Accueil > Vie de bloggeuse > 1,2 et 3 avril 2011 – Escale du Livre à Bordeaux

1,2 et 3 avril 2011 – Escale du Livre à Bordeaux

.

Le week-end dernier, les 1, 2 et 3 avril à Bordeaux a eu lieu l’Escale du Livre.
Ce rendez-vous littéraire réunissait beaucoup de stands où se trouvaient auteurs, illustrateurs, maisons d’éditions et associations.
.

Sous d’immenses barnums, se répartissaient en trois secteurs : la littérature jeunesse, l’espace éditeurs et l’espace librairies. Il y avait également des débats, des entretiens, des rencontres d’auteurs et plein d’ateliers jeunesse.
.

On déplorera évidemment l’absence de fantasy, bien qu’elle soit présente par petites touches au niveau des exposants de littérature jeunesse. Par ailleurs, j’ai tout simplement été « accrochée » au stand des éditeurs (régionaux) et que je n’arrivais point à m’en défaire de manière cordiale : difficile de communiquer avec des auteurs qui ne connaissent rien hormis la « littérature » (oui, oui, le terme général, ce sont leurs « propos ») et que NON, je n’aime pas les romances, NI même les policiers et encore moins les thrillers. Une auteur a voulu m’amener vers son roman de « romance », lui stipulant ne lire que du « zombie », c’était impossible. Elle m’a tout de même signalé que « le personnage principal est handicapé, moche et asocial, ça devrait vous plaire, c’est pas si loin du zombie ». Ouaiiis, oké.

.

Le beau temps était présent ce samedi en début d’après-midi et il faisait un poil chaud sous les barnums pour que cela soit agréable. La foule n’était point présente en littérature jeunesse alors que les auteurs et illustrateurs étaient nombreux ; elle se concentrait beaucoup sur la place des librairies et je vous laisse imaginer la queue devant les auteurs et illustrateurs au « rayon » BD – qui au passage, se trouvaient hyper super bien situé entre deux grosses entrées -. Il y avait aussi un stand de vin, parait qu’on est dans la bonne ville pour ça (mais je n’ai pas pu m’empêcher de faire le rapprochement « paperasse et vinasse », hum !)
Notons pour que les plus frileux à la chasse des marque-pages, il y avait des chaises longues pour faire une petite pause ou un brin de lecture au soleil 🙂

.

.

Oui, la chasse aux marque-pages a été plutôt bonne pour Laure et moi-même, bien que certains les planquent ou n’en offrent qu’avec un livre acheté, les autres sont plutôt généreux et les mettent visibles à l’œil et à la main.

.

Au niveau des dédicaces, j’ai vécu par procuration celle de Laure avec Miss Clara pour son livre « La reine des glaces ». Trois livres m’ont tentée : celui cité, « le marteau de Thor » de Patrick Weber et la bande-dessinée « Sam » de Jérôme Noirez et Aurélien Police, aux éditions Gulf Stream. Mais je n’ai pas craqué, je suis forte ! (auto-persuasion toujours en cours)

.


.
Pics : #01 Affiche 2011 de l’Escale du Livre ; #02 et #03 Stands en littérature jeunesse ; #04 Des illustrateurs au rayon BD ; #05 Dédicace de Miss Clara ; #06 Miss Clara.

.

Categories: Vie de bloggeuse Tags:
  1. 06/04/2011 à 12:14 | #1

    Ahahaha j’adore ce que l’auteur t’a dit sur son personnage. Ca donne trop envie de le lire, son roman, c’est sûr ! Bordeaux me manque tellement, je n’ai jamais été à ce salon, bouh :/

    • 06/04/2011 à 21:11 | #2

      Oui, t'as vu ? Aucune gêne !
      Pour moi, c'était la première fois que je me rendais à Bordeaux ;)

  2. 06/04/2011 à 23:14 | #3

    J’aime pas les gens (et encore pire, des auteurs) qui pensent que la SFFF est un sous genre. Bordel, ce que ça peut m’agacer …

    • 07/04/2011 à 17:43 | #4

      C'est même pire que ça : certains pensent que ce n'est pas de la littérature !

  3. Guizmo
    08/04/2011 à 12:10 | #5

    Moi, je pense le contraire. Quand je lis, je veux rêver, partir ds des mondes étranges. Je ne vois pas l’intérêt de lire des histoires de tout les jours, c’est chiant! Ils ne se font vraiment pas chier, à se prendre pour de grands écrivains. C’est tellement plus compliqué de créer un univers complet et logique que d’inventer une petite histoire d’amour.

  4. Guizmo
    08/04/2011 à 12:14 | #7

    Par contre, au début, je n’ai pas compris ce que tu disais parce que tu as mis « on déplorera la présence de la fantasy », je pense que tu voulais dire le contraire, tu déplore le fait que la fantasy ne soit pas présente.

  5. Hector A3
    08/04/2011 à 21:10 | #9

    « « le personnage principal est handicapé, moche et asocial, ça devrait vous plaire, c’est pas si loin du zombie » »

    Dire que pendant toutes ces années je me suis senti différent et rejeté, et que grâce à cette remarque, j’ai enfin trouvé ma place dans la société !

  6. Feldrik
    09/04/2011 à 13:18 | #11

    Promis, je ferai tout pour être présent au stand de mon éditeur pour la session 2012 de ce salon !

    Hum… je n’ai pas de zombies dans mon roman, mais pas d’associaux non plus !
    Du pur Heroïc Fantasy ! Même si mon éditeur n’aime pas trop me l’entendre dire (il paraît que ça se vend mal auprès des plus de…)
    Bon, je suis un peu navré de m’inviter comme ça dans tes commentaires, mais voilà, aucun service de presse ne parlera de moi avant que je ne sois connu ! Alors je passe des heures et des heures à faire connaissance avec les espaces de discussion de folles et fous du genre… pistant jusqu’à leurs pages les plus intimes… espérant un jour les voir parler de moi. En bien !

    Au plaisir de ravir un jour vos imaginaires,

    Feldrik

    Ps. Tu es la première personne à qui je parle de cette parution sur le net. Imagine que je devienne un jour l’égal d’un Tolkien, tu tiens un scoop !
    Dans le cas contraire, désolé, tu ne tiens rien. Je pourrais même inspirer un personnage au profil associal d’un de ces auteurs qui se balladent dans les salons avec une grande pancarte « mais tu vas l’acheter mon livre qu’il est trop bien ! »

    En bref, j’ai un sacré trou à creuser ! Mais je ne manque pas de courage… j’y arriverai !

    Site d’auteur en construction : http://www.kerns.fr
    Profil facebook à venir
    Profil Myspace à venir aussi…
    Un blog ? (j’en ai jamais eu… mais je ne sais pas comment je trouverai le temps de tout faire, moi ! Va falloir m’aider !)

    Et l’essentiel : le livre !
    Titre : Les Kerns de l’Oubli, Tome 1, l’Exil
    Auteur : Feldrik (c’est mon vrai prénom, Feldrik Germain Marcel à l’état civil !)
    Editeur : Pierregord (les fous qui ont ouvert ma boite de Pandore… )
    Sortie : fin septembre 2011 (oui… je piaffe d’impatience depuis un an déjà que ce contrat est signé, et je dois encore piaffer un an… c’est long à naître, un livre !)
    Couverture : illustration en cours de réalisation par Julien Delval, un tout bon (je suis chanceux sur ce coup-là !)

    Tout est dit !
    J’essaierai de te tenir au courant,

    Feldrik

    • 09/04/2011 à 17:19 | #12

      Merci pour ce long commentaire, au moins tu ne manques pas d'humour :) Ma foi, un livre c'est long à naitre, mais tu as déjà réussi à survivre aux affres de l'écriture, et même mieux : tu as réalisé ton rêve : être produit :) C'est beau, non ?
      Mais je comprends ton impatience, septembre 2011 cela parait tellement loin !
      Feldrik c'est un joli prénom, peut-être pré-destiné ? Puisqu'il sonne très fantasy (et non, fantasy n'est pas un gros mot dans ma bouche, sinon ce blog n'existerait pas) :) En tout cas, que tu sois aussi connu que Tolkien... ou non, j'espère que OUI, tu me tiendras au courant :D (j'ai même une adresse mail si le coeur t'en dit livrement[at]gmail[point]com ;)

      • Feldrik
        09/04/2011 à 17:37 | #13

        Bien le merci pour ta réponse,
        A tout bientôt pour la suite de cette nouvelle aventure (y’a pas que de l’impatience… y’a comme qui dirait un peu de trac aussi !)

        Petite parenthèse, dans la mesure où je quette les blogs sfff, je suis en train de te faire une liste de liens pour compléter ta collection ;D

  7. 15/04/2011 à 22:27 | #15

    j’aime ces journées.

  1. Pas encore de trackbacks