Accueil > Ange > Ange – La flamme d'Harabec

Ange – La flamme d'Harabec

.

Titre : La flamme d’Harabec (Ayesha, tome 2)
Auteurs : Ange
Plaisir de lecture : Livre à découvrir

.

Après que Marikani ait retrouvé son trône à Harabec, Arekh et elle ont une divergence sérieuse d’opinions. Arekh quitte donc la capitale pour vivre sa vie… et s’engage dans l’armée contre le peuple de Marikani. Au passage, une petite fille du Peuple turquoise s’entiche de notre homme et va le suivre dans ses aventures. Cependant, la rebellion gronde : les esclaves commencent à se rebeller. Un grand concile est tenu entre les chefs des peuples pourtant ennemis, afin de décider les orientations à prendre. Alors que Marikani tenter de lutter contre les répressions, les représailles religieuses se font de plus en plus fortes et nombreuses.

.

)°º•. Ce deuxième tome nous montre des personnages principaux faibles. Ils n’ont plus confiance en eux, ils s’interrogent et font des bêtises. Leur comportement est passablement énervant. On en vient même jusqu’à leur parler « non, mais fais pas ça… fais pas ça, je t’ai dit ! Et voilààà, t’as foutu ta m*rde, t’es content, hein ?! C’est malin… C’est bien fait », etc.

.
Marikani, reine d’Harabec est une pauvre petite chose. Le couple Ange a décidément montré le « pire » côté de sa personnalité. Il faut bien avouer qu’elle fait tout de travers, c*nnerie sur c*nnerie !
Arekh ne vaut pas mieux qu’elle. Cependant, bien que ses croyances soient brisées, on remarque qu’il s’en remet quelques fois aux dieux (le geste d’Ishka, avec le lancer de cailloux pour déterminer la direction ou la décision à prendre) ou alors, à sa folie. On verra d’ailleurs sa très forte haine raciale fondre comme glace au soleil au fil des événements. On développe un sens de l’ironie relativement fort en lisant leurs déboires, ponctué de « ooooh, les pauvres ».
.

D’autres personnages gravitent autour d’eux, il y a notamment cette fillette du Peuple Turquoise, la petite esclave suit Arekh qui l’a aidée à partir d’Harabec. Elle est plutôt discrète et non démunie d’une intelligence certaine. Par contre, elle manque régulièrement à l’appel au milieu du livre, les auteurs l’auraient-ils oubliée ?
Vashni a tout pour elle, est une businesswoman de taille. Elle fait partie de la cour de Marikani mais ne fait pas l’intelligente lorsqu’elle descend dans les mines avec sa reine. Elle fera partie de la caravane royale pour se rendre au grand concile en Salmyre. Quant à Liénor, la compagne de toujours de Marikani, elle est dans l’ombre. Toutes deux se sont prises en grippe et pourtant elle demeure toujours un soutien pour la souveraine.
Parmi les personnages les moins sympathiques, nous ferons la connaissance des liseurs d’âme et de Leosimba : ces religieux vont montrer la force de leur pouvoir.

.

)°º•. Ce tome ne laisse pas le lecteur indifférent : le couple Ange a mis l’accent sur les émotions des personnages, ce fameux temps où vient l’introspection. L’histoire se déroule sur fond « dramatique ». Les descriptions sont très bien réalisées, on entre de plain pied dans le décor, les ambiances sont soignées : Les mines oppressantes, le rouleau compresseur des Mérénides, Salmyre la magnifique et dangereuse. La ville Salmyre, scène des plus grands événements est étincelante… de pierres précieuses ou de lames de couteaux ?
.
Ange utilisent des chapitres courts pour nous donner une accélération de lecture au même titre que l’accélération de l’histoire et l’enchainement des événements.
Ce livre se concentre donc sur la partie « chaos & sang » de l’histoire. Pour allumer la flamme, il faut la rébellion du Peuple turquoise ; pour que le feu couve, il faut qu’il s’unisse autour d’une même croyance !

.

)°º•. Sous le pseudonyme d’Ange, nous retrouvons Anne et Gérard Guéro, nés respectivement en 1966 et 1964. Ils sont connus non seulement pour leurs romans « médiéval fantastique » mais également dans le monde de la bande dessinée et pour l’écriture de scenarios de jeux de rôle. Ils sont souvent étiquetés gentiment « auteurs prolixes ».
.

Je possède à la maison, la trilogie collector pour les 10 ans de Bragelonne dont la couverture sublime est née de l’imagination de David Oghia. Cette trilogie existe aussi en trois volumes dont le nom est « Les lunes de Tanjor » et dans une intégrale nommée « Ayesha – La légende du peuple turquoise ».

.

Voilà et sinon je vous livre la dédicace de mon édition, car je la trouve superbe 🙂

A Alain Nevant, Stéphane Marsan, Barbara Liano et Oliviet Dombret, qui ont tous été importants pour moi pendant et après la rédaction de ce livre. (Et pour certains, avant aussi). Je voudrais ajouter qu’une des raisons pour lesquelles Stéphane Marsan est dans cette dédicace est qu’il y a quarante-huit heures, il m’a dit : « Tu as quarante-huit heures pour trouver une dédicace, et cette fois, tu serais gentille de ne pas m’oublier ». Et non, Stéphane, tu ne changes pas un mot de ce truc.

.

Ah, et petit jeu des sept différences : sauras-tu les retrouver parmi ces deux couvertures ?
Alors à votre avis, est-ce l’illustrateur qui a modifié sa composition ou…?

.

.

)°º•. Extrait

.

.

————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ Le peuple turquoise, tome 1
¤ La mort d’Ayesha, tome 3

.

Souvenir lié à ma lecture : Je me suis demandée dès les premières pages, si je n’avais pas zappé un tome. Nous passons d’un premier tome aux personnages principaux forts à un deuxième tome où ils sont de vraies loques.
.

Ce livre a été apprécié en lecture commune avec Laure.
D’autres avis disponibles sur la trilogie complète chez : Fantasy au petit-déjeuner (Salvek), Mes lectures de l’imaginaire (Olya), Parchments of Sha’ (Shaya).

.
Pics : #01 Extrait de la couverture de Bragelonne ; #02 Croquis de la couverture ; #03 Portrait d’Ange ; #04  Couverture de J’ai Lu ; #05 Couverture de J’ai Lu.
.

  1. 27/11/2010 à 10:20 | #1

    les deux illustrations poches sont clairement différentes, effectivement!
    Moi aussi j’ai l’édition anniversaire de Brag’, et il faut absolument que je me mette à la liiiire!!!

  2. 27/11/2010 à 10:22 | #3
  3. 27/11/2010 à 15:42 | #5

    Personnellement, c’est le tome qui m’a le plus séduite et emportée de toute la trilogie.

  4. 27/11/2010 à 16:34 | #7

    Ma critique est dispo ici si le coeur vous en dit 🙂 : http://labibliothequeanuages.over-blog.com/categorie-11629268.html

    ATTENTION LA CRITIQUE DU TOME 3 EST SUR LA MÊME PAGE : Gare aux spoilers…

  5. 28/11/2010 à 10:42 | #9

    A défaut d’action, ce tome nous aura permis de pester sur les persos via mails échangés (c’est ça aussi la magie d’une LC :P)
    Plus qu’à se caser un créneau pour engloutir le tome 3 /

    • 29/11/2010 à 18:34 | #10

      Ouiii, la magie des LC :D
      Ohlàlà, chaud pour le troisième tome, car je n'arrive même pas à tenir la cadence de lire pour la LC de "A vos souhaits" :O

  6. 29/11/2010 à 10:59 | #11

    Voilà qui a tout pour me plaire !

  7. 29/11/2010 à 13:50 | #13

    Je ne suis pas vraiment BD, bien que je souhaite m’ouvrir de plus en plus à cet art, depuis que je lis de la fantasy. Tu viens en tout cas, de me donner envie de lire celle-ci (en commençant par le premier tome, évidemment). Et j’ai également envie de découvrir Ayesha…

  8. 29/11/2010 à 13:51 | #15

    J’suis bête, j’ai écrit BD, au lieu de roman… en fait, je sais pas pourquoi, mais je pensais que c’était une BD… faut que je m’achète des loupes !!! mdr

  9. 30/11/2010 à 13:45 | #16

    Acr0 :

    Merci
    Et tu vas me vouvoyer longtemps encore ? :p

    Pas taper… lol
    Promis, je le ferai plus lol

  10. 30/11/2010 à 14:10 | #17

    marrant cette histoire de couvertures!
    Ca fait longtemps qu’Ayesha est sur mes étagères, il faut décidemment que je le lise!

    • 30/11/2010 à 20:14 | #18

      Oui et en tant que LCA on a toujours quelque chose d'autre sur le feu ;)

  11. 02/12/2010 à 16:03 | #19

    Jen ai un très bon souvenir ; il faudrait d’ailleurs que je le relise un jour !

    • 04/12/2010 à 16:18 | #20

      Courage :D Déjà que j'ai du mal à trouver du temps pour lire des livres, alors les relire...!

  12. 21/12/2010 à 17:24 | #21

    J’ai hate de le lire. Moi aussi j’ai le gros pavé des 10 ans de Bragelonne (dédicassé qui plus est)

  1. 06/12/2010 à 12:21 | #1
  2. 31/01/2011 à 06:36 | #2
  3. 30/11/2011 à 18:00 | #3
  4. 05/02/2013 à 18:43 | #4
  5. 05/02/2013 à 18:44 | #5