Accueil > COSTE Nadia > COSTE Nadia – Fedeylins, L’ombre des pères

COSTE Nadia – Fedeylins, L’ombre des pères

.

L ombre des peres Fedeylins Nadia CosteTitre : L’ombre des pères (Fedeylins, tome 4)
Auteur : Nadia COSTE
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon

.

Cahyl doit effectuer sa quête : rejoindre le Rajmalaya et rencontrer le peuple fondateur. C’est le dernier espoir de la survie pour les Fedeylins des Rives du monde. Accompagné de Sperare, son chemin initiatique en plein désert est semé d’embûchse : arrivera-t-il jusqu’au bout… et revenir avec la solution ?

.
.

)°º•. Le goderive Glark est absent de ce tome, haute responsabilités obligent. Cahyl s’en va donc avec son fidèle ami Sperare : avant les premières foulées de la quête, on sent déjà que le chemin sera long et une certaine tension s’installe pour nos deux personnages. En sus de la petite taille de nos protagonistes, le désert se révèle un lieu hostile. Avec curiosité et surtout un peu de peur, nous croiserons bon nombre de prédateurs : le mode de communication, leur fonctionnement et leur danger sont des faits qu’ils devront détecter, apprendre très vite pour réagir en conséquence.
.

Même si Cahyl a gagné en confiance lors des précédents tomes, on imagine très bien sa difficulté à savoir que faire : angoisses personnelles, tension de groupe et utilisation ou non d’empathie ; tout est une question de finesse et de feeling qui parfois est envahie aussi par  un flot de réactions plus brutes comme la survie. A chaque épreuve, on se demande si Cahyl arrivera à sauter l’obstacle et continuer.

Ombre des peres extrait 02

.
.

L ombre des peres 01)°º•. L’ombre des pères est le dernier volet de la saga « Fedeylins » : c’est à la fois avec un grand plaisir que je retrouve Cahyl mais aussi une certaine appréhension à lire ce dernier tome. Mon flair à découvertes a bien fonctionné pour deux faits principaux mais ne m’a pas gâché la lecture. C’est toujours avec plaisir que je lis ces pages, leur tendre épopée.
.

Cet univers composé d’abord pour les plus jeunes, les primaires à l’aise ou les collégiens : Nadia Coste développe beaucoup de valeurs fondamentales et nobles. Un récit qui fait aussi travailler l’imagination, tant par la création du vocabulaire que dans le côté visuel des décors, des physiques aussi des personnages. Cet environnement est créé avec beaucoup de douceur et demeure néanmoins réaliste.
.

Les ouvertures de chapitre sont toujours agréables et bien pensées. Ce tome fait place au cheminement dans le désert comme l’ultime étape pour Cahyl, tant dans l’épreuve physique que sur la volonté aussi de se trouver (et sa place dans la société). Tout au long de ce cycle, on développe une grande empathie pour le personnage principal : on avance avec lui, on le voir grandir et s’affirmer. Le lecteur reste satisfait car nous découvrons la réponse à toutes nos questions. La fin, même si quelque peu prévisible pour les lecteurs endurcis, est particulièrement convaincante et bien trouvée.

Nadia Coste nous promet  « Jivana », un cycle indépendant en deux tomes se déroulant dans le même univers. A vos tablettes.

.
.

« L’ombre des pères » clôture la saga « Fedeylins » par la dernière quête menée par Cahyl : sauver les siens en cherchant une solution viable. Cette voie initiatique amènera le personnage principal dans ses derniers retranchements et à de grands questionnements. Sous une plume douce et précise, Nadia Coste amène le quid de l’expression « être fedeylin, c’est accepter ».

.
.

)°º•. Biographie
Nadia Coste est née en 1979 et est maman de trois « larveylins ». Après sa mauvaise expérience d’un IUT métiers du livre, elle se tourne vers des études de commerce et intègre un service administratif de banque. Lors de ses loisirs, elle découvre la fantasy par son auteur préférée, Robin Hobb. L’écriture fait alors partie intégrante de sa vie. Nadia Coste commence à attaquer un sérieux sujet en 2004, les Fedeylins. Après six ans de réécriture, les éditions Gründ décident de la suivre dans cette aventure. La magnifique couverture est de David Revoy.
Son blog, le site officiel de la tétralogie.

.

.

Ombre des peres extrait 01

saga fedeylins

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ Les rives du monde, tome 1
¤ Aux bords du mal, tome 2
¤ Sous la surface, tome 3
¤ Langue de chat : interview de Nadia Coste.

.

Souvenir de lecture : Des pepzys, toujours tu te méfieras.

.

Ansible (Spooky), Book en stock (Dup), Les chroniques d’Arwen ont aussi goûté à la chaleur intenable en plein Dor.

CITRIQ

.

Challenge Jeunesse YA

.

Hop une petite entrée au challenge jeunesse-young adult.

.
.

Cette lecture a été réalisée en partenariat avec les éditions Gründ.

Pic : Kilimandjaro par David Pluth pour NGS.

.

  1. 25/01/2013 à 19:24 | #1

    Je me le dis : je lirai le 1 qui sommeille dans ma bibliothèque. Surtout qu’une entrée au Panthéon ça se se refuse pas !
    (jolis dans ta bibliothèque !)

    • 25/01/2013 à 19:30 | #2

      Merci :) Ah oui, surtout maintenant que la série est terminée, il ne reste plus qu'à déguster ;)

  2. 27/01/2013 à 11:51 | #3

    Vu que je n’ai toujours pas lu plus loin que le premier tome, je zappe ta chronique (et je ne sais absolument pas quand je viendrai la lire :D).

    La bibliothèque avec tous les tomes est bien sympa 🙂

    • 27/01/2013 à 17:19 | #4

      Au moins, tu pourras t'y mettre d'un coup pour tout dévorer.

  3. 29/01/2013 à 21:38 | #5

    J’ai lu le Tome 1 et le T2 et je les avais adoré !!!!!! plus que plus d’ailleurs. Il me reste à découvrir la suite avec le T3 et le T4.

  4. 30/01/2013 à 18:25 | #7

    Très envie de lire cette saga ^^

  5. 02/02/2013 à 13:19 | #9

    Ton blog est très joli 🙂

    • 02/02/2013 à 21:57 | #10

      C'est gentil, merci :) Je ne connaissais le tien, j'adore scroller, cela fait nager les poissons en fond de page :)

  6. 04/02/2013 à 15:24 | #11

    Cette saga est juste géniale ! Hâte de découvrir la future saga de cette auteure !

    • 06/02/2013 à 18:23 | #12

      Penses-tu au cycle de Jivana ? Sinon est en cours de parution la trilogie "Les yeux de l'Aigle", lecture à partir de 9 ans.

  7. 08/03/2013 à 11:38 | #13

    Je l’ai terminé lundi. Je suis vraiment très satisfaite. Toutes mes questions ont trouvé réponse (ce qui est plutôt rare chez moi) et même si comme toi, j’avais deviné certains élément ; mon plaisir de lecture n’en a pas été du tout atténué. Il va me manquer ce petit Cahyl !

  1. 25/01/2013 à 11:27 | #1
  2. 25/01/2013 à 11:28 | #2
  3. 25/01/2013 à 11:28 | #3
  4. 25/01/2013 à 11:28 | #4
  5. 25/01/2013 à 11:35 | #5
  6. 25/01/2013 à 11:36 | #6
  7. 25/01/2013 à 11:37 | #7
  8. 25/01/2013 à 11:37 | #8
  9. 02/02/2013 à 08:03 | #9
  10. 02/03/2013 à 08:32 | #10
  11. 21/03/2013 à 16:56 | #11
  12. 02/04/2013 à 09:32 | #12