Accueil > Vie de bloggeuse > Échappée avec Mutinelle

Échappée avec Mutinelle

.

schema livreUne nouvelle fois, Mutinelle est venue passer un petit moment à la maison. Elle fait partie du petit cercle de ces bloggeuses rencontrées et qui très vite et indéniablement comptent parmi mes amis maintenant. D’ailleurs, je ne rapporte pas tous les instants passés avec l’une ou l’autre, ici. Mais il est de bon ton de montrer le côté livresque de ces heures partagées… et notre sagesse raisonnable (que seul ce pléonasme est capable de traduire).

.

Dans notre emploi du temps millimétré, il y a ce temps où on parle de livres – évidemment ! – même si notre compatibilité littéraire n’affiche pas le score parfait de 100%.  Et puis il y a la visite des « lieux de saints passages » et la découverte des nouveaux. Un petit tour à G.J. pour les occasions et j’embarque Mutinelle dans LA rue ; cette fameuse rue où les meilleures librairies se situent (et notamment celles qui présentent la spécialité des lectures de l’imaginaire). Deux cibles principales : la petite dernière, celle de tout de blanc et de noir vêtue où le « patron » officie, un peu timide mais toujours avec le sourire. Et puis il y a la Grande. Celle qui était sous location-gérance auprès d’un réseau et qui est redevenue indépendante. Celle-ci où nous avons discuté avec Cathy pendant une heure durant de nos coups de cœur, de nos rencontres livresques ratées et de nos envies. Celle-là même où aussi, j’ai été passablement dans ma phase chie-en-lit de « je veux acheter un livre mais je ne sais pas quoiiii » (c’est-à-dire, pas un premier tome de série, hein).

.

Voilà et je tiens à préciser que nous avons bravé le temps pour cette promenade. Genre, la pluie, puis la grosse pluie, puis les petits grêlons et enfin les gros. Le genre de drache dont tu te souviens et qui te fait essorer chevelure et pantalon (véridique !). Alors bon, ça méritait aussi de délicieux cappuccini et petits gâteaux. Non, mais.

.

weekendMutinellebis  weekendMutinelle

 .

Bref, nous avons été raisonnables. 4 livres pour Muti, 1 pour moi. Et nous avons eu plein de plein de petits cadeaux par Cathy.  Un schéma aussi qui se révèle assez vrai.

Ce qui amène mon butin à :  « La route de Haut-Safran » de Jasper Fforde (La tyrannie de l’arc-en-ciel, tome 1 (et on avait dit pas un premier tome de série, hein)), « Maitre de l’espace et du temps » de Rudy Rucker,  un petit livre sur les apéritifs, un tablier-produit-dérivé-de-je-ne-sais-quel-livre, des marque-pages en devenir : une carte postale de la Fée de Loisel, une carte postale et des marque-pages commerciaux ainsi que deux très belles cartes de visite.

J’ai aussi reçu de la part de Muti, un petit carnet (j’adore les carnets, of course) qui sera dédié au culinaire. Elle a poussé le vice jusqu’à lire « Zombies don’t cry » de Rusty Fischer pour le terminer chez moi et ainsi me le prêter (c’est trop gentil !)

.

livreprete butin livresque

.

Categories: Vie de bloggeuse Tags:
  1. 03/04/2013 à 21:37 | #1

    Moi ? Je ne pousse jamais le vice ! Que ce soit dans les libraires ou tout autre genre de boutique hein !!!

  2. 03/04/2013 à 22:47 | #5

    Sympa tout ça!!! 🙂
    Bon vous viendez en belgique??!! 🙂

  3. 13/05/2013 à 18:48 | #8

    Haha, je comprends la tentation! Il faudra que tu me fasses visiter les librairies en question :p Pas cool pour la pluie par contre, j’ai toujours peur qu’il pleuve quand j’achète des livres et qu’ils soient mouillés.

    • 15/05/2013 à 20:40 | #9

      Promis, à ta prochaine visite :) Il a plu comme pas possible mais les livres n'ont rien pris, sac plastique bien fermé oblige.

  1. 07/04/2013 à 13:51 | #1
  2. 29/06/2013 à 15:43 | #2
  3. 16/07/2013 à 11:51 | #3
  4. 05/07/2015 à 22:04 | #4
  5. 08/10/2015 à 19:49 | #5
  6. 16/10/2015 à 09:02 | #6