300 ans et sa lecture l’emmène loin : aussi bien à La Nouvelle-Orléans, qu’à entendre un chat noir parler.

.
.

Je n’aime pas Poil de Carotte. Et pourtant, le récit est attirant.
En plus de sa chevelure rousse, on pourra y noter quelques similitudes avec le personnage de Jules Renard. On apprend très vite qu’il vit dans le deuil de sa mère et de son frère. A l’école, il est un véritable souffre-douleur de Timmy Krump et de Hugo-le-putois ; tout cela sous le regard de la plus jolie fille de la classe, Méli et d’un copain qu’il se traine, David qu’il surnomme Le P’tit Gros.
.

Dans ce village des Landes, la ruralité exacerbe le comportement des jeunes prompts à faire des c*nneries. Son langage est familier, rempli de mots fleuris et d’expressions abîmées. Poil de Carotte est un peu méchant mais surtout très malheureux.

.

Je balance mon cartable sur mon lit, si on peut appeler « lit » un matelas de futon posé à même le sol en ciment. Faut pas croire, je suis pas du style à me plaindre, surtout que P’pa me dit toujours de pas faire ma Cosette. Va savoir qui c’est cette meuf. Sûr qu’elle doit geindre un max !

. Lire la suite…

LACOTTE Daniel – Les Mystères du Chat

02/10/2014 26 commentaires

.

les mysteres du chat Daniel LacotteTitre : Les Mystères du Chat
Auteur : Daniel Lacotte
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir

.

Des choses à dire sur le chat, il y en a tout un tas. Cet animal est un support idéal – et une source sans fond – à l’imaginaire humain. Le livre se compose de trois parties : les métamorphoses du chat, le chat séducteur, le chat héroïque.

.

Son mystère, la beauté de son pelage, sa discrète présence, qu’il signale de temps à autre par un plus ou moins bruyant ronronnement, ses souples déplacements, ses gracieux mouvements, son agréable compagnie, qui conjugue avec subtilité une oreille attentive et un regard distant… bref, tout ce qui contribue aujourd’hui à en faire un délicieux animal familier va finalement séduire toutes les couches de la société.

.
. Lire la suite…

Categories: LACOTTE Daniel Tags:

PAOLINI Christopher – L'Héritage

20/09/2014 35 commentaires

.

L heritage tome 4 Christopher PaoliniTitre : L’Héritage (L’héritage, tome 4)
Auteur : Christopher Paolini
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir

.

Pour délivrer l’empire d’Alagaësia du Mal, Eragon, accompagné de sa fidèle dragonne Saphira renforce les alliances. Ils sont aidés par Roran le cousin, mais aussi par les Vardens et leur chef Nasuada, Arya et les elfes, le roi Orik et les nains. Les urgals seront aussi de la partie. Renverser le roi maléfique Galbatorix et restaurer la paix ne sera pas une mince affaire. Partez à dos de dragon pour suivre le destin d’Eragon & Saphira.

.
.

Heritage Paolini 01J’ai lu les trois premiers tomes de manière assidue (sur une année). Puis, j’ai réalisé une pause de 4 ans – oui… – avant d’enchaîner cet ultime tome. J’avais un peu peur d’être noyée sous les informations que je n’avais pas retenues ; de ne pas savoir remettre le pied à l’étrier (d’une selle de dragon). Mais il faut constater que j’ai commencé « L’héritage » et ai tout de suite retrouvé mes repères.
.
 
Christopher Paolini a écrit le premier tome à 17 ans, pour le second, il en avait alors 21 ; et les défauts que j’avais alors énoncés ont été rattrapés. Le travail est plus soigné, l’auteur propose une meilleure immersion pour ses lecteurs. Et même si Eragon s’en tirait trop facilement sur le premier tome, on ne peut que le trouver attachant.
.

Attachant et particulièrement humain, Eragon pourrait être toi ou moi. Il y a ce « destin » qui s’impose à lui alors qu’il aurait préféré sans doute la tranquillité de l’agriculture. Il est réaliste car il effectue de nombreuses erreurs et que rectifier le tir ne se réalise pas sans concession.

.

«  Tu pleures ? demanda-t-elle. Pourquoi ? »
« Parce que… j’ai tant de chance d’être lié à toi ! »
« Petit homme. »

.

. Lire la suite…

WEBB Holly – Rose ~ Rose et la maison du magicien, tome 1

30/05/2014 14 commentaires

.

Rose et la maison du magicien tome 1 Holly WebbTitre : Rose et la maison du magicien (Rose, tome 1)
Auteur : Holly Webb
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Tome 2, tome 3, tome 4

.

Nouvellement embauchée, Rose travaille au service du célèbre magicien Mr Fountain. Ce qu’elle veut plus que tout, c’est se fondre dans la masse et accomplir ses tâches le mieux possible. Pourtant, elle s’aperçoit qu’elle dispose d’une faculté pour laquelle les gens pourraient la craindre. Bien qu’elle cherche à s’en défaire à tout prix, ce don est rare. Et elle se rend vite compte que se déroulent d’étranges choses dans son quotidien.

.
.

Engagée par la régente Miss Lockwood, Rose quitte l’orphelinat de St Bridget. Elle rejoint l’équipe de la maison de l’illustre alchimiste, Mr Fountain ; notamment Susan, Miss Bridges et Bill. Ils doivent rendent la vie agréable aussi bien au propriétaire qu’à son apprenti magicien Freddy, à sa petite fille capricieuse, Isabella et à Gus, le chat doué de parole.

Lire la suite…

SARN Amélie – Thorgal ~ L’enfant des étoiles tome 1, Au-delà des ombres tome 2

08/02/2013 12 commentaires

.

l'enfant des étoiles Au dela des ombres Thorgal SarnTitres : L’enfant des étoiles et Au-delà des ombres (Thorgal, tomes 1 et 2)
Auteurs : d’après Rosinski & Van Hamme, adapté par Amélie SARN
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique

.
.

L’enfant des étoiles, tome 1
De retour d’expédition, des vikings découvrent une capsule refermant un bébé venu de nulle part. Le chef l’adopte et l’appelle Thorgal Aergisson ; mais à la mort de leur meneur, le village demande l’exil de cet étranger.

.

Au-delà des ombres, tome 2
Shardar le gouverneur est à la recherche d’un dénommé Galathorn, héritier du trône de Brek-Zarith. C’est l’occasion rêvée pour Shaniah de se venger de Thorgal et le trahir. Ce dernier est fait prisonnier malgré toute sa volonté à rester libre. Thorgal et Aaricia voient leur vie brisée.

.
.

Thorgal)°º•. Si on retrouve Thorgal – avec tout ce qui repose sur ses épaules – bon nombre de personnages secondaires sont présents dans la vie ce scalde banni du village : Leif Haraldson, Yvir, Gandalf-le-Fou, Björn, Slive, Shardar, Brek-Zarith, Galathorn, Véronar, Worgan, Caleb et Shaniah.
.

Évidemment le fantastique n’est pas en reste, on vogue en Niflheim le monde des brumes qui précède le Heilheim, royaume des morts. On fait la rencontre de Vigrid, ce dieu qui a quitté Asgaard mais aussi de Tjahzi, le nain et de Nidhogg, le serpent aux sept queues. Nain, dieu, magicienne, troll, viking, chat ailé… il y en a pour tous les goûts. Et c’est ce qui rend l’univers de Thorgal si appétissant.
.

Pour peu que vous ayez déjà lu la bande dessinée, le physique des personnages, dès les primes années, revient en tête. L’avantage du roman à mes yeux est l’épaisseur qu’ils y gagnent. A titre d’exemple, dans la bande dessinée, on sait Thorgal plus calme, taciturne et dont la colère est intériorisée. Mais finalement, avec le format roman, nous avons davantage accès à ses sentiments et on se rend très vite compte que c’est une grand colère qui parfois l’anime et qu’elle n’est pas toujours froide.

.
.

)°º•. En tant que grande enthousiaste de la bande dessinée Thorgal, j’avais quelque peur de me retrouver insatisfaite à la lecture de ces romans. C’est avec une grande joie que j’ai retrouvé la même magie. On entre de suite dans l’univers de Ronsinski & Van Hamm : on s’y sent bien avec une impression de familiarité, même. J’aime particulièrement la fascination de ce destin lié mais pas tracé.
.

C’était un pari très osé d’adapter une bande-dessinée en roman, surtout au près du public déjà conquis par l’univers. Aussi étonnant que cela puisse paraitre, l’intrigue se prête bien au jeu du format roman. Amélie Sarn reprend les éléments de manière chronologique : le découpage en 25 chapitres pour le premier tome et en 20 pour le second permet de structurer le récit.
.

Le roman ne dénature pas la bande-dessinée, l’auteur s’est approprié l’histoire, a traduit les éléments en respectant une certaine justesse sans pour autant coller implacablement à la version bullée. La plume est fluide, les deux tomes se lisent bien et très vite. Il m’est pourtant difficile de savoir si la magie prend aussi bien pour les non-initiés de la bande dessinée. Le rythme est très bon, les aventures s’enchainent sans dérapage ; on y décèle déjà ces petits détails qui auront de l’importance plus tard. L’histoire est vraiment prenante même si on en connait déjà l’issue.

La lecture est conseillée à partir de 13 ans ; les couvertures représentant un patchwork des personnages sont signées par Rosinski.

.
.

Avec « L’enfant des étoiles » et « Au-delà des ombres », Amélie Sarn propose une composition sous forme ‘roman’ des plus réussies. Elle intègre les éléments de la bande dessinée avec justesse et en présentant la vie de Thorgal chronologiquement. L’intrigue se prête très bien au format récit, les personnages gagnent en épaisseur ; les deux tomes devraient plaire aux aficionados de la bande-dessinée car on y retrouve toute la magie ressentie à la découverte de l’univers.

.

—————————————————-~*

.

Souvenir lié à ma lecture : Thorgal est bien plus tête-brulée qu’il n’y parait.

.

CITRIQ

BIANCO Guillaume – Billy Brouillard ~ Le chant des sirènes, tome 3

22/01/2013 10 commentaires

.

Billy Brouillard Le chant des sirenes Guillaume BiancoTitre : Le chant des sirènes (Billy Brouillard, tome 3)
Auteur : Guillaume BIANCO
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir

.

Cet été, Billy Brouillard et sa petite sœur se retrouvent chez Mémé Sardine. Ils passent du bon temps à la poursuite de leurs chimères. Billy fait la connaissance de Prune, sa voisine et prétendue Sirène de son état. Cette dernière tombe malade et lui explique qu’elle a été enlevée par des monstres aquatiques. Malheureusement, Billy Brouillard a perdu son don de trouble-vue depuis qu’il chausse quotidiennement sa paire de lunettes. Sans lui, il ne peut voir le monde tel qu’il est réellement, pleins de créatures et de mystères. Va-t-il pouvoir la sauver à temps ?

.
.

Billy Brouillard Le chant des sirenes 01Guillaume Bianco se fait plaisir et c’est toute une symphonie qu’il propose au lecteur, dédiée à notre enfance et à ce temps béni où l’imagination était plus que fertile et faisait partie intégrante de notre quotidien. Son charivari n’a rien à envier au chant des sirènes : dans un tourbillon de pages, l’auteur-illustrateur nous donne des extraits de la Gazette du bizarre, nous glisse dans la poche la carte des Abysses infernaux. Des articles sur les « philtres et sortilèges de la magie amoureuse » en passant par des chants, des petites histoires et même de la correspondance : rien ne manque à ce livre illustré où chaque page est bourrée d’humour. C’est avec une paire d’œil malicieuse que nous découvrons tant l’histoire de Billy Brouillard que toutes ces petites annexes à l’univers.

On y retrouve évidemment des dessins à la plume, une numérotation des pages avec le nombre imprimé à l’envers, des pages noires pour le récit mais aussi toute la peuplade de la mer, fantôme et goule également et tout un régiment de démons des 5 ou 6 cerclez des Enfers.

.
.

C’est le temps pour Billy Brouillard de remettre son super tricot à capuche en soie de vermicolle pour sauver Prune-la-sirène des monstres marins. Bien qu’un peu trouillard, il plonge dans son périple où mille et un obstacles l’attendent. Pour ce nouvel opus, Guillaume Bianco s’adresse toujours à notre âme d’enfant et il n’est pas avare ni en idées, ni en facéties.

.
.

Guillaume Bianco, né en 1976 est dessinateur et scénariste en bandes dessinées. Il est le papa de la série Eco, aussi. Il est plus facilement à découvrir sur son blog. Par ailleurs, Tonton Casquette s’est invité sur son blog et s’est plongé dans « Le chant des sirènes ».

.

Billy Brouillard Le chant des sirenes 05

Billy Brouillard Le chant des sirenes 06  Billy Brouillard Le chant des sirenes 02

Billy Brouillard Le chant des sirenes 04  Billy Brouillard Le chant des sirenes 03

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ Dédicaces de Guillaume Bianco,
¤ Eco tome 1, tome 2.
.

Souvenir de lecture : Mais quand reviendra la fille aux Chats ?

.

Noukette a aussi retenu son souffle en rencontrant la petite pieuvre au nom intraduisible pour l’oreille humaine sous peine de voir cette dernière exploser en un geyser de sang.

CITRIQ

.

Cette lecture a été réalisée en partenariat avec Babelio et Soleil.

.

POE Edgar Allan – Le chat noir et autres nouvelles

29/08/2011 10 commentaires

.

Titre : Le chat noir et autres nouvelles
Auteur : Edgar Allan POE
Plaisir de lecture Livre à découvrir

.

Ce recueil présente six nouvelles d’Edgar Allan Poe : le Chat noir, Hop-Frog, l’ange du bizarre, la Barrique d’Amontillado, Petite discussion avec une momie et l’Homme des foules.

.

Ces nouvelles « noires » s’articulent autour du thème de prédilection de Poe : la mort. Bien que les nouvelles soient sombres, elles n’en sont pas pour autant macabres. Celle du « Chat noir », ô combien puissante dans l’écriture, est évidemment celle qui présente le plus d’horreur dans la torture et le machiavélisme.

.

Le diabolisme, Poe le mange à toutes les sauces et au travers de ces courtes histoires, il nous présente des récits bien ficelés, à la narration quasi parfaite. Et surtout… toutes pourvues d’un humour parfois acide, un peu acerbe mais surtout poilant. J’ai trouvé les nouvelles un peu inégales dans leur force mais j’ai apprécié – notamment – l’accent de l’ange du bizarre même si son idiolecte est difficile à déchiffrer, et ai savouré la discussion avec la momie.

.

.
Il n’en demeure pas que ces nouvelles, simples de premier abord sont de véritables petits bijoux. Dans le même état d’esprit, je vous conseille le magnifique album « 4 histoires fantastiques illustrées » par Gris Grimly dans lequel nous retrouvons le Chat noir et Hop-Frog. Il est un délice pour les yeux et plaira aux petits et aux grands.

.

.

Edgar Allan Poe (1809-1849) est un sacré homme aux multiples compétences : poète, romancier, nouvelliste, critique littéraire, dramaturge et éditeur. Quand tu lis sa biographie sur le net, tu apprends aussi qu’il aurait inventé le roman policier mais que la majorité de son travail appartiennent aux genres littéraires de la science-fiction et du fantastique. Han !
.

Si toi aussi tu as envie de découvrir la nouvelle du Chat noir, il te suffit de cliquer ici.

.

.

Categories: POE Edgar Allan Tags: , ,

COLLETTE Xavier & Rozenn – Le chat qui avait peur des ombres

25/04/2011 34 commentaires

.

Titre : Le chat qui avait peur des ombres
Auteurs : Rozenn & Xavier COLLETTE
Plaisir de lecture Livre fantas… tique

.

Lilith, superbe chatte blanche habite dans un doux foyer avec sa maitresse aimante. Cependant, un soir, elle décide de faire un tour hors de la maison alors qu’elle a une peur bleue de l’extérieur. Malgré une imagination débordante, le monde de dehors est encore pire. Elle court, court, court. Mais va-t-elle retrouver sa maison ? Que lui veulent ces ombres effrayantes ?

.

Il existe une expression tout à fait vraie « être curieuse comme une chatte ». Bien souvent, les félins sont attirés malgré la peur, l’étonnement ou la frayeur envers un objet ou lieu inconnu au bataillon. C’est plus fort qu’eux, la curiosité les entraine.
Il va sans dire que ce petit livre ne pouvait que m’attirer grâce à sa protagoniste à la belle fourrure et aux doux ronrons.

.

Cette histoire est contée sans fioritures, elle parait naturelle et passe toute seule. Elle propose de s’intéresser au thème de la peur de la nuit et tout ce que celle-ci renferme : tout ce qui est tapi dans l’ombre (les ombres, les monstres, etc.) et qu’on ne peut malheureusement pas voir mais bien imaginer. Ce conte est empli de poésie ; il est doux et frais. Le côté féérique ne passe pas inaperçu et beaucoup d’émotions se dégagent du texte.

.

La couverture est un très bon reflet du contenu : les traits et les couleurs présentent un univers qui épouse l’histoire. Les dessins sont époustouflants, parés d’une certaine rondeur sécurisante et proposent tout un tas de détails fantastiques. On en prend plein les mirettes !

.

Ce très bon duo propose donc un livre que chacun d’entre nous aurait aimé créer. On lit une première fois, puis on relit pour s’imprégner de chaque double page, pour y déguster les détails. Enfin, on ferme le livre, et ohlàlà ! On l’ouvre vite à nouveau, juste pour prendre une petit lampée. Il peut être lu à partir de 3 ans.

.

Ce premier livre est celui de Rozenn ; Xavier Collette a plusieurs livres à son actif, mais « Alice au pays des merveilles » en collaboration avec Chauvel l’a fait davantage connaître auprès du public. Retenez leur nom, ils sont prometteurs !
Le site du livre, le site de Rozenn, le site de Xavier.
.

Et voici la vidéo promotionnelle de la sortie de l’album.

.

.

Comme j’ai eu extrêmement de chance, j’ai reçu cet album dédicacé à mon anniversaire…

.

 

   

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Un album qui m’a énormément touchée. Sont-ce les dessins tout doux ? Serait-ce un souvenir d’enfance qui remonterait ? Aucune idée. En tout cas, voilà une bien belle louloute blanche… dont j’aimerai entendre ses ronrons.

.

Dans le chaudron :
¤ L’Ombre que j’ai adoptée, Pouyâ !
¤ Le petit bois du Dimanche soir de Xavier Collette & Estelle Billon-Spagnol

.
.
. 
Et hop, un petit billet pour la semaine celtique, avec nos auteurs bretons 🙂

.Cet livre a aussi été lu dans le cadre du challenge « Je lis aussi des albums « 

.
.
D’autres avis disponibles chez :
¤ Chaplum (Manu),
¤ De l’autre côté du miroir (Laure),
¤ Lectures & Farfafouilles (Edelwe).
.

Pics : ma dédicace ; tous droits réservés à Rozenn et Xavier Collette.

.

PAOLINI Christopher – L'Héritage ~ Eragon, tome 1

04/02/2009 16 commentaires

.

Titre : Eragon (L’héritage, tome 1)
Auteur : Christopher PAOLINI
Plaisir de lecture Livre sympa peu s’en faut

.

Dans un autre temps, une autre époque… et peut-être si proche, l’Alagaësia est dominée par l’Empire. Eragon, jeune habitant de Carvahall, ne se doutait pas qu’il rencontrerait l’étrangeté dans la forêt. Lors de sa dernière excursion, il découvre une pierre précieuse, lisse et d’un magnifique bleu. Un dragon ancestral nait et adopte Eragon. Un couple inséparable qui va devoir combattre l’Empire et son roi démoniaque qui règne sur tout le pays…

.
.

)°º•. Existence des Dragons

Ce n’est pas une personne, de quelle que race que soit qui choisit son dragon. C’est ce dernier, à travers la coquille de son œuf qui choisit la personne digne de lui… Il est donc impossible de percer le mystère du choix d’un Dragonnier. Dragons souffrent comme souffre la Terre, ils en sont les gardiens. Ce ne sont pas que des animaux, mais des êtres doués de raison, d’intelligence, bref, d’une personnalité (bien trempée ?)
.

Les dragonniers, plus forts que n’importe quelle autre race, ne pouvaient être détruits si facilement. Ils se réunirent en Confrérie, afin d’allier leurs forces… Cependant, à l’apogée de leur puissance, ils se détruisirent entre eux.
.

Au temps où fleurissaient le bonheur et la bonne entente dans les cités, les dragonniers bénéficiaient d’un entrainement intense et qualifié. Ils étaient invincibles… Bien que Galbatorix suivit cet apprentissage, sa dragonne mourut d’une flèche fichue dans son cœur. La démence était née dans l’esprit de Galbatorix. Ce dernier exécuta un long périple afin de rejoindre la Confrérie des Dragonniers pour les prier de leur donner un second œuf. Dans sa folie, il entraina d’autres membres et causa la perte de tous.

.
.

)°º•. L’Histoire

L’Histoire est assez riche en ce qui concerne les peuplades. Différentes races s’y côtoient et s’y mélangent : elfes, nains, hommes, urgals, ombres et tant d’autres. Eragon est bien entouré avec Saphira, Murtagh, Brom, Garrow et Roran (sa famille). Cependant, ce dernier doit prendre en main sa destinée, choisir un camp et surtout trouver sa propre quête. Les dragonniers ont une histoire différente des autres, il n’existe pas vraiment d’alliances. Ces hommes sont doués, possèdent des qualités surhumaines, ont la vie éternelle. Toutefois, le dragon n’est pas un animal ordinaire, ils détiennent une dignité, une personnalité, une entité à part entière.
.

Nous remarquons dans l’histoire que la psychologie et la télépathie tiennent une grande place ; une forte liaison de chaire et mentale lie le dragon et son dragonnier.
Existe-t-il une bipolarité du monde en Alagaësia ? Pas si sûr ! Il existe le Camp du mal (avec l’Empire), le peuple, les Vardens (nains et humains), le royaume des nains, celui des elfes. Mais pouvons-nous parler d’une alliance véritablement établie ? Il existe une fragilisation à l’intérieur de ladite alliance que Galbatorix, depuis Urû’Baen n’hésitera pas à utiliser…

.
.

)°º•. Ecriture

Christopher Paolini est un jeune écrivain. Né en 1983, fan de Tolkien, il commence à écrire sa trilogie à l’âge de 15 ans… Pas dupes, les parents, éditeurs littéraires, font de ce futur business, une histoire de famille ! (pour garder les droits d’auteur) Bien que découvrant quelques difficultés de conter et de raconter, de tenir en alerte son lecteur, Christopher Paolini possède une écriture prometteuse. Nous nous attachons assez facilement à l’un des personnages mais je regrette que les portraits ne soient pas plus précisés et détaillés permettant de s’immerger dans ce roman.

.
.

)°º•. Grimoire

Le livre présente une carte magique proposant la position des lieux, tous les sites ne sont pas indiqués, mais permet un très bon repère. (pour l’Histoire racontée, pour les périples effectués). J’apprécie particulièrement la disponibilité de différents dictionnaires en fin de livre : tous les mots ne sont pas traduits, et nous sommes fiers de pouvoir en retenir quelques uns (répertoire de l’ancien langage, répertoire du langage des nains, répertoire du langage des Urgals).

.
.

L’histoire est assez riche ; différentes races s’y côtoient et s’y mélangent. L’écriture demeure bancale : Paolini rencontre quelques difficultés pour conter et pour raconter, de tenir en alerte son lecteur : espérons que les prochains tomes seront plus prometteurs. Malheureusement, le portrait des personnages mériterait d’être davantag travaillé ; entrainant une immersion mitigée du lecteur dans le roman.

.

CITRIQ

.