Accueil > COSTE Nadia > COSTE Nadia – Seuls les alligators vous entendront crier

COSTE Nadia – Seuls les alligators vous entendront crier

.

Seuls les alligators vous entendront crier Nadia CosteTitre : Seuls les alligators vous entendront crier
Autrice : Nadia Coste
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa
Lire les premières pages
.

Une classe d’élèves de 3e orléanaise s’envole en direction de la Nouvelle-Orléans pour un voyage scolaire. La Louisiane, bien qu’appréciant les Français n’est pas la terre la plus accueillante qui soit, surtout si on se joue d’elle. Le vaudou en puissance produit des événements étranges. Certains collégiens risquent de ne pas monter à bord de l’avion-retour.

.
.

Seuls les alligators vous entendront crier Nadia Coste Bayou 02De la collection « roman d’horreur » des éditions Scrinéo, j’avais lu le one shot d’Arthur Ténor. Après la lecture de « Ils n’auraient jamais dû retourner dans cette maison » et son fameux retournement final, je me demandais bien à quelle sauce, cette fois-ci, j’allais être dégustée.


.

La Nouvelle-Orléans l’ésotérique nous invite à découvrir le bayou, avec une magie très attractive et non moins dangereuse. Le bayou saura vendre sa moiteur autant que le vaudou, ses mystères. L’ambiance est poisseuse à souhait, avec cette impression féroce que des yeux planqués dans les coins sombres nous regardent sans cesse.
.

On sent le soin amené par Nadia Coste à l’univers : les données culturelles et historiques sont glissées dans l’histoire, l’air de rien. L’univers est réaliste et on croise bon nombre de superstitions et autres objets de magie.
.

Seuls les alligators vous entendront crier Nadia Coste BayouL’autrice sait embrouiller les lecteurs, avec un coupable tout désigné (croit-on) et mène l’intrigue de rebondissements en rebondissements. Le récit me rappelle les livres Chair de Poule couplés aux fameux contes de la Crypte : les frissons sont garantis.
.

L’addition des événements a eu un effet « comique de situation » pour moi (la vieille adulte) et m’a rappelé un film – oui, j’ose comparer un livre et un film pour deux publics différents – Destination Finale 5, car s’il est morbide à souhait, rappelle les épisodes précédents avec des morts si stupides qu’elles en deviennent tordantes.
.

En deux heures de lecture – par des yeux d’adulte sérieux et responsable (ahem) – cette terre hostile saura donner les premiers frissons aux plus jeunes lecteurs. Ceux-ci doivent être avertis car certains passages sont plutôt sanglants. À partir de 12 ans, ou même plus si c’est pour un/e jeun’s à l’imagination très fertile (et un peu froussarde comme moi, il y a encore quelques années).

.
.

« Seuls les alligators vous entendront crier » de Nadia Coste possède un titre aussi fort que son intrigue. Par une plume fluide, l’autrice vous emmène dans un univers moite et un récit morbide. Lecture parfaite pour jeunes lecteurs avertis, en recherche de premiers frissons.

.
.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Un jour, j’irai en Louisiane, mais pas pour embrasser les alligators.

.

Dans le chaudron :
Premiers frissons
¤ Le Premier de Nadia Coste
¤ Ils n’auraient jamais dû retourner dans cette maison d’Arthur Ténor
¤ Métro Z de Fabien Clavel

.

Le blog de Ptitelfe et May (The Books Howl) se sont aussi revêtues d’un talisman de protection.

CITRIQ

.

Illustrations : #01 Blackwater Bayou par UltraBlu3 ; #02 Reflections in the Bayou par SalemCat.
.

  1. 18/05/2016 à 14:56 | #1

    Pas mal cette nouvelle collection (^-^)

  2. 31/05/2016 à 15:57 | #3

    Aaah sympa ton avis sur ce titre!
    Tu m’as donné envie tiens donc. (un peu pour moi, et pas mal pour les neveux/nièces en puissance ;-))

  1. 12/06/2016 à 10:37 | #1
  2. 14/08/2016 à 14:03 | #2
  3. 31/12/2016 à 10:01 | #3