Archive

Archives pour la catégorie ‘NAIFEH Ted’

NAIFEH Ted – Courtney Crumrin ~ La ligue des gentlemen ordinaires, second hors série

09/10/2014 9 commentaires

.

La ligue des gentlemen ordinaires Ted Naifeh Courtney Crumrin hors serie tome 2Titre : La ligue des gentlemen ordinaires (Courtney Crumrin, hors série 2)
Auteur : Ted Naifeh
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique

.

Aloysius prête toujours main forte à la société « anti-sorcellerie » présidée par H.W. Crisp. Après analyse de la situation, les membres signalent Hillsborough comme point commun à bon nombre d’affaires. Mlle Crisp et Aloysius partent dans la contrée pour réaliser un état des lieux… et agir en conséquence.

.
.

Nous n’utilisons pas la magie, c’est elle qui nous utilise.

.

Ted Naifeh la ligue des gentlemen ordinaires 01Le titre est une allusion à la série d’Alan Moore ; Aloysius met ses compétences au service des gens « normaux ».

Lire la suite…

Categories: NAIFEH Ted Tags:

NAIFEH Ted – Courtney Crumrin – Portrait du sorcier en jeune homme, premier hors série

08/10/2014 13 commentaires

.

Portrait du sorcier en jeune homme Ted Naifeh Courtney CrumrinTitre : Portait du sorcier en jeune homme (Courtney Crumrin, hors série 1)
Auteur : Ted Naifeh
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir

.

Aloysius vient d’être embauché comme clerc dans un cabinet juridique, où il rencontre Alice, fille dignitaire de l’éminent H.W. Crisp. Il découvre un dossier confidentiel sur des affaires surnaturelles. Il rejoint la société ‘anti-sorcellerie’ que le père a construite.

.
.

Portrait du sorcier en jeune homme 02L’oncle de Courtney Crumrin est sans doute le personnage le plus mystérieux. Nous découvrons les antécédents d’Aloysius, et c’est assez surprenant. Ted Naifeh lève un peu le voile sur sa vie si opaque.
. Lire la suite…

Categories: NAIFEH Ted Tags:

NAIFEH Ted – Courtney Crumrin et le dernier sortilège, tome 6

27/11/2013 8 commentaires

.

Courtney Crumrin et le dernier sortilege tome 6 Ted NaifehTitre : Courtney Crumrin et le dernier sortilège
Auteur : Ted NAIFEH
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon

.

Miss Crisp s’est sauvée avec Courtney Crumrin pour la protéger de l’assemblée des sorciers de Hillsborough. Ils envoient à leur trousse des Marshalls pour les retrouver, il faut absolument tenir le procès de la jeune sorcière. Mais on connaît déjà l’issue, punir Courtney de ses actes passés… mais leur dessein est bien plus vaste.

.
.

Courtney Crumrin et le dernier sortilege 05Ça y est ! Calpurinia Crisp montre enfin l’intérêt de sa présence. L’apprentie d’Aloysius Crumrin vole de ses propres ailes. Par contre nous retrouvons notre chère Courtney en bien mauvaise posture : elle est au centre de ses soucis et il ne fait pas bon d’être la personne la plus recherchée. On découvre aussi le passé d’Aloysius, et sincèrement, c’est encore pire que ce qu’on imagine. Les personnages révèlent une facette un peu effrayante.

.

Les illustrations nous emportent dans le récit. Il y a beaucoup d’élégance dans le trait. Le clair-obscur est grandiose et sert à merveille le monde fantastique et sombre inventé par Ted Naifeh. Comme toujours les décors sont ambitieux et foisonnant de petites précisions.

.

L’auteur a un talent d’illustrateur mais aussi de conteur. Cet ultime tome nous propose beaucoup d’action. C’est sur un rythme effréné que nous plongeons dans cette course poursuite. Le pendant de cette cavalcade est d’avoir moins accès aux réflexions de Courtney. Les rebondissements sont nombreux. Les flash-back qui nous ramènent à Gobelin Ville désorientent un peu, surtout parce qu’on ne connaît pas l’identité des deux garçons.
.

Courtney Crumrin et le dernier sortilege 03.

.

Courtney Crumrin et le dernier sortilege 01Ce dernier tome est très dense au niveau de l’intrigue. Ted Naifeh ne lésine pas, tant sur les illustrations que sur le récit. Je suis assez surprise des choix effectués et de la fin apocalyptique. On vibre avec Courtney jusqu’à la dernière case.

Cela fait dix ans que Ted Naifeh dessine Courtney. Il voulait donner une belle fin tant que la série était au plus haut et ne pas user le filon jusqu’à rendre des tomes tièdes. C’est tout à son honneur quand on sait que Courtney Crumrin est un véritable – et son plus gros – succès. En bonus, une interview de Ted Naifeh est retranscrite ainsi qu’un petit article de  Crumrin qui a donné son nom à Courtney.

La saga est indiquée pour la jeunesse mais soyez conscient du récit avant de le placer dans n’importe quelles mains. La série est à lire absolument et au vu de mon enthousiasme pour vous y encourager, je ne comprendrais pas pourquoi ce n’est pas déjà le cas 😉 Alors oui, je suis triste de quitter la saga, mais fort fière d’avoir acquis ce petit bijou (et en plus, j’ai le premier tome dédicacé !)

.
.

“Courtney Crumrin et le dernier sortilège” clôture une saga passionnante. Le tome est très riche au niveau de l’intrigue, tant sur le rythme que sur les actions. L’auteur nous révèle encore des détails concernant les personnages et c’est avec une émotion certaine que nous refermons cette histoire, le cœur gonflé pour Courtney.

.

Courtney Crumrin et le dernier sortilege 07 Courtney Crumrin et le dernier sortilege 02

Courtney Crumrin et le dernier sortilege 06 Courtney Crumrin et le dernier sortilege 04

.

————————————————————————~*
.

Dans le chaudron :
¤ Courtney Crumrin et les Choses de la nuit, tome 1
¤ Courtney Crumrin et l’assemblée des sorciers, tome 2
¤ Courtney Crumrin et le royaume de l’ombre, tome 3
¤ Courtney Crumrin et les effroyables vacances, tome 4
¤ Courtney Crumrin et l’apprentie sorcière, tome 5
¤ Courtney Crumrin : portrait du sorcier en jeune homme, premier hors série
¤ La ligue des gentlemen ordinaires, second hors série
¤ Gloomcookie
¤ Rencontre avec Ted Naifeh

.

Mercredi Bd Fantastique.
Ouf, me voici enfin à l’heure cette semaine, pour participer au mercredi BD Fantastique de Mango, dans le cadre du challenge Halloween.

.

.

Mo’ (Bar à bd) et Kissifrott (Le dévoreur de livres) ont aussi fait leurs adieux à Courtney.

.

NAIFEH Ted – Courtney Crumrin et l'Apprentie Sorcière, tome 5

22/11/2013 4 commentaires

.

Courtney Crumrin et l apprentie sorciere Ted NaifehTitre : Courtney Crumin et l’Apprentie Sorcière, tome 5
Auteur : Ted NAIFEH
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon

.

Holly est la dernière voisine en date du quartier. A l’école, elle se fait coller l’étiquette de “nouvelle” ; on lui conseiller d’éviter Courtney qui n’attire que des ennuis à ceux qui la côtoient. Mais c’est peine perdue, et l’arrivée des soucis quand Holly commence à s’intéresser aux sorts.

.

Mais Holly n’a pas le même discernement que Courtney ; elle ne tient pas compte des conseils de cette dernière. Malheureusement, son oncle Aloysius a d’autres chats à fouetter que de sauver les fesses de Courtney (oui, encore une fois) : maintenant, le lecteur est plus à même de le comprendre.
.

Après les événements des vacances en Europe, on sent que Courtney est fatiguée moralement. Elle est également confrontée à toutes ses expériences et à ses conséquences aux effets non temporaires. A force de se brûler les ailes, Courtney semble devenir plus sage. Ted Naifeh maltraite son héroïne et nous entrons dans un tome qui met en exergue l’introspection des personnages.
.

Courtney Crumrin et l apprentie sorciere 02
.

Le double regard sur l’amitié d’Holly et Courtney surprend aux premières pages : on se demande s’il n’y a pas une erreur d’édition quand on croise des pages qui sont presque identiques. Et aussi surprenant que cela puisse paraître (ou pas), mais cette vision permet d’être encore plus proche de Courtney et d’oser imaginer ce qu’elle ressent. Le dessin en noir et blanc est plus que charmeur, le trait est toujours incisif et les encrages, bluffants. Le découpage des scènes d’action propose un très bon rendu.
.

L’arrivée de la loi Ravanna m’a semblé un peu étrange surtout quand on connaît les aboutissants. On estime maintenant Hillsborouh comme la ville des sorciers. Ce tome est moins palpitant que les précédents puisqu’il ne place pas Courtney face aux choses de la nuit mais face à elle-même. La fin m’a surprise ; le titre est étonnant pour moi car je considère Courtney comme une apprentie. Néanmoins, je reste totalement conquise par cette série.

.
.

Ce cinquième tome « Courtney Crumin et l’Apprentie Sorcière » signe un tome d’introspection où notre protagoniste se retrouve confrontée aux conséquences de ses actions passées. On ressent une certaine amertume de la voir en difficulté ; elle tente vraiment d’assumer sa situation actuelle. Elle a bien du mal à assumer ses responsabilités surtout quand Holly n’en fait qu’à sa tête. Je suis amoureuse du trait de Ted Naifeh, il est sublime !

.

Courtney Crumrin et l apprentie sorciere 01 Courtney Crumrin et l apprentie sorciere 03
.
.

————————————————————————~*
.

Dans le chaudron :
¤ Courtney Crumrin et les Choses de la nuit, tome 1
¤ Courtney Crumrin et l’assemblée des sorciers, tome 2
¤ Courtney Crumrin et le royaume de l’ombre, tome 3
¤ Courtney Crumrin et les effroyables vacances, tome 4
¤ Courtney Crumrin et le dernier sortilège, tome 6
¤ Courtney Crumrin : portrait du sorcier en jeune homme, premier hors série
¤ La ligue des gentlemen ordinaires, second hors série
¤ Gloomcookie
¤ Rencontre avec Ted Naifeh

.

Hilde (Le livroblog) et Olya (Mes lectures de l’imaginaire) a aussi été ravie de retrouver Courtney Crumin.

.

logo Halloween 2013

.

Oh, encore une petite participation pour le challenge Halloween.

.

.

.

NAIFEH Ted – Courtney Crumrin et les effroyables vacances, tome 4

02/10/2013 16 commentaires

.

courtney crumrin et les effroyables vacancesTitre : Courtney Crumrin et les effroyables vacances
Auteur : Ted NAIFEH
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon

.

Aloysius Crumrin décide de partir en voyage et en emmène avec lui sa petite nièce. Ils réalisent une première escale en Roumanie où certains êtres ont faim d’amour : entre le cœur et la raison, les personnes balancent. Mais d’autres ont les idées bien ancrées, trop peut-être. En Allemagne, Courtney fait la connaissance d’un jeune homme dont le regard la bouleverse… elle se laisse doucement séduire par lui mais bien au risque de sa propre vie.
.
.

)°º•. Les Crumrin rendent visite à Alexi Markovic, ami de l’oncle, sa fille Magda et son futur genre Petru. Courtney part en vacances et change d’environnement. Tu penses bien que jouer la touriste à prendre des photos lui va cinq minutes, mais très vite ce qu’elle aime, c’est le potin. Elle se mêle toujours de ce qui ne la regarde pas, surtout de ce qui ne la regarde pas.  Parlons franchement, Courtney est une fouineuse : elle est pleine de cynisme dans ses propos et elle ne mâche pas ses mots « il a l’empathie émotionnelle d’un charançon ».
.

Les gens du voyage sont déjà rejetés mais les rumeurs qui courent sur leurs comptes ne vont pas aider à l’affaire. Les scènes se déroulent dans une Europe centrale très superstitieuse où seul le christianisme fait loi. Nous entendons parler de comptes-rendus de lycanthropie, de chasse infructueuse et d’un conte célèbre de la contrée. Le ton est donné : Courtney se jette immédiatement dans la gueule du loup.

.

courtney crumrin et les effroyables vacances 04
.
.

)°º•. J’apprécie toujours autant le personnage principal par lequel Ted Naifeh dresse la place de l’enfant-sorcier, ici entourée davantage encore des mythes et des contes populaires… mais en sont-ils vraiment ? L’auteur propose une belle variation autour de thèmes, il apporte sa propre vision tout en laissant le lecteur s’y faire une place. Le fantastique n’est pas merveilleux mais bien dangereux.
.

La place du Mal et du Bien n’est plus si tangible. Les créatures surnaturelles ne sont pas foncièrement les plus méchantes. Les relations entre l’oncle et la nièce deviennent conflictuelles : cela rajoute du poids à la tristesse ambiante de ce tome. Ted Naifeh présente deux personnages sentimentalement blessés et pas de fin heureuse. Le passage des personnages les rattrape, la solitude se fait de plus en plus pesante.  Courtney écoute aux portes des secrets d’Aloysius et y apprend ses sacrifices. De plus grandes forces sont en mouvement en on sent ce combo à la dérive.  L’auteur nous rend chaque personnage attachant à sa façon.
.
.

)°º•. Comme toujours, il existe une excellente synergie entre contenu écrit et illustrations : ils forment un tout cohérent, avec de la profondeur. Le travail d’orfèvre sur les dessins est à noter. Bien que la parution « couleur » de la série continue, je vous avoue que ma préférence va totalement au noir et blanc qui sait sublimer cette histoire et créer une richesse de sensations : clairs-obscurs, angles des corps, éclairage très particulier des objets et des personnes. Notons que l’apparition des bulles noires comme à chaque fois, n’est pas signe d’un avènement optimiste.

.
.

« Courtney Crumrin et les effroyables vacances » nous entrainent en Europe centrale où Courtney se fourre encore dans de mauvaises situations, où Aloysius l’en extirpe in extremis. Malgré leurs intérets communs, ils s’enfoncent tous deux dans leur solitude et il est parfois bien difficile d’avancer au regard de son passé. Du même calibre que les trois tomes précédents, celui-ci propose la même finesse d’illustrations pour nous entrainer toujours plus loin dans un univers soigné.

.

courtney crumrin et les effroyables vacances 01 courtney crumrin et les effroyables vacances 02

courtney crumrin et les effroyables vacances 03
.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ Courtney Crumrin et les Choses de la nuit, tome 1
¤ Courtney Crumrin et l’assemblée des sorciers, tome 2
¤ Courtney Crumrin et le royaume de l’ombre, tome 3
¤ Courtney Crumrin et les effroyables vacances, tome 4
¤ Courtney Crumrin et le dernier sortilège, tome 6
¤ Courtney Crumrin : portrait du sorcier en jeune homme, premier hors série
¤ La ligue des gentlemen ordinaires, second hors série
¤ Gloomcookie
¤ Rencontre avec Ted Naifeh

.

Souvenir de lecture : Avoir le cœur en peine avec-pour les personnages.

.

Mercredi Bd Fantastique.
Cette lecture est une participation aux Mercredis Fantastiques en collaboration avec Mango, dans le cadre du challenge Halloween.

.

.

Le livroblog (Hilde), Mes lectures de l’imaginaire (Olya), My Lou Book, Sous le feuillage (Laël) ont aussi joué une partie d’échecs avec lui.

CITRIQ

.

Dédicace de Ted Naifeh ★

28/01/2013 26 commentaires

.

Dedicace Ted Naifeh 01En fait, dans le titre j’ai mis une étoile car je préfère cette forme. Mais quand tu sais comment je sur-kiffe grave Ted Naifeh, avoues que le ♥ aurait pu tout aussi convenir.

.

Yume, ma partenaire officielle de dédicace et moi-même nous nous sommes libérées exprès aujourd’hui, lundi 28 janvier pour voir Ted Naifeh. Quand Terres de Légendes a annoncé sa venue il y a quelques semaines j’étais toute « hiiiii- !-et-soupirs-d’extase ».

.

Si tu suis le blog, tu sais que j’aime qu’on se mette en condition – de préférence autour d’une pâtisserie et d’une boisson chaude. C’est dans un salon de thé à proximité de la librairie que nous sommes allées émerveiller nos papilles grâce à de délicieux cupcakes Oncle Sam (aux Oréo). J’ai aussi reçu un super bracelet avec une petite chouette de la part de Yume pour mon anniversaire (jaloux, hein ?). Nous sommes allées faire un petit tour à Bédéciné mais on est restées très sages : nous n’avons rien acheté mais nous n’avons pas pu nous empêcher de pousser des « Oh », des « Ah » en confirmant les coups de cœur de la libraire – of course ! (même qu’on est ses chéries). Et nous nous sommes aussi arrêtées symboliquement devant leur Totoro.

.

Il était alors temps de se rendre à Terres de Légendes où nous fûmes très bien accueillies (sourire et humour comme je l’aime), je préfère préciser au vu de la dernière fois. Et là, Ted Naifeh. Ohmyyyyy ! J’ai Ted Naifeh devant moi. Genre. Tu comprends que j’ai saturé ma carte mémoire de photos de sexy man (à la tenue impeccable). Si j’ai fait ma maligne en taquinant Bianco & Canepa et en papotant pas mal, tu te rends bien compte que devant lui, j’étais plutôt silencieuse. Non, mais à cause de la barrière de la langue, pas de sa sexy-attitude,voyons. En tout cas, il était très concentré sur tous les dessins, mais le sourire fréquent. Yume a eu une superbe Courtney ; j’ai demandé un tiny Boo pour Olya et un Skarrow (!) pour moi.

.

Dedicace Ted Naifeh 02  Dedicace Ted Naifeh 03

Dedicace Ted Naifeh 04  Dedicace Ted Naifeh 06

Dedicace Ted Naifeh 05  Dedicace Ted Naifeh 07

Dedicace Ted Naifeh 08  Dedicace Ted Naifeh 09

.

————————————————————————~*

Dans le chaudron :
¤ Courtney Crumrin et les Choses de la nuit, tome 1
¤ Courtney Crumrin et l’assemblée des sorciers, tome 2
¤ Courtney Crumrin et le royaume de l’ombre, tome 3
¤ Courtney Crumrin et les effroyables vacances, tome 4
¤ Courtney Crumrin et l’apprentie sorcière, tome 5
¤ Courtney Crumrin et le dernier sortilège, tome 6
¤ Courtney Crumrin : portrait du sorcier en jeune homme, premier hors série
¤ Gloomcookie .

.

Categories: NAIFEH Ted, Vie de bloggeuse Tags:

NAIFEH Ted – Courtney Crumrin et le royaume de l’ombre, tome 3

09/11/2012 4 commentaires

.

Titre : Courtney Crumrin et le royaume de l’ombre (Courtney Crumrin, tome 3)
Auteur : Ted NAIFEH
Plaisir de lecture Livre avec entrée au Panthéon

.

Coutney Crumrin sème l’horreur et le désespoir et a brisé le cœur de son oncle Aloysius. Tous les samedis, elle doit se rendre à Radley Hall suivre le cours supplémentaire de Mme Crisp. Ces nouvelles séances se font en compagnie des enfants de la communauté des sorciers et autres magiciens. Alors qu’ils s’intéressent à l’Histoire de la communauté et surtout à sa fondation, Templeton prend en filature cette gamine qu’il considère comme trop dangereuse.

.
.

)°º•. Malgré la présence d’autres enfants qu’on pourrait estimer « comme elle », Courtney est toujours exclue. Naifeh base ce tome sur la psychologie de Courtney : elle voit dans les actes des autres gamins, la supériorité qu’elle a voulu parfois imposer grâce à ses connaissances. On retrouve finalement une Courtney au moral assez miné.
.

Du côté des personnages, on en recroise certains comme le gobelin en chef mais aussi la duchesse effroyable. La visite de Gobelin-ville nous fera rencontrer plein de nouvelles créatures dont le Seigneur du Royaume de l’ombre. A Radley Hall, on se focalisera sur Blake Trianne, Vanya et les deux petits mignons trop choupinets Joey et Connie. Nous ferons aussi la connaissance de Malcom, surnommé si gentiment « Tronche de cul » le meilleur ami de l’ancien quartier de Courtney ainsi que de Débile 1er et son second (Pete & Troy).

.
.

)°º•. Comme toujours, je me régale du travail soigné de Ted Naifeh : je trouve les ambiances particulièrement convaincantes. Le mal-être de Courtney se diffuse durant tout le livre. L’auteur nous propose une atmosphère oppressante. J’ai trouvé que l’utilisation des bulles noires pour certains hauts-placés de Gobelin-Ville était du plus bel effet.
.

Le royaume de l’ombre est dans la continuité de la saga et la cohérence avec les deux tomes précédents. Nous faisons face à une certaine mélancolie pour nombre de personnages ; Courtney, les gamins de Radley Hall, le Seigneur et la Duchesse. A l’inverse, les parents sont vus comme plus soucieux et Courtney fait même preuve d’une certaine tendresse à leur égard. Heureusement, le tome se termine sur une lueur d’espoir… Courtney part avec son oncle Aloysius en « vacances » pour le tome 4.
.

Ted Naifeh tisse son univers sous nos yeux ébahis et je me demande encore comment naissent ces personnages dans son imaginaire ?

.
.

Pour ce troisième opus, Ted Naifeh nous investit dans le mal-être de la protagoniste, que ce soit par l’histoire ou par les illustrations. Tout est teinté d’une certaine mélancolie alors que Courtney doit courir après les erreurs d’autrui et ne pas se laisser piéger par Templeton. Tout n’est pas rose à Hillsborough, mais l’histoire est toujours aussi prenante pour le lecteur.

.
.

)°º•. Biographie
Je ne peux cette fois, que vous partager la biographie qu’on retrouve en fin de livre, écrite par lui-même.
« Ted Naifeh est un appétissant et assez beau morceau de mec, heu, de mortel entrant à peine dans sa troisième décennie ici-bas. Il est installé à San Francisco, où les choses de la nuit ne se distinguent désormais plus des humains, et c’est comme ça qu’il les aime. Ted a gagné sa vie en chroniquant les vies de toutes sortes de choses à la fois sombres et belles ».
Son site

.

   

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ Courtney Crumrin et les Choses de la nuit, tome 1
¤ Courtney Crumrin et l’assemblée des sorciers, tome 2
¤ Courtney Crumrin et les effroyables vacances, tome 4
¤ Courtney Crumrin et l’apprentie sorcière, tome 5
¤ Courtney Crumrin et le dernier sortilège, tome 6
¤ Courtney Crumrin : portrait du sorcier en jeune homme, premier hors série
¤ La ligue des gentlemen ordinaires, second hors série
¤ Gloomcookie
¤ Rencontre avec Ted Naifeh

.

Souvenir de lecture : On a quand même de la peine pour ce Seigneur. Non ?

.

Olya (Mes lectures de l’imaginaire) a aussi lu ce troisième tome ; Edelwe (Lectures et Farfafouilles), Lael (Sous le feuillage) Mo’ (Bar à bd), Munin (Hu&Mu) vous parlent de l’intégrale réunissant les trois premiers tomes ; JainaXF vous touche quelques mots sur les quatre premiers tomes.

CITRIQ

.

.

Et encore une petite participation pour le Challenge Halloween.

.
.

NAIFEH Ted – Courtney Crumrin et l’assemblée des sorciers, tome 2

02/11/2012 6 commentaires

.

Titre : Courtney Crumrin et l’assemblée des sorciers (Courtney Crumrin, tome 2)
Auteur : Ted NAIFEH
Plaisir de lecture Livre avec entrée au Panthéon

.

C’est la rentrée des classes avec comme nouvelle professeur Mme Crisp ; ce qui n’est pas du tout au goût de Courtney Crumrin. Elle préférerait potasser les arts occultes plutôt que d’apprendre l’Histoire américaine. Malheureusement, on ne lui a pas demandé son avis : Mme Crisp souhaite intégrer Courtney au monde réel avant qu’elle ne se renferme de trop. Dans le même temps, a lieu l’assemblée des Sorciers à cause de la réapparition de Tommy-le-décharné et de tout ce qui en découle.

.
.

)°º•. Dans ce tome, nous recroisons certains personnages, nous faisons la connaissance de nouvelles créatures et même des environs avec notamment Radley Hall, ce bâtiment blanc qui a toujours fait partie du décor, autour duquel ne semble entrer et sortir personne. Quel qu’il soit, aucun des personnages n’est neutre : tant au niveau physique que dans son comportement.
.

Courtney Crumrin se plait finalement à Hillsborough, grâce à l’environnement qui lui convient. Elle se rend compte qu’il vaut mieux être dans les petits papiers de l’Oncle Aloysius.  Nous sommes toujours aux balbutiements de la relation entre l’ongle et la petite fille… et on veut toujours en savoir plus ! Par contre, Courtney n’est pas franchement ravie de connaitre son nouveau professeur Mme Crisp, qu’elle considère à première vue comme un véritable casse-pied.
.

Nous croisons également d’autres sorciers, ayant ainsi la confirmation de leur existence. Et évidemment, nous rencontrons… Tommy le Décharné qui est le pire hobgobelin qui soit : appelé aussi le Décharné aux os ensanglantés, il peut atteindre n’importe quelle cachette, il peut se glisser dans le plus petit coin ; ses doigts peuvent remonter les tuyaux d’écoulement. Nous rencontrons aussi le Feu Elfe, mais je vous laisse la surprise quant à son identité.

.
.

)°º•. J’apprécie toujours autant ce trait vif et ces grands aplats noirs. Les expressions des personnages sont très poussées et mordantes de vérité. En plus des ombres omniprésentes, on se rend compte qu’en une seule case, beaucoup de choses peuvent passer entre l’auteur et le lecteur.
.

On lit le livre pour l’histoire puis on le relit pour les dessins, inéluctablement.
.

.
.

)°º•. Contrairement au premier volume qui proposait 4 chapitres pour 4 petites histoires ; ici nous sommes plutôt dans la configuration d’une seule histoire découpée en 4 chapitres. On entre dans le cœur  du sujet.
.

Je suis toujours enthousiasmée par les aventures de Courtney Crumrin et je prends plaisir à entrer dans l’univers personnel de Naifeh. Ce récit est une leçon d’humanité : on comprend que les sorciers ont autant de mauvaises idées que les humains et que les créatures fantastiques ont des motivations plus que douteuses.
.

Le découpage soigné permet d’intégrer beaucoup de suspense. Il n’y a pas de censure et nous avons même le droit à quelques mots de langage châtié. Le scenario n’est pas édulcoré et on assiste même à la vengeance de Courtney. Décidément, on ne joue pas impunément avec la nécromancie.

.
.

Avec « Courtney Crumrin et l’assemblée des sorciers », nous entrons dans le quotidien fantastique de Hillsborough où sorciers, humains et créatures fantastiques se valent sur l’échelle de l’horreur. Les ambitions nourries par les uns plombent les autres et l’équilibre ne semble pas se rétablir aussi vite que nous l’aurions espéré. C’est un véritable plaisir de partager la vie et… les affaires de Courtney.

.
.

)°º•. Biographie
Je ne peux cette fois, que vous partager la biographie qu’on retrouve en fin de livre, écrite par lui-même.
« Ted Naifeh est un appétissant et assez beau morceau de mec, heu, de mortel entrant à peine dans sa troisième décennie ici-bas. Il est installé à San Francisco, où les choses de la nuit ne se distinguent désormais plus des humains, et c’est comme ça qu’il les aime. Ted a gagné sa vie en chroniquant les vies de toutes sortes de choses à la fois sombres et belles ».
Son site

.

   

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ Courtney Crumrin et les Choses de la nuit, tome 1
¤ Courtney Crumrin et le royaume de l’ombre, tome 3
¤ Courtney Crumrin et les effroyables vacances, tome 4
¤ Courtney Crumrin et l’apprentie sorcière, tome 5
¤ Courtney Crumrin et le dernier sortilège, tome 6
¤ Courtney Crumrin : portrait du sorcier en jeune homme, premier hors série
¤ La ligue des gentlemen ordinaires, second hors série
¤ Gloomcookie
¤ Rencontre avec Ted Naifeh

.

Souvenir de lecture : Faut-il apprécier ou non sa sainte Horreur ?

.

Olya (Mes lectures de l’imaginaire) a aussi adoré ce deuxième volet ; Edelwe (Lectures et Farfafouilles), Lael (Sous le feuillage) Mo’ (Bar à bd), Munin (Hu&Mu) vous parlent de l’intégrale réunissant les trois premiers tomes ; JainaXF vous touche quelques mots sur les quatre premiers tomes.

CITRIQ

.

.

Et encore une petite participation pour le Challenge Halloween.

.
.

NAIFEH Ted – Courtney Crumrin et les Choses de la Nuit, tome 1

23/10/2012 22 commentaires

.

Titre : Courtney Crumrin et les Choses de la Nuit (Courtney Crumin, tome 1)
Auteur : Ted NAIFEH
Plaisir de lecture Livre avec entrée au Panthéon

.

Courtney Crumrin et ses parents emménagent dans le manoir de l’Oncle Aloysius. Ses parents fauchés ne crachent pas sur un logement gratuit, c’est ainsi que la famille se retrouve à Hillsborough. Courtney va devoir reconstruire sa vie socialement tout en s’intégrant dans ce nouveau paysage particulier… alors que des créatures grouillent dans l’ombre. Bien qu’elle ait une interdiction formelle d’aller dans le bureau de son oncle, elle y trouve un livre nommé « Un Bestiaire des Choses de la Nuit ».

.
.

)°º•. Courtney Crumin est une héroïne qu’on rêve tous d’être. Malicieuse et canaille, elle dispose d’une sacrée personnalité. Elle n’a pas sa langue dans sa poche même si elle se fait parfois surprendre. A chaque nouvelle expérience, elle engrange des connaissances qu’elle réutilise dans la petite aventure suivante. Loin d’être idiote, elle est aussi très choupie ; on notera également qu’elle est « à tendance » gothique, style que l’auteur affectionne tout particulièrement.
.

A Hillsborough, Courtney va se frotter très vite à la petite terreur locale : Miss Alicia Oudler. Elle détrousse ses camarades de leur argent même si elle est fille d’homme riche. Cette peste arrogante surnomme notre héroïne « coton tige » mais elle va vite comprendre qu’elle n’est pas la seule à édicter les règles.
.

Dans l’entourage de Courtney, nous allons apprendre à connaitre Butterworm, le gobelin qui s’adresse au lecteur pour l’ouverture et la fermeture de ce présent tome. Il y a également son oncle, le Professeur Aloysius Crumrin qui s’avère « plus fou qu’un chapelier victorien ». Même si les parents de Courtney se révèlent laids et pas très intelligents, elle se rend compte que son oncle est futé et décide de garder un œil sur lui.

.
.

)°º•. Si j’aime cette série, c’est aussi et surtout pour les illustrations : je trouve impressionnant le travail du noir et blanc avec ces ombres particulièrement mises en valeur. Ted Naifeh se concentre sur la richesse des détails mais aussi sur les ambiances sombres et gothiques (oui, le mot est lâché) ; je suis particulièrement fan de ses dessins tout en angles. Les créatures sont superbes, telles qu’on les imagine ; les expressions des visages retranscrites de manière très juste.
.

Il va sans dire que c’est grâce à son crayon que Courtney Crumrin nous apparait comme très attachante. Je note par ailleurs des bulles que je n’avais jamais croisées jusqu’alors « … grogne… », «  >tousse< »,  « >crache< » pour remplacer les onomatopées. A la fin du livre, comme pour chacun des tomes, nous avons en bonus des illustrations pleines pages.

.

.
.

Couverture parution 2009

)°º•. Découverte en décembre 2010, cette série est un véritable coup de cœur pour moi.
Cette petite histoire douce amère est composée de 4 chapitres. De nombreuses thématiques sous-jacentes apparaissent : solitude, rejet, absence parentale, personne livrée à elle-même.
.

Le ton n’est pas gnangnan, le livre-qui-fait-peur est parfait dans la bibliothèque d’un enfant (pas les tout petits, nous sommes d’accord). J’ai apprécié l’introduction que j’ai trouvée finalement très vraie ; concernant l’enfant et ses peurs réelles. Courtney Crumrin plonge dans une ville pleine de vices où la magie se révèle dangereuse, où les créatures font peur et où les gens meurent. La dose d’humour y est également présente. Il va sans dire que la nuit renferme beaucoup de secrets… et que Ted Naifeh jubile à interpréter.

.
.

Tant pour son héroïne qui vaut son pesant de cacahuètes que pour les illustrations fantastiques, cette série devrait passer entre toutes les mains mêmes celles des plus jeunes. Ted Naifeh signe là une œuvre remarquable et vous ne pouvez qu’y succomber.

.

.
.

)°º•. Biographie
Je ne peux cette fois, que vous partager la biographie qu’on retrouve en fin de livre, écrite par lui-même.
« Ted Naifeh est un appétissant et assez beau morceau de mec, heu, de mortel entrant à peine dans sa troisième décennie ici-bas. Il est installé à San Francisco, où les choses de la nuit ne se distinguent désormais plus des humains, et c’est comme ça qu’il les aime. Ted a gagné sa vie en chroniquant les vies de toutes sortes de choses à la fois sombres et belles ».
Son site

.

 

 
.

.

Dédicace du 28 janvier 2013

Dedicace Ted Naifeh 08

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ Courtney Crumrin et l’assemblée des sorciers, tome 2
¤ Courtney Crumrin et le royaume de l’ombre, tome 3
¤ Courtney Crumrin et les effroyables vacances, tome 4
¤ Courtney Crumrin et l’apprentie sorcière, tome 5
¤ Courtney Crumrin et le dernier sortilège, tome 6
¤ Courtney Crumrin : portrait du sorcier en jeune homme, premier hors série
¤ La ligue des gentlemen ordinaires, second hors série
¤ Gloomcookie
¤ Rencontre avec Ted Naifeh

.

Souvenir de lecture : réussir à acheter le livre avec la magnifique couverture de la première parution (2004).

.

Hilde et Olya  (Mes lectures de l’imaginaire) ont aussi beaucoup aimé ce premier tome ; Edelwe (Lectures et Farfafouilles),  Lael (Sous le feuillage) Mo’ (Bar à bd), Munin (Hu&Mu) vous parlent de l’intégrale réunissant les trois premiers tomes ; JainaXF vous touche quelques mots sur les quatre premiers tomes.

CITRIQ

.

.

Et voici une participation pour le Challenge Halloween.

.
.

Rond de Sorcière #08

24/03/2011 14 commentaires

.

Le Rond de Sorcière est une nouvelle forme d’avis sur mes lectures : mensuellement, je vous ferai découvrir toutes les livres lus. Je me suis rendue compte qu’il m’était impossible de tout chroniquer et j’avais une frustration certaine de ne pas vous parler des petits trésors que je découvre. Un Rond de Sorcière, c’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi.

.

Nous voici en Février… avec cette envie de ne pas uniquement lire des romans, mais de s’intéresser aussi à d’autres supports. Ligne directrice que j’essaye de tenir depuis quelques mois 🙂

.

.

Fantasy

.

Elixir – Hilary DUFF
Plaisir de lecture : Livre sympa peu s’en faut
Dès les premières pages, nous sommes plongés dans l’intrigue. Même sans connaître Duff intimement, on reconnaît directement ses caractère et talents en la protagoniste Cléa. On y trouvera une romance à la sauce adolescente, du romantisme et un… triangle amoureux ! On notera que le tout est plutôt bien écrit (merci l’auteur Elise Ellen) et tient la route : je regretterai le manque de punch évident.

.

Evadés de l’enfer ! – Hal DUNCAN
Plaisir de lecture : Livre à découvrir
La chronique complète est à lire ICI.
Une plume nerveuse, acerbe et cynique nous permet de conter une histoire hissue du cœur de l’Enfer. Les descriptions sont vraiment redoutables. L’intrigue est un brin trop délirant pour ne pas y entrevoir une fin prévisible. Le tutoiement au dernier tiers de page a eu malheureusement, raison de moi. J’aurai aimé qu’il développe plus les questions concernant cette critique de notre société plutôt que seulement la pointer du doigt.

.

Mort d’encre (Cœur d’Encre, tome 3) – Cornelia FUNKE
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Tome 1.
Le premier tome était tout juste accessible à la jeunesse, en tant qu’adultes, on s’ennuyait : les pas de Funke étaient plus qu’hésitants. Le tome 2 en est que plus époustouflant : notre vœu de lecteur a été exaucé et nous suivons nos personnages dans le Monde d’Encre. De l’histoire, on retiendra l’intrigue générale mais tous les détails se seront envolés… détails qui deviennent importants dans ce tome 3 : on se gratte la tête, des bribes nous reviennent pour nous servir au mieux pour ce dernier opus. Le troisième volet est une apothéose et on quitte à regret ce monde et nos personnages.

.

La porte d’Orphée – Tom KRING
Plaisir de lecture Livre sympa peu s’en faut
La chronique complète est à lire ICI.
Les personnages sont trop nombreux pour que nous puissions nous y intéresser : tout devient flou. Kring préfère se concentrer sur les pions plutôt que sur le roi et la reine, et c’en est extremement frustrant. Le tout était bien trouvé : politiques, LSD, traque & pouvoirs psychiques. C’était ambitieux, prenant mais la scenarisation manque de punch et tout s’effondre. On feuillette les pages comme on regarde les trains passer : en s’ennuyant.

.

.

Uchronie

.
Quand il y aura des pommiers sur mars – Ugo BELLAGAMBA
Plaisir de lecture : Livre à découvrir
La chronique complète est à lire ICI.
Cette nouvelle d’uchronie a su me charmer avec sa mécanique gros boulons & acier assorti, son fort pouvoir visuel et son accessibilité. Le sentiment de satisfaction arrive très vite, Bellagamba utilise une dose de steampunk. La fin ouverte est appréciable.

.

.
.

BD, manga, album & Comics SFFF

.
La brigade chimérique, livres I, II, III, IV – Céline BESSONNEAU, Fabrice COLIN, Gess & Serge LEHMAN

Plaisir de lecture Livre à découvrir
Tome 5, tome 6.
Il m’est difficile de me prononcer sans avoir lu la fin : c’est un peu au « clou » du spectacle qu’on peut le noter en entier. Cette série tient pour moi au « dénouement » et mon avis pourrait changer. Le premier livre demeure très confus : c’est simple, on ne comprend rien ni de la situation, ni des personnages. On flotte littéralement. Il faudra attendre le deuxième volet pour que cela se décante et qu’on puisse clairement identifier de quoi il s’agit : on entre dans le vif du sujet. Le tome 3 appuiera cette impression et nous donnera des incides. Dans le tome 4, tout s’imbrique et les différents éléments prennent place pour former une image. Le travail des aplats est fantastique, le découpage est dynamique et original.

.

Le chat qui avait peur des ombres – Rozenn & Xavier COLLETTE
Plaisir de lecture : Livre fantas… tique
Voilà, c’est typiquement le genre de livres dont je n’ai pas le temps de parler alors qu’il devrait passer en priorité sur la liste « des livres fantastiquement fantastiques dont il faut en parler de suite, de suite ». L’intrigue a été dosée pour être en accord avec l’âge des potentiels plus jeunes lecteurs : pas de propos alambiqués à tire-larigot. Les dessins sont plein de poésies et de douceur. On lit une première fois pour découvrir l’histoire, et une seconde fois d’affilée pour grignoter tous les détails des illustrations. Bref, un livre qu’on aurait tous aimé pondre. A mettre entre toutes les mains.

.

Blood Alone (volume 2 ) – Masayuki TAKANO
Plaisir de lecture : Livre à découvrir
Le tome 1 nous faisait entrer de plain pied dans cet univers british et so romantique. La série est basée sur la psychologie des personnages et le comportement des vampires ; c’est la cadence lente qui nous permettra d’entrer en profondeur sur ces deux thématiques. Au cours de ce tome-ci, on en apprend davantage sur un personnage secondaire que nous avons déjà croisé, ainsi que sur la hiérarchie des vampires… et d’une organisation à l’écart.

.
.

BD & Comics

.
Le temps des soupirs (Mathilde, volume 1) – Jenny
Plaisir de lecture Livre à découvrir
Sans aucun doute, c’est l’illustration de couverture assez girly qui m’a attirée. Bien que quelques éléments soient téléphonés, on y découvre les peines et les espoirs de Mathilde. Entre le mythe du prince charmant et ses déboires réalistes, sans aucun doute, le public féminin se sentira visé. Les dialogues demeurent vivants, les introspections sont bien menées : ce premier tome est bien cadencé. Le graphisme est soigné et relativement typé (on y reconnaît très bien la patte de Jenny) ; le tout est très lumineux.

.

GloomCookie – Ted NAIFEH & Serena VALENTINO
Plaisir de lecture : Livre à découvrir
Nous suivons un groupe de goth américain dans leurs petites péripéties : bien malgré eux, leur destin est mêlé voire même entremêlé-de-j’-sais-pas-comment-qu’ils-vont-s’en-sortir. Bien évidemment, l’histoire joue sur le tango des tensions et autres complications entre humains. La scénariste entrelace différents époques, personnages et mêmes histoires tout en gardant le lecteur. On y retrouvera les grands aplats et les montres à quatre griffes dont Naifed est friand. Il y aura également des montres, soyez rassurés. J’ai bien aimé, mais j’ai trouvé Gloom Cookie en deçà de la série « Courtney Crumrin » que j’ai adorée et dévorée.

.

L’immeuble d’en face (volume 3) – Vanyda
Plaisir de lecture : Livre à découvrir
Les deux premiers tomes ne m’avaient pas laissé un souvenir impérissable : bien que le découpage des scènes soit excellent et les épisodes très réalistes ; j’avais le sentiment que l’auteur voulait passer un message quelque peu tristoune. Le bonheur ne serait que chose fugace et que la vie n’est qu’une suite d’ennuis. Haut les cœurs ! Le tome 3 est toujours sur la même lancée mais comme je l’avais prédit, on est très accroché aux personnages et on devient totalement empathiques.

.
.

Album illustré

Canelé et Macaron à Bordeaux – Camille PIANTADINA
Plaisir de lecture Livre à découvrir
Grâce à ces deux personnages chattounesques, Camille met en lumière Bordeaux et ses nombreux centres d’intérêts. Elle utilise pour notre plus grand bonheur, des dessins simples mais ô combien colorés. On y découvre le « vrai » Bordeaux, sous une certaine lumière… et avec humour.

.
.