Accueil > PRIEST Christopher > PRIEST Christopher – La machine à explorer l’espace

PRIEST Christopher – La machine à explorer l’espace

.

Couverture La machine à explorer l'espace de Christopher PriestTitre : La machine à explorer l’espace
Auteur : Christopher Priest
Plaisir de lecture Livre à oublier
.
.

1893, Edwards Turnbull vient d’inventer la machine à explorer le temps. Il réalise une démonstration pour charmer Amelia en visite. Une erreur de manipulation modifie la machine à explorer… l’espace. Ils se retrouvent dans un univers où l’esclavage des humains est contrôlé par des monstres tentaculaires. Pour parfaire le tout, les Martiens prépare une attaque en bonne et due forme de la Terre.

.

.

.

« La machine à explorer l’espace » dépasse la simple dédicace en devenant un hommage à l’écrivain britannique et non moins connu Herbert George Wells. Le récit est suranné au possible : sa construction se base sur celle des romans du début du XXe siècle, Christopher Priest l’exercice jusqu’à reprendre le style d’écriture de l’homme.

 

L’application de l’auteur est à noter, mais en oubliant sa plume, le récit est à mes yeux, assez terne.
Je n’ai pas su m’intéresser à la survie des protagonistes. L’histoire est très linéaire et prévisible. J’ai vite fait le tour des tenants et des aboutissants. La tension n’est pas palpable, les enjeux sont peu nombreux. L’humour n’a pas su non plus me toucher.

 

Ce récit n’a pas été distrayant pour moi car je n’ai pas voyagé, malgré leur épopée sur Mars. Il me semble que ce roman est à part dans la bibliographie de l’auteur, je devrais donc découvrir avec délice d’autres romans de cette plume que j’apprécie tant.

.
.

Retaliation par Peter Fussey ; fan art de La machine à explorer l'espace de Christopher PriestRetaliation par Peter Fussey

  1. 08/09/2017 à 19:51 | #1

    O_O 1 étoile pour un Priest, mince alors. Je ne savais pas qu’il avait écrit un livre hommage à Wells (que j’aime beaucoup) (mais c’est vrai que le style est désuet).

    • Acr0
      10/09/2017 à 10:52 | #2

      On ne retrouve pas la plume de l’auteur alors c’est un peu gênant. À mes yeux, cela pourrait être n’importe quel auteur qui l’a écrit. Et je n’y retrouve aucune profondeur non plus. Après l’hommage est très bien réalisé et les fans de Wells doivent apprécier 🙂

  2. 08/09/2017 à 21:19 | #3

    Et bien dis donc, ça c’est une mauvaise note! Je vais passer mon tour!

    • Acr0
      10/09/2017 à 10:53 | #4

      Il vaut mieux se concentrer sur d’autres de ces excellents romans 😉

  3. 09/09/2017 à 15:38 | #5

    Ah zut pour cette lecture! Toi qui aimes beaucoup Priest… :-/

    • Acr0
      10/09/2017 à 10:53 | #6

      Au moins, j’ai essayé 😀 Et cela ne me décourage pas de découvrir les titres non lus restants.

  4. 09/09/2017 à 22:34 | #7

    Et hop, un livre dont le sort est réglé 😉

    • Acr0
      10/09/2017 à 10:55 | #8

      C’est comme ça que je le vois 🙂

  5. Saureus
    10/09/2017 à 18:23 | #9

    Dommage, il y a matière à faire de bonnes parodies, pourtant, avec les classiques de la SF !^^

    • Acr0
      11/09/2017 à 18:44 | #10

      Il y a un petit côté pastiche ici, tout de même.

  6. 10/09/2017 à 21:18 | #11

    J’oublie, j’oublie!!!
    Merci!

  7. 18/09/2017 à 11:30 | #13

    Oh oui, c’est un auteur que tu aimes bien d’habitude.
    Enfin bon, on va dire que dans un sens, Priest ne fait pas que du « Priest »… enfin qu’il a plusieurs casquettes. NEXT!

    • Acr0
      19/09/2017 à 18:47 | #14

      Oui, rien de grave 🙂 Je passe à un autre livre !

  1. Pas encore de trackbacks