Archive

Archives pour la catégorie ‘Libon’

Capucine & Libon – Sophia libère Paris

08/11/2010 6 commentaires

.
Titre : Sophia libère Paris
Auteurs : Capucine & Libon
Plaisir de lecture : Livre à découvrir

.
En novembre 1870, les Prussiennes sont aux portes de Paris pour l’envahir. Le maire fait intervenir la sublime Sophie pour l’assigner à une mission secrète. Elle part en quête pour récupérer les plans des souterrains de la ville afin de mieux riposter. La fidèle Rima va la suivre tout au long de ses aventures. Sauf qu’elles ne s’arrêteront pas à Paris et nous transporteront jusqu’en Afrique.
.

)°º•. Commençons par notre personnage principal – et pas des moindres ! – Sophia. Ce qu’on remarque avant tout, c’est son supra brunching de la mort qui tue des années 60, qui ferait pâlir Brigitte Bardot et Raquel Welch. Capucine nous dit que «Sophia est un savant mélange de Sophia Loren, Angélique marquise des anges, Barbarella et Xena la guerrière. » Rien que ça ! Si on la rapproche d’une de nos « contemporaines », sans aucun doute elle a des allures de Melody Bondage. On apprend très vite que tous les moyens sont bons pour sauver la patrie : Sophia ne déroge pas à cette règle et montre impunément son buste plusieurs fois, usant de ses charmes physiques au même titre que de son intelligence.
.

Son acolyte, Rima est plutôt garçon manqué à la jalousie exacerbée. C’est un peu le Robin de notre Sophia-Batman et potentiellement une future ennemie en force. En attendant, c’est souvent d’un ton grincheux et la bouche de travers, qu’elle s’exprimera.

.

)°º•. En première approche, vous avez l’impression d’être tombé sur un objet bizarroïde :
– une vieille couverture de fanzine,
– de la bichromie au noir passé et à l’orange pétant,
– un ton particulier dès les premières lignes.
Non, vous ne vous êtes pas trompés de livre : vous avez bien entre les mains, le petit délire de Capucine & Libon.

.

)°º•. Ce livre est défini par ses auteurs comme « aventure, sexe, baston, aventure et encore un peu d’aventure ». Coincé entre hommage et parodie des bandes dessinées d’aventure, il propose un scenario prenant, riche en rebondissements. Ce one-shot offre des dialogues un peu crus, débités à tout blinde mais non démunis d’une certaine dose d’ironie doucereuse. On notera par ailleurs qu’aucun homme ne peuple les pages de notre petite BD.

.
Côté illustrations, je parlais d’une copie de vieille couverture de fanzine qui est plaisante. Les auteurs ont voulu la dessiner – à défaut de vouloir quelqu’un d’autre pour la leur créer. Pour le coup, ils ont décidé d’en proposer une qui n’avait pas trop à voir avec le contenu. Et ce côté décalé est un clin d’œil agréable. Bon, heureusement, ils ont aussi mis quelques serpents quand notre héroïne part en Afrique, histoire de. Au niveau de la couleur, le noir passé ressemble au vieux bleu des encriers et l’orange pétant fait également penser à ses vieilles revues où une seule couleur résistait au temps sans bouger d’un poil : l’orange. On remarquera qu’en plus du « pinceau » utilisé, l’utilisation de la typographie de l’administration des années 50/60 est tout à fait jouissive.
.
L’humour se focalise sur quelques détails comme la possession d’une carte d’un continent entier pour rejoindre un petit village de cambrousse, des canons de beauté très très subjectifs et un canon d’armement qui tire un bon boulet avec en onomatopée, un tout petit « pan » écrit. Ce petit format (proche du 13/18) de 160 pages est très divertissant et s’adresse, vous l’aurez compris, aux amateurs du 2e voire du 3e degré.

.

)°º•. Capucine & Libon sont un couple dans la vie et dans la littérature. Capucine a travaillé sur l’ouvrage « premières fois » de la collection Mirages chez Delcourt. Quant à Libon, vous pouvez le connaître grâce à sa série « Hector Kanon » chez Fluide Glacial (c’est d’ailleurs au magazine Fluide Glacial que j’ai découvert Libon)
Je vous invite à feuilleter le livre ICI et à découvrir le blog de nos deux comparses LA.

.

Quelques planches
(avec un orange douteux, normalement, il est pétant, je vous l’ai dit)

.

.

.

—————————————————-~*

.

Souvenir lié à ma lecture: Mais keuss que c’est, qu’ça ? Attends, on va reprendre à la première page, j’ai pas dû passer à côté du truc super sérieux du bouquin.

.

.
Merci Babelio =)

.
.

Pics :#01 à #07 extraits et planches, Capucine, Libon et Delcourt © ; #08 extrait du roman-photo de Léandi, Editions Audie-Fluide Glacial 2007.

.

Les droits d’auteur s’appliquent à toute œuvre de l’esprit, quels qu’en soient le genre, la forme d’expression, le mérite ou la destination. Tout lecteur de ce blog doit en respecter les droits de propriété intellectuelle. Il doit notamment veiller à ne pas reproduire et diffuser les articles et contributions publiées sur ce blog sur d’autres blogs, forums ou d’autres supports sans l’accord de leur auteur. Tout lecteur peut néanmoins reproduire le contenu de ce blog à des fins de consultations privées ou reproduire et diffuser de courts extraits d’un articles ou d’un message, à des fins d’information ou de recherches, en citant « Livrement, http://livrement.canalblog.com » et l’auteur (nom réel ou pseudo) de l’article ou du message.

.

Categories: Libon Tags:

Capucine & Libon – Sophia libère Paris

08/11/2010 6 commentaires

.
Titre : Sophia libère Paris
Auteurs : Capucine & Libon
Plaisir de lecture : Livre à découvrir

.
En novembre 1870, les Prussiennes sont aux portes de Paris pour l’envahir. Le maire fait intervenir la sublime Sophie pour l’assigner à une mission secrète. Elle part en quête pour récupérer les plans des souterrains de la ville afin de mieux riposter. La fidèle Rima va la suivre tout au long de ses aventures. Sauf qu’elles ne s’arrêteront pas à Paris et nous transporteront jusqu’en Afrique.
.

)°º•. Commençons par notre personnage principal – et pas des moindres ! – Sophia. Ce qu’on remarque avant tout, c’est son supra brunching de la mort qui tue des années 60, qui ferait pâlir Brigitte Bardot et Raquel Welch. Capucine nous dit que «Sophia est un savant mélange de Sophia Loren, Angélique marquise des anges, Barbarella et Xena la guerrière. » Rien que ça ! Si on la rapproche d’une de nos « contemporaines », sans aucun doute elle a des allures de Melody Bondage. On apprend très vite que tous les moyens sont bons pour sauver la patrie : Sophia ne déroge pas à cette règle et montre impunément son buste plusieurs fois, usant de ses charmes physiques au même titre que de son intelligence.
.

Son acolyte, Rima est plutôt garçon manqué à la jalousie exacerbée. C’est un peu le Robin de notre Sophia-Batman et potentiellement une future ennemie en force. En attendant, c’est souvent d’un ton grincheux et la bouche de travers, qu’elle s’exprimera.

.

)°º•. En première approche, vous avez l’impression d’être tombé sur un objet bizarroïde :
– une vieille couverture de fanzine,
– de la bichromie au noir passé et à l’orange pétant,
– un ton particulier dès les premières lignes.
Non, vous ne vous êtes pas trompés de livre : vous avez bien entre les mains, le petit délire de Capucine & Libon.

.

)°º•. Ce livre est défini par ses auteurs comme « aventure, sexe, baston, aventure et encore un peu d’aventure ». Coincé entre hommage et parodie des bandes dessinées d’aventure, il propose un scenario prenant, riche en rebondissements. Ce one-shot offre des dialogues un peu crus, débités à tout blinde mais non démunis d’une certaine dose d’ironie doucereuse. On notera par ailleurs qu’aucun homme ne peuple les pages de notre petite BD.

.
Côté illustrations, je parlais d’une copie de vieille couverture de fanzine qui est plaisante. Les auteurs ont voulu la dessiner – à défaut de vouloir quelqu’un d’autre pour la leur créer. Pour le coup, ils ont décidé d’en proposer une qui n’avait pas trop à voir avec le contenu. Et ce côté décalé est un clin d’œil agréable. Bon, heureusement, ils ont aussi mis quelques serpents quand notre héroïne part en Afrique, histoire de. Au niveau de la couleur, le noir passé ressemble au vieux bleu des encriers et l’orange pétant fait également penser à ses vieilles revues où une seule couleur résistait au temps sans bouger d’un poil : l’orange. On remarquera qu’en plus du « pinceau » utilisé, l’utilisation de la typographie de l’administration des années 50/60 est tout à fait jouissive.
.
L’humour se focalise sur quelques détails comme la possession d’une carte d’un continent entier pour rejoindre un petit village de cambrousse, des canons de beauté très très subjectifs et un canon d’armement qui tire un bon boulet avec en onomatopée, un tout petit « pan » écrit. Ce petit format (proche du 13/18) de 160 pages est très divertissant et s’adresse, vous l’aurez compris, aux amateurs du 2e voire du 3e degré.

.

)°º•. Capucine & Libon sont un couple dans la vie et dans la littérature. Capucine a travaillé sur l’ouvrage « premières fois » de la collection Mirages chez Delcourt. Quant à Libon, vous pouvez le connaître grâce à sa série « Hector Kanon » chez Fluide Glacial (c’est d’ailleurs au magazine Fluide Glacial que j’ai découvert Libon)
Je vous invite à feuilleter le livre ICI et à découvrir le blog de nos deux comparses LA.

.

Quelques planches
(avec un orange douteux, normalement, il est pétant, je vous l’ai dit)

.

.

.

—————————————————-~*

.

Souvenir lié à ma lecture: Mais keuss que c’est, qu’ça ? Attends, on va reprendre à la première page, j’ai pas dû passer à côté du truc super sérieux du bouquin.

.

.
Merci Babelio =)

.
.

Pics :#01 à #07 extraits et planches, Capucine, Libon et Delcourt © ; #08 extrait du roman-photo de Léandi, Editions Audie-Fluide Glacial 2007.

.

Les droits d’auteur s’appliquent à toute œuvre de l’esprit, quels qu’en soient le genre, la forme d’expression, le mérite ou la destination. Tout lecteur de ce blog doit en respecter les droits de propriété intellectuelle. Il doit notamment veiller à ne pas reproduire et diffuser les articles et contributions publiées sur ce blog sur d’autres blogs, forums ou d’autres supports sans l’accord de leur auteur. Tout lecteur peut néanmoins reproduire le contenu de ce blog à des fins de consultations privées ou reproduire et diffuser de courts extraits d’un articles ou d’un message, à des fins d’information ou de recherches, en citant « Livrement, http://livrement.canalblog.com » et l’auteur (nom réel ou pseudo) de l’article ou du message.

.

Categories: Libon Tags:

Rond de Sorcière #01

13/08/2010 6 commentaires

.

Allez, je me lance dans ce Rond de Sorcière. Voici une nouvelle forme d’avis sur mes lectures : mensuellement, je vous ferai découvrir toutes les livres lus. Je me suis rendue compte qu’il m’était impossible de tout chroniquer et j’avais une frustration certaine de ne pas vous parler des petits trésors que je découvre. Un Rond de Sorcière, c’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi.

Pour ce mois de Juillet, waouh, c’est fulgurant, j’ai lu beaucoup de BD ! Une sorte de « pause » entre les romans qui se révèle très appréciable… Et bien sûr, une envie insatiable de DE-VO-RER !

.

Fantasy

Trilogie des magiciens (Le réveil des magiciens, la chasse aux magiciens, le triomphe des magiciens) – Katherine KURTZ
Plaisir de lecture Livre avec entrée au Panthéon
La chronique complète est à lire ICI.
Kurtz nous emmène dans un univers de moyen-âge alternatif. Cette trilogie regroupe les trois premiers tomes écrits par Kurtz, sur le monde des Derynis. Ces sorciers possèdent des pouvoirs, transmis de manière génétique. Selon que leur prédisposition soit connue ou non, ces personnes développent ou non leurs pouvoirs propres. Kurtz nous propose un univers réfléchi, complexe et pourtant accessible. C’est avec délice que nous suivons nos personnages, nous délectant des multiples intrigues mineures et de la trame de fond. Les fragments d’Histoire et les indices de résolution sont distillés tout au long du récit. La plume offre une maitrise certaine et les trois livres se lisent agréablement et on se prend très vite à la vie de nos héros. J’ai lu cette trilogie pour la première fois en 2004 et je m’en suis souvenue facilement, preuve d’une trilogie appréciée. Cette fois-ci, la lecture a été commune avec Eirilys.

.

L’apprenti Epouvanteur (L’épouvanteur, tome 1) – Joseph DELANEY
Plaisir de lecture Livre à découvrir
Chronique complète
Tome 2, Tome 3.
Voici une agréable découverte du premier tome d’une série estampillée « jeunesse » qui saura charmer les adultes. Qui n’a jamais rêvé de vivre auprès d’un chasseur de monstres, esprits et autres rigolos ? Nous suivons Tom lors de son apprentissage auprès de John Gregory et il n’est pas aisé de se faire au métier, d’en apprendre les ficelles et d’envisager la solitude de ces responsabilités ingrates. Toute notre empathie se tournera vers Tom que nous accompagnons lors de son épanouissement personnel. John Gregory nous est également sympathique et c’est avec impatience qu’on souhaite lire le tome 2. On accroche très vite à un univers fréquenté par différents fantômes, ombres et autres créatures.

.

Journal d’un ange – Pierre CORBUCCI
Plaisir de lecture Livre sympa mais…
Pour cette enquête réalisée par un ange, Eriel ; Corbucci nous offre une hiérarchie sympathique chez les ailés (avec par exemple les insupportables archanges) et leur regroupement en neuf catégories. Le début était encourageant avec une originalité certaine et la présence de passages humoristiques. Cependant, bien vite l’intrigue s’essouffle, les temps morts s’enchainent et le rythme se dégrade, pire : en tant que lecteur, on se perd.

.
.

Science-Fiction

L’affaire Jane Eyre (Thursday Next, tome 1) – Jasper FFORDE
Plaisir de lecture Livre fantas…tique
A la boutique, ma conseillère m’a fortement préconisé cette série en stipulant qu’elle ne pourrait que me plaire. C’est donc les yeux fermés que j’ai suivi son conseil et qu’elle avait raison. Fforde nous emmène dans son monde où il existe un véritable système pour défendre la littérature à tout niveau (ventes illicites, fausses reproductions et autres délits littéraires). Et il ne faut pas moins de 24 niveaux hiérarchiques pour faire face à toutes les infractions. Thursday Next est une femme entière, quelque peu fragilisée et tellement humaine qu’on s’accroche à sa personnalité et qu’on devient empathique à souhait. Très vite, on accède aux aventures de notre héroïne et elle suit Hadès Achéron au plus près du récit et même entre les lignes.

.
.

Imaginaire

Wonderful – David CALVO
Plaisir de lecture Livre avec entrée au Panthéon
La chronique complète est à lire ICI.
Nous entrons de vif dans une histoire pré-apocalyptique mais non moins romanesque. En tant que lecteur, nous sommes catapultés dans un univers qui n’est point expliqué. Il est difficile de se dire dès les premières pages, de lâcher prise et de se laisser porter. Sur toile de « rêve », Calvo nous peint une fresque des activités humaines. L’euphorie permanente des personnages côtoie leur cynisme tatillon. Calvo nous présente un condensé de chimères absolument délicieux. Son histoire se révèle être également un exercice de style superbe. Il saura créer un équilibre parfait entre fantastique et rocambole.

.
.

BD, manga & comics SFFF

Blood Alone (volume 1) – Mazayuki TAKANO

Plaisir de lecture Livre à découvrir
Blood Alone a été une découverte agréable. Je pensais avoir affaire avec un ultime livre sur les vampires. Cependant le duo de l’écrivain et de la jeune fille vampire est très attachant : le scenario tient la route et le manga offre une réelle authenticité. L’auteur offre une nouvelle vision du vampire, loin du truc sanguinolent hyper méchant ou brillant au jour. Le rythme permet de s’attacher aux personnages et d’en comprendre leur psychologie. Une série prometteuse.
.

Anges (Psaume 1) – Dieter & Olivier G. BOISCOMMUN
Plaisir de lecture Livre fantas…tique
Ce premier tome de la BD reflète une très bonne entente entre scénariste et illustrateur et cette harmonie sourd à toutes les pages. Les personnages, nos chers anges sont taquins et savoureux. Les techniques d’aquarelle peu rencontrées dernièrement dans mes découvertes bande-dessinées sont un atout irrésistible.

.

Xmen : Magneto, le testament – Greg PAK Greg & Carmine DI GIANDOMENICO
Plaisir de lecture Livre à découvrir
C’est une toute nouvelle facette de l’Histoire des X-Men qui nous est présentée. Nous sommes entrainés dans le passé de Magneto. Je ne suis pas passionnée par les X-Men et n’en suis qu’une toute petite amatrice, mais néanmoins, il m’a été très aisé d’entrer dans le récit d’un seul volet. Cet épisode indépendant nous présente une sorte d’envers du décor. Il est assez impressionnant de connaître les secrets et le passé dissimulé de ce personnage haut en couleurs.  On a l’impression d’être au plus près de cet individu et même de comprendre certaines phases de son comportement. Evidemment, la renommée du trait graphique n’est plus à faire.

.

Quand il faut y aller… (The boys, volume 6) – Garth ENNIS
Plaisir de lecture Livre fantas…tique
Cette série très controversée continue très fort avec ce 6e volume. L’humour caustique fait la peau au mythe resplendissant des super-héros. On y retrouve notre petite bande sympatoche qui n’a pas fini de nous en faire voir de toutes les couleurs.
.
.

Romans

Le papillon tatoué – Philip PULLMAN
Plaisir de lecture Livre à découvrir
Cette fois-ci, Pullman ne nous propose pas de magie… pourtant le tout opère. Il est difficile de ne suivre nos compagnons que sur un livre relativement court, mais il est suffisant pour capturer l’instant de rencontre entre notre duo et tout ce qui en découle. Il suffit de se laisser porter…

.
.

Bandes Dessinées

Chicou Chicou – Frédé, Claude, Ella, Juan & Fern
Plaisir de lecture Livre fantas…tique
Cette BD, découpée en multiples épisodes est dessinée par quatre/cinq paires de mains. Ces illustrateurs révèlent le défi avec adresse et talents. C’est un véritable plaisir de suivre les aventures plus ou moins rocambolesques de cinq/six personnages. Le trait de chacun se marie très bien avec le dessin du voisin et une véritable dynamique se créé. Un pavé de 500 pages pour passer du bon temps qui nous paraît si court !

.

Quelque part entre les ombres (Blacksad, volume 1) – Juan DIAZ CANALES Juan &  Juanjo GUARNIDO
Plaisir de lecture Livre à découvrir
Pour cette BD, les personnages sont tous des bêtes. Notre héros des temps modernes – et pas forcément apprécié par tous – est interdit d’enquête sur la femme assassinée qu’il a aimé il y a quelques temps. Blacksad est représenté par un superbe chat noir qui propose une harmonie de prestance et d’attractivité hors paire. Toutes les lignes des visages proposent des expressions réalistes et très bien adaptées à la morphologie animale. Chaque case est un travail fini et le tout confère une distraction superbe pour l’oeil. Espérons que les prochains tomes proposeront le même souffle d’idées et nous entrainerons plus loin encore.

.

Joséphine (volumes 1 & 2) – Pénélope BAGIEU
Plaisir de lecture Livre à découvrir
Il y a fort longtemps, j’ai découvert Pénélope Bagieu via son blog puis via son premier livre « Ma vie est tout à fait passionnante ». Ce n’est que bien tard que je découvre ses deux tomes de BD. Je suis une grande fan de son trait, de son humour et de sa fraicheur. Cependant, je me suis moins reconnue en Joséphine, qu’en Pénélope Jolicoeur. Pour autant, la lecture de ces deux volumes a été rafraichissante.

.

Comédie d’amour – Brigitte LUCIANI & Colonel Moutarde
Plaisir de lecture Livre à découvrir
La couverture m’a sautée aux yeux, du simple fait que je suis le blog d’illustrateur de Colonel Moutarde. Cela a été pour moi un gage de qualité. La BD raconte une histoire unique et indépendante. Le personnage principal Jade, est très bien défini et d’un fort caractère. La scénariste Lucinai, a fait preuve d’une grande originalité dans le récit et c’est un délice  à découvrir.

.

Question d’équilibre (Pico Bogue, volume 3) – Dominique ROQUES  & Alexandre DORMAL
Plaisir de lecture Livre fantas…tique
Volume 4.
Me voici à me pencher au-dessus du troisième volet de la BD « Pico Bogue » est c’est un véritable délice de retrouver notre bonhomme aux réflexions pas piquées des vers et à l’humour frais. On ne peut que se reconnaître à travers les pages. Une série à découvrir !

.

Love blog – Gally & Obion
Plaisir de lecture Livre avec entrée au Panthéon
Un livre à découvrir absolument ! C’est un livre réservé aux adultes, car on y parle de sexe : mais pas du hard sex, pas du sexe pervers ou à tendance pornographique uniquement, mais du sexe entre deux êtres qui s’aiment. Les plaisirs y sont illustrés avec honnêteté et amour. Et la dose d’humour n’est pas en reste : le livre se dévore et tous les cases se prêtent aux rires.

.

Lucille – Ludovic DEBEURME
Plaisir de lecture Livre à oublier
Et ce mois-ci, pas glop, un abandon ! A force de connaître ses goûts, on se trompe de moins en moins de lectures. J’ai peu d’abandons à mon actif, mais je me réserve ce droit de lecteur. Je n’ai tout simplement pas accroché au style ni à la noirceur et au pessimisme du scenario.

.
.

Manga

Drôle de père (volumes 4 et 5) – Yumi UNITA
Plaisir de lecture Livre à découvrir
Je continue doucement cette série avec les quatrième et cinquième volumes. La fraicheur est toujours de mise, les situations sont réalistes et quelques fois cocasses. L’innocence et le bonheur sont toujours les maitres mots, cependant dans le cinquième volume, Rin a grandi de plusieurs années !

.

L’immeuble d’en face (volume 2) – Vanyda
Plaisir de lecture : Livre sympa mais…
J’ai entendu beaucoup de bien sur cette série de Vanyda, il fallait donc que je m’y mette à mon tour. Le découpage des scènes est sympa, les épisodes sont très réalistes, et finalement dans l’appartement, cela pourrait être vous et moi. Le seul souci que je reproche c’est le côté omniprésent que le bonheur est très fugace et que la vie quotidienne tourne très vite (et forcément) à l’ennui/ aux ennuis. Pas glop…

.

.