Accueil > VIENNE Salomé > VIENNE Salomé – Le Matin en avait décidé autrement

VIENNE Salomé – Le Matin en avait décidé autrement

.

Roman Le Matin en avait décidé autrement de Salomé VienneTitre : Le Matin en avait décidé autrement
Autrice : Salomé Vienne
Plaisir de lecture Livre à découvrir
.

Éda et Théo partagent leur enfance avant que l’un ne disparaisse oublié par tous, hormis par l’autre. Ils aimeraient se retrouver mais ils semblent coincés dans des mondes parallèles.
.
.

En pensant à ma lecture, je me suis demandé ce que j’avais préféré. Parfois, je crois que cela tient à un détail. Un détail car il peut faire toute la différence. En réalité, j’ai aimé comprendre le titre dès les premières pages. Avant lecture, j’ai pensé que ce titre long était bien trouvé, et en accordance avec la couverture : une belle identité pour un livre. Puis, j’ai lu sa signification et j’ai compris alors que ce titre long est aussi très beau ; tout en poésie.


.

Théo et Éda partagent leur enfance et leurs rêves ; des contes aussi, et même des univers. Salomé Vienne nous offre des mondes parallèles et développe un univers riche, foisonnant et plein de possibilités (j’ai encore plein de superlatifs en stock). Amours, rêves, recherche d’identité et pouvoir de l’écriture, voilà quelques-uns des thèmes que l’autrice aborde dans son roman.
.

Le récit est haletant et suscite la curiosité mais sa forme est un peu déstabilisante en début de lecture. Les chapitres ne se proposent par un ordre chronologique des événements et les contes peuvent être liés à un seul des personnages principaux. Ceux-ci n’évoluent pas dans les mêmes endroits ni même dans les mêmes réalités temporelles.
.

L’autrice construit son univers avant de découdre tous les faits que nous venions de comprendre. Elle dévoile alors un aspect caché jusque-là mais qui n’apparait pas de manière superficielle : elle égare le lecteur pour mieux le reconquérir.
.

Cette dystopie francophone, publiée sous un label pour adolescents et jeunes adultes est un voyage onirique des plus joliment conçus. J’ai regretté – légèrement – d’avoir été spectatrice de ma lecture, trop à mon goût. L’écriture est maitrisée, imagée et pleine de poésie. « Le Matin en avait décidé autrement » est une lecture aussi ébouriffante que rassasiante.

.

————————————————————————~*

Lecture équitable : soutien aux petites maisons d'éditions.

Souvenir de lecture : Et le châtaigner.
.

Naos est le label jeunesse du collectif Les Indés de l’imaginaire.

 

  1. 15/03/2017 à 18:22 | #1

    Oui, cela a l’air franchement YA, la couverture aussi d’ailleurs.
    Je ne pense pas du coup que j’y trouverais mon compte. En revanche, ma fille, pourquoi pas…

    • 19/03/2017 à 16:57 | #2

      Justement, cela ne m’a pas donné l’impression d’être une histoire pour YA. Sans cette mention, je n’y aurai vu que du feu (si on part du principe qu’on voudrait me faire lire du YA à mon insu). Quant à la couverture, c’est une question de préférence 🙂 Je trouve qu’elle pourrait aussi faire chick litt.

  2. 15/03/2017 à 21:07 | #5

    Je suis un peu comme Lutin, j’ai toujours quelques réticences face au YA…
    Mais ta chronique, ainsi que les arguments de voyage onirique et d’écriture maîtrisée contrebalancent mes réserves, alors pourquoi pas ! Et puis j’aime bien aussi l’idée de détricotage proposée par l’autrice 😉
    Merci pour cette découverte plus aventureuse que prévu 🙂

    • 19/03/2017 à 17:00 | #6

      Heureusement qu’il existe de nombreuses références YA ! Mais j’avoue avoir aussi du mal – ou je me méfie – avec certaines œuvres qu’on étiquette ainsi.

  3. 16/03/2017 à 11:24 | #7

    Un petit coup de cœur de mon côté 🙂 !

    • 19/03/2017 à 17:03 | #8

      Ah, je me doute 🙂 L’as-tu chroniqué ? Je ne l’ai pas trouvé sur ton blog.

  4. 17/03/2017 à 21:46 | #9

    En tout cas, ton avis m’intrigue vraiment beaucoup et me donne envie de le découvrir!

  5. Vert
    18/03/2017 à 10:13 | #11

    Le titre est très joli et fort intriguant en effet !

  6. 20/03/2017 à 19:15 | #13

    Un coup de cœur de mon côté ce livre. C’est un beau petit voyage onirique j’ai trouvé, d’autant plus plaisant que c’était une lecture à laquelle je ne m’attendais pas du tout en fait. A trop planifier mes lectures, j’en avais presque oublié le plaisir de me laisser surprendre par une histoire inattendue, sur laquelle je ne savais absolument rien. J’ai aussi beaucoup aimé la plume de Salomé Vienne, j’ai trouvé qu’elle avait un côté très musical et doux, ça me donne vraiment envie de suivre ce qu’elle fera après ce roman.

  7. 20/03/2017 à 22:27 | #14

    J’ai adoré ce que ce roman dégage. Unique en son genre.

  1. Pas encore de trackbacks