Accueil > TUTTLE Lisa > TUTTLE Lisa – Les chambres inquiètes

TUTTLE Lisa – Les chambres inquiètes

.

Les chambres inquietes Lisa TuttleTitre : Les chambres inquiètes
Auteure : Lisa Tuttle
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir

.

Sommaire : Préface de Nathalie SERVAL, Un nid d’insectes (Bug House), Sans regrets (No Regrets), En pièces détachées (Bits and Pieces), La tombe de Jamie (Jamie’s grave), Lézard du désir (Lizard Lust), Vol pour Byzance (Flying to Byzantium), L’autre chambre (The Other Room), Oiseaux de lune (Birds of the moon), Propriété commune (Community Property), Une amie en détresse (A Friend in Need), L’autre mère (The Other Mother), Les mains de Mr. Elphinstone (Mr. Elphinstone’s Hands), La plaie (The wound), Le nid (The Nest)

.
.

)°º•. Je me souviens encore d’avoir entendu parler de la sortie de ce recueil bien trop tard à mon goût et de me ruer chez ma libraire le lendemain, de peur de voir le titre épuisé (comme cela fut vite le cas de « Ainsi naissent les fantômes » traduit par Mélanie Fazi (heureusement disponible en poche depuis)).
.

Ce recueil au titre et à la couverture évocateurs renferme 14 nouvelles. Nathalie Serval, traductrice de ces textes, explique dans la préface que les écrits de Lisa ont marqué sa vie.

Les textes sont très sombres : l’imaginaire s’insinue dans le quotidien et se mélange à la réalité de manière totalement imprévisible.

.

Ellen regarda sa tante, et songea qu’elle était assise auprès d’une mourante. Face à cette réalité solennelle, indiscutable, elle demeurait muette. Aussi gardèrent-elles le silence, un silence ponctué de petites gorgées de thé jusqu’à ce que retentisse la sonnette de l’entrée.

.
.

)°º•.À l’instar du premier recueil publié chez Dystopia, Lisa amorce souvent ses nouvelles grâce à des protagonistes féminins. Elle y trace différents aspects de la vie et de ses passages : développement personnel, sexualité et les rôles (mère, fille, amante, amoureuse). Elle décrit la portée et les limites d’idées fortes comme la volonté, le désir et des actions vouloir, être forcé.
.

Ces nouvelles sont intelligemment équilibrées et rondement menées. A l’origine, je suis un public difficile, j’ai du mal avec ce format car je trouve que la lecture des nouvelles est source – trop souvent chez moi – de frustration. Et puis j’ai découvert Lisa Tuttle et des textes d’autres auteures et j’ai révisé mon opinion. Mais je demeure une lectrice pointilleuse – trop, certainement.

.
.

)°º•. Lisa Tuttle en quelques mots bien ordonnés arriver à transmettre des émotions, à faire naitre des sensations alors que pour d’autres écrivains, il faudrait plusieurs pages. Aussi courts que concis, ces textes tirent leur force de l’aspect visuel.
.

L’univers qui se dégage de cet ouvrage est particulièrement angoissant. Les personnages semblent parfois coincés par l’horreur qui s’infiltre dans leur vie. La santé mentale est étayée par différentes perspectives. Les ambiances sont souvent intimes et servies par des éléments distincts comme l’importance des insectes, la maison qu’on suppose hantée au premier soupçon de pas entendus.
.

Les nouvelles ont une tournure très « porte ouverte » à mes yeux. Une porte ouverte sur une vie dont on ne connait pas tous les tenants et parfois, pas réellement la fin non plus. On pourrait se dire que c’est tant mieux pour le cœur, mais cela s’avère terrible pour l’imagination.

.
.

)°º•. Ce recueil a été plus dérangeant pour moi qu’ « Ainsi naissent les fantômes ». Dès les premières pages, j’ai été mal à l’aise. Cependant, j’ai trouvé que les nouvelles devenaient de plus en plus tendres au fil des pages. Une seule – Une amie en détresse – m’est apparue douce, un brin nostalgique, même.
.

J’ai eu un peu de difficulté à lire certains passages car je suis particulièrement sensible à la violence physique et morale qui s’en dégage ; parfois parce que le réel est en filigrane, mélangé certes au fantastique, mais presque trop palpable pour moi. On sent son corps se crisper en lisant l’inévitable. Immanquablement, on ne sort pas indemne de sa lecture.
.

La qualité de la couverture reprend moult détails des nouvelles, grâce à Stéphane Perger.

Pour découvrir la plume de Lisa Tuttle, vous pouvez télécharger gratuitement ici la nouvelle « Le vieux M. Boudreaux ». J’en disais quelques mots là.

.
.

« Les chambres inquiètes » de Lisa Tuttle est un recueil dont les textes ont été choisis et traduits par Nathalie Serval. Maitresse du format ‘nouvelle’, Lisa Tuttle applique sa plume sensationnelle pour faire entrer le lecteur dans un univers sombre, poisseux et éprouvant. Un livre soigné aussi bien sur le contenu que sur le contenant en tant que livre-objet.

.

.

Les chambres inquietes Lisa Tuttle couverture.

extraits Les chambres inquietes Lisa Tuttle.
.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : La tristesse des personnages.

.

Dans le chaudron :
Des recueils ‘noirs’
¤ Ainsi naissent les fantômes de Lisa Tuttle
¤ Les contes de la fée verte de Poppy Z. Brite
¤ Perles noires d’Adam Possamaï

SFFF au femininLogo Lecture Equitable.
.
Ce recueil est une entrée pour le challenge SFFF au féminin. Il est également une lecture équitable. Dystopia est une association loi 1901, créée en mai 2009 ; et micro-éditeur.

.

Blog-O-Livres (BlackWolf), Imaginelf, Les lectures d’Efelle, Nevertwhere, Rêves de Cendre (Mélanie Fazi), Un papillon dans la Lune ne regarderont plus les lézards de la même façon.

CITRIQ

.

  1. 02/03/2015 à 21:55 | #1

    Ouh làlà plus inquiétant que « Ainsi naissent les fantômes » ? Cela promet !
    En tout cas je le note, j’avais adoré l’autre recueil. Elle écrit divinement bien.

    • 02/03/2015 à 22:44 | #2

      C'est plus inquiétant à mes yeux, mais je pense que c'est une affaire de ressenti :) Oui, sa plume est inouïe et elle est servie par deux bonnes traductrices, aussi.

  2. 02/03/2015 à 22:33 | #3

    Je ne suis pas trop recueil ou nouvelles d’habitude, mais celui-ci m’intéresse bien !

    • 02/03/2015 à 22:45 | #4

      En tant que lectrice difficile à convaincre question nouvelles, je valide cette auteure :)

  3. 02/03/2015 à 23:17 | #5

    Lorsque j’avais lu le recueil de nouvelles Ainsi naissent les fantômes, je n’avais pas trouvé toutes les nouvelles égales en qualité. Je ne sais pas si je renouvellerais car je suis aussi un peu difficile comme lectrice surtout pour les nouvelles!

    • 04/03/2015 à 12:39 | #6

      Ah je comprends... Ici ce sont toutes des nouvelles qui ont été traduites par Nathalie Serval. Après, pour toutes nouvelles, selon nos préférences, on ne les trouvera jamais bien égales.

  4. 03/03/2015 à 08:02 | #7

    Tuttle auteure, Fazi traductrice, le risque est peu présent !
    En tout cas, j’ai « Ainsi naissent les fantômes » sur ma PAL, on verra ensuite si j’ai le cran pour des récits plus inquiétants. 😉

  5. 04/03/2015 à 12:35 | #9

    J’ai adoré ce recueil. Plus dérangeant que le précédent, je trouve aussi, parce qu’on touche vraiment à quelque chose de profond et je pense qu’en tant que jeunes femmes lancées dans la vie on est pile la cible de ces angoisses là. 😀
    Et sinon un recueil d’une telle qualité c’est génial. Le soucis souvent c’est que c’est un peu fourre tout ce genre d’ouvrage, mais là c’est la crème de la crème ^^

    • 04/03/2015 à 12:40 | #10

      Oui c'est sûr :) *frissons* Oui les recueils sont de qualité !

  6. Vert
    04/03/2015 à 19:19 | #11

    Personnellement Ainsi naissent les fantômes m’a bien plus terrifié, ceci dit j’avais déjà lu certaines des nouvelles des Chambres inquiètes dans un vieux recueil, ça m’a sans doute aidé à surtout repéré les textes les plus positifs ^^.

    • 05/03/2015 à 00:04 | #12

      Oui j'ai lu ta chronique... peut-être que ton esprit se souvenait et que tu as été moins "horrifiée" par Les chambres inquiètes ?

  7. Vert
    04/03/2015 à 19:19 | #13

    Personnellement Ainsi naissent les fantômes m’a bien plus terrifié, ceci dit j’avais déjà lu certaines des nouvelles des Chambres inquiètes dans un vieux recueil, ça m’a sans doute aidé à surtout repéré les textes les plus positifs ^^.

  8. 08/03/2015 à 10:37 | #14

    Fiou, ça a l’air intense, je ne sais pas si mon âme sensible y survivrait, mais je dois dire que Lisa Tuttle me tente énormément, son univers a l’air très singulier. L’ouvrage est de toute beauté !

    • 08/03/2015 à 11:18 | #15

      Tu as tout compris, plume singulière et univers inquiétant. Après, je conçois très amplement que tous ne peuvent se retrouver dans ce genre de lecture.

  9. 08/03/2015 à 10:37 | #16

    Fiou, ça a l’air intense, je ne sais pas si mon âme sensible y survivrait, mais je dois dire que Lisa Tuttle me tente énormément, son univers a l’air très singulier. L’ouvrage est de toute beauté !

    • 08/03/2015 à 11:18 | #17

      Tu as tout compris, plume singulière et univers inquiétant. Après, je conçois très amplement que tous ne peuvent se retrouver dans ce genre de lecture.

  10. 20/03/2015 à 13:53 | #18

    Je ne suis pas très « nouvelles » non plus et tu me tentes bien avec cette auteur que je ne connais que de nom.
    Donc tu « conseillerais » de lire d’abord celui avec les fantômes? Plus mieux à ton avis?

    • 21/03/2015 à 15:43 | #19

      J'ai préféré le premier mais je ne dirais pas qu'il est meilleur. Je ne conseille pas d'ordre :)

  11. 20/03/2015 à 13:53 | #20

    Je ne suis pas très « nouvelles » non plus et tu me tentes bien avec cette auteur que je ne connais que de nom.
    Donc tu « conseillerais » de lire d’abord celui avec les fantômes? Plus mieux à ton avis?

  12. 29/03/2015 à 17:23 | #21

    Bon, je vais clairement passer mon chemin pour le coup car si tu as été mal à l’aise, je n’imagine même pas comment je serais… Surtout si ce mal à l’aise vient surtout de ce qui est « réel » :S

    • 29/03/2015 à 18:29 | #22

      Ah oui, en plus le recueil contient exactement ce que tu n'aimes pas !

  13. 29/03/2015 à 17:23 | #23

    Bon, je vais clairement passer mon chemin pour le coup car si tu as été mal à l’aise, je n’imagine même pas comment je serais… Surtout si ce mal à l’aise vient surtout de ce qui est « réel » :S

    • 29/03/2015 à 18:29 | #24

      Ah oui, en plus le recueil contient exactement ce que tu n'aimes pas !

  1. 02/03/2015 à 19:17 | #1
  2. 02/03/2015 à 19:17 | #2
  3. 02/03/2015 à 19:22 | #3
  4. 08/03/2015 à 15:02 | #4
  5. 21/03/2015 à 15:36 | #5
  6. 31/12/2015 à 10:02 | #6
  7. 25/07/2016 à 16:23 | #7
  8. 20/10/2016 à 10:27 | #8
  9. 20/10/2016 à 10:27 | #9