Archive

Archive for the ‘KATE Lauren’ Category

Rond de Sorcière #13

18 septembre 2011 55 commentaires

.

Le Rond de Sorcière est une nouvelle forme d’avis sur mes lectures : mensuellement, je vous ferai découvrir toutes les livres lus. Je me suis rendue compte qu’il m’était impossible de tout chroniquer et j’avais une frustration certaine de ne pas vous parler des petits trésors que je découvre. Un Rond de Sorcière, c’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi.

.

Bien que le mois de Juillet 2011 fut épuisant professionnellement parlant, j’ai trouvé le temps de lire. Vivent les transports en public !

.

Fantasy
.

Le passage – Justin CRONIN
La chronique complète est à lire ICI.
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Sur fond post apocalyptique, Cronin nous fait sauter de 100 ans dans notre monde pour nous montrer ce qu’il est advenu. A cause d’un virus, une épidémie s’est violemment abattue et la sauvegarde de l’humanité est le principal souci. On s’attache réellement aux personnages, on plonge avec eux dans l’angoisse et la peur (bien que nous soyons quand même dans un super fauteuil, nous). On prend part à une intrigue magistralement orchestrée. Les différents points de vue de narration nous entraine facilement jusqu’à la fin de ce premier tome.

.
.

Vertige (Damnés, tome 2) – Lauren KATE
Plaisir de lecture Livre sympa peu s’en faut
Je parle du tome 1, ICI.
On change de décor, radicalement. On passe d’un lycée angoissant et sombre à un lycée tout de lumière vêtu. Les personnages sont encore plus stéréotypés que dans le premier (si, si, c’est possible). Alors que les anciens copains de classe de Luce étaient délirants à souhait, ici ils sont plutôt cucul la praline et sincèrement, on s’y ennuie profondément. La lenteur déjà « relative » du premier tome est encore pire dans le second. Tout s’étire sur plusieurs dizaines de pages, notamment la fin. Ce qui me fait dire que Lauren Kate aurait laaaargement pu boucler sa saga en un diptyque bien ficelé. Mais les joies financières du marketing en ont décidé autrement. La seule chose qui a su me tenir au long du bouquin sont la meilleure proximité des ombres.

.
.

L’arbre de l’été (La Tapisserie de Fionavar, tome 1) – Guy Gavriel KAY
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Tome 2 et tome 3
Voilà une des relectures qui me tient le plus à cœur et pour cause, voici MA trilogie coup de cœur. Pour ce premier volet, nous entrons en Fionavar en compagnie de nos étudiants. C’est dans le vif du sujet qu’on passera nos premiers instants. Une plume fluide nous fera aimer les environs et surtout les personnages. On se laisse totalement transporter dans cet univers bien ficelé et exploité. Comment ne pas vivre au rythme des personnages que leur destin dépasse ? Les relations entre les personnages sont dévoilées au fur et à mesure. Description et actions sont au programme pour nous faire passer un très bon moment. Un premier tome où on en prend plein dans la tronche, au vu de l’intrigue principale… A découvrir de toute urgence.

.
.

Métamorphose en bord de ciel – Mathias MALZIEU
Plaisir de lecture Livre à découvrir
Ce livre plein de poésie est tout aussi… fantasmagorique. Une peu glauque sur les bords, on suit avec intérêt l’histoire qui se déroule à nos pieds. L’histoire met un peu mal à l’aise le lecteur mais en ne demeure pas moins subjugué. Les artistes dont s’est entouré Malzieu proposent des illustrations toutes différentes les unes des autres. Elles sont distillées tout du long du récit et on les contemple au détour d’un dialogue. Bien que le livre soit agréable, il est beaucoup moins accessible que « la mécanique du cœur » du même auteur.

.
.

Harry Potter et les reliques de la mort (Harry Potter, tome 7) – J.K. ROWLING
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Tome 1, tome 2, tome 3, tome 4, tome 5 et tome 6Les contes de Beedle le Barde.
Tantantan, voici le dernier volume de la saga Harry Potter. Le tome méritait amplement une relecture : la première lecture a été faite très rapidement, comme une énorme boulimie de ma part, pour connaître la fin. Il était digne que je me replonge dedans afin de mieux apprécier tant les détails que l’histoire. Un poil énervant sur beaucoup de choses, ce tome nous emmène vers ZE découverte du récit. Et contre toute attente, on palpite tout du long, on en apprend toujours plus sur nos personnages avant que les rideaux tombent.

.
.

Bandes Dessinées & album SFFF
.

Celle qui dort sous nos pieds (La maison aux 100 portes, volume 2) – Isabelle DETHAN
Plaisir de lecture : Livre fantas… tique
Le mois dernier, je vous parlais du premier tome et du ô combien j’avais aimé. L’auteur améliore un peu les relations entre personnages (et heureusement) mais on n’est loin des dialogues transcendants. Isabelle Dethan nous distille quelques informations sur Constanza… à mon plus grand plaisir ! On y comprend alors que la maison révèle de nombreux secrets (100 environ ?). On s’enfonce plus profondément dans l’histoire, et franchement j’en suis restée baba. On a le droit à une superbe révélation… qui va nous faire regretter que seuls ces deux tomes soient parus.

.
.

Le journal de Peter – Sébastien PEREZ & Martin MANIEZ
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Cet album est avant tout ludique : son format informel propose des coupures de presse, de vieilles photos, des lettres à décacheter, des dessins à admirer. Bref, plein de petits trucs où les mimines peuvent s’aventurer. « Le journal de Peter » propose aussi de très belles illustrations, tout en sensibilité. La trame reprend l’enfance et les origines de Peter Pan, tout en offrant un récit abouti. Le personnages en manque d’affection est plus que touchant. Cependant, n’oubliez pas que l’histoire est quelque peu triste et pessimiste.

.
.

La petite sorcière et Grimoire de Sorcières – Sébastien PEREZ & Benjamin LACOMBE
Plaisir de lecture Livre fantas… tique
Dans ce coffret – épuisé – sont disponibles les deux albums « La petite sorcière » et « Grimoire de Sorcières ». Le premier album relate l’histoire de Lisbeth : c’est la beauté des dessins qui ravirent notre cœur de lecteur. Comment ne pas se laisser emporter par cette histoire qui nous rappelle finalement quelques bouts de notre enfance ? Sombre et fascinant à la fois, ce récit de sorcière ne peut que vous enchanter.
Le deuxième album est justement… le livre que trouve Lisbeth ! Grimoire à la couverture travaillée, on plonge dans la généalogie et le portrait de ses grandes sorcières. Certaines têtes vous sont connues… et vous ne saviez pas qu’elles étaient sorcières ?! C’est à découvrir dans le grimoire.

.
.

1914 – Le réveil (Curiosity Shop, volume 1) – Teresa VALERO, Montse MARTIN & GABOR
La chronique complète est à lire ICI.
Plaisir de lecture : Livre à découvrir
Les illustrations sont soignées et l’intrigue haletante ; Cependant, les auteurs n’ont pas pris le temps… de prendre le temps justement. Des allers-retours doivent s’effectuer pour replacer les – très – nombreux personnages. Ce premier tome sert à jeter les bases, on espère que la suite nous emportera un peu plus, dans ce polar historique.

.
.

Roman
.

Le sommeil, bien dormir enfin – Luc AUDOUIN
Plaisir de lecture Livre à découvrir
Ce livre n’a pas pour but de vous donner des conseils miracle pour mieux dormir (de toutes façons, cela n’existe pas). Par contre, il va vous apprendre plein de choses : comment fonctionne le sommeil, comment il se construit, quels sont les différents dysfonctionnements, comment les reconnaît-on et quelles sont les maladies. Il va également donner plein de petites anecdotes sur le sommeil ; de réelles petites touches d’humour à déguster. Et surtout, il vous déculpabilise. Et rien que pour tout cela, je vous le conseille. Vous n’êtes pas un freaky freak et vous avez le droit d’avoir des soucis de sommeil. Un petit guide pour savoir l’essentiel sur le sommeil.

.

.

KATE Lauren – Damnés

10 novembre 2010 23 commentaires

.

Titre : Damnés (Damnés, tome 1)
Auteur : Lauren KATE
Plaisir de lecture : Livre sympa peu s’en faut

.

Après que son amoureux soit mort dans d’étranges circonstances, Luce se retrouve bien malgré elle, conditionnée au lycée d’éducation surveillée Sword & Cross. C’est entre les murs gris de l’établissement et sous les caméras de surveillance que Luce devra vivre les prochains jours. Dès sa rentrée, elle est privée de téléphone portable et va devoir cohabiter avec les autres élèves. Certaines personnes lui feront froid dans le dos, elle arrivera à obtenir la sympathie d’autres et aura enfin, d’étranges sentiments pour Daniel et Cam. Cependant, une fois les grilles forgées passées, Luce pensait qu’elle aurait un peu de répit, malheureusement d’étranges ombres sont revenues planer sur sa vie.

.

)°º•. Les personnages sont très stéréotypés mais diversifiés : nous avons le bad boy, le mystérieux, le rebelle, la méchante, la sympathique, la dérangée, la bombasse, la folle dangereuse, l’incontournable, etc.

Luce de son vrai nom Lucinda Price est notre héroïne relativement nunuche. Elle se retrouve dans ce lycée car son ancien amoureux, Trevor a flambé inexplicablement à leur dernier rendez-vous. Bon, il faudra lui pardonner son côté un peu niais, mais à cet âge-là, les relations sont quelque peu difficiles avec ses semblables et on s’entiche toujours d’un jeune homme. On conviendra aisément que son déséquilibre est compréhensif car elle rejoint un établissement pour le moins oppressant. N’oublions pas également, qu’elle devra composer avec de fortes personnalités. Bref, Luce, sans son téléphone et sans sa meilleure amie Callie, risque de ne pas survivre dans ce monde à part… surtout quand ses pires semblent être devant elle.

Parmi les élèves, nous apprendrons à connaître Arianne. Elle, on ne sait pas si ce qu’elle dit est du lard ou du cochon. Elle parait non seulement étrange mais aussi quelque peu dangereuse. C’est typiquement le genre de personnes que Luce pensait rencontrer dans ce lieu lugubre. Il n’empêche que ce sera la première personne à la prendre sous son aile. Mais jusqu’où son imprévisibilité va-t-elle emmener Luce ? Penn (Pennyweather Van Syckle-Lockwood) deviendra petit à petit la bonne copine de Luce. Elle sera également son oreille discrète, sa confidente. Vous l’aurez compris, à Sword & Cross, c’est la valeur sûre de Luce.
A contrario, Molly, tout de noir vêtue, look gothique avec bas résilles, talons aiguille, piercings et cheveux décolorés sera la grosse bête noire de Luce. Cette dernière ne supportera pas non plus Gabbe, la blonde aguicheuse. Bien qu’insignifiante, elle ne cessera de se montrer intéressée par tout jeune homme.
Du côté des mecs, nous avons Roland, la personne à connaître absolument pour obtenir un objet. Pour lui, les grilles de Sword & Cross sont de véritables trous à gruyère. En vient son ami, Daniel Grigori le rebelle. Il attire toutes les filles et demeure plutôt mystérieux. Il fera battre le cœur de Luce au même titre que le beau brun ténébreux et aux yeux verts, Cam.

.

Mais rassurez-vous, vous vous ne vous contenterez pas d’adolescents, vous aurez aussi le droit à de l’ange et à du démon !
Quelques mots sur le décor plutôt angoissant et sombre. Il sera le lieu d’événements bien tragiques. Dès les premiers mots de Lauren Kate, on se projette facilement dans cet univers de gris et d’asphalte. L’auteur nous précise qu’elle s’est inspirée de l’université d’Atlanta où elle a étudié, pour définir Sword & Cross. A savoir si effectivement les vieilles pierres lui parlaient ou si cette université est réellement inquiétante !
Cimetière, murs en béton, barrières en métal, orage et ombres : tous les éléments sont au diapason pour créer un environnement ô combien mélancolique.
Mais la véritable source d’inspiration de Lauren Kate se situe dans la ville de Savannah, une ville de Géorgie au sud-est des Etats-Unis. Pour elle, cette ville tranquille et calme cache quelque chose de mystérieux. C’est pourquoi elle en a fait le berceau de son histoire.

.

)°º•. Lauren Kate dit s’être inspirée d’un passage de la Genèse évoquant les anges jetés hors du Paradis car ils se seraient laissés tenter par des mortelles. Elle a donc voulu imaginer ce que pouvait être la vie quotidienne d’une d’entre elles.

L’action est certes, plutôt lente à venir. Je trouve que c’est un des avantages de ce livre, puisque cette lenteur toute relative permet de planter le décor, de faire surgir les émotions et par-dessus tout de mettre en avant le cœur de Luce qui balance. Oui, ce dernier point est fondamental, car il s’agit de la trame de fond, du fil rouge de la série. Néanmoins, les transitions entre les événements sont soignées et l’action – et vous en aurez plein les mirettes – sera présente à partir du dernier tiers du bouquin.

Le langage familier sied très bien aux personnages adolescents et l’univers sombre est plutôt bien campé. On regrettera encore une fois, que le premier tome d’une trilogie sert essentiellement d’introduction – dommage –. La prévisibilité est de… 100%. Et oui, la lecture du premier chapitre vous dira tout sur tout.

Bref, pour résumer, c’est un livre un peu cucul mais tellement romantique ! On suit les pérégrinations d’une adolescente dans un collège un peu particulier. La rencontre avec les autres élèves sera tout aussi étrange et Luce devra s’habituer aux ombres. Un livre jeunesse sympathique et accessible. (À partir de 12 ans)

.

)°º•. L’illustration est d’un touché peau-de-pêche et propose un vernis sélectif (oui, je suis amoureuse du vernis sélectif, il y a des choses comme ça qui ne s’explique pas). L’illustration est relativement commune. Il n’y a qu’un faire un tour sur Deviantart pour s’en rendre compte.

.
Comme beaucoup, j’ai reçu ce livre en avant-première grâce aux éditions Bayard. J’arriverai sans doute la dernière en proposant ma chronique maintenant. Oui, j’aime que les éditions me flattent, mais il est rare que je cours à la célébrité (des statistiques), sinon cela se saurait. Le livre était emballé dans un papier de soie bleue, avec des plumes blanches et noires – qui sont d’ailleurs passées au nettoyage par l’un de mes chats -. En sus, j’ai reçu une petite pochette estampillée « Damnés » en lettres brillantes (ouuuuh) et une clef-usb du trailer (que je n’ai même pas regardé).

Je vous invite à lire le premier chapitre (à vos risques et périls) en cliquant ICI ; et à découvrir le site web du livre LA.
Par ailleurs, notez que les droits ont été achetés par The Walt Disney Company… affaire à suivre !

.

)°º•. Lauren Kate est née au Texas (mais en quelle année ?) et a grandi là-bas avant de s’envoler suivre ses études àAtlanta. Touche à tout (poèmes, chansons, histoires courtes,…), son parcours l’a menée à tester sa plume en fiction. Sa série « Fallen » (soit Damnés) compte pour l’instant 2 tomes (« Fallen » et « Torment ») et le troisième volet « Passion » sortir en juin 2011 et le quatrième porte déjà le nom de « Rapture ».
Son site.

.

.

—————————————————-~*

.

Dans le chaudron :
Vertige, tome 2

.

Souvenir lié à ma lecture : Je retiendrai que c’est une couverture la plus douce qui soit !


D’autres avis disponibles :
¤ Book en stock (Dup),
¤ De l’autre côté du miroir (Laure),
¤ Délivrez des livres (Herisson08),
¤ La bibliothèque de Malou.

.

Pics : #01 The Fallen de Nykolai ; #02 Colonial Park Cemetery de Mark Coggins ; #03 Angel par Dr4kon ; #04 Portrait de Lauren Kate ; #05 Mon colis.

.

Les droits d’auteur s’appliquent à toute œuvre de l’esprit, quels qu’en soient le genre, la forme d’expression, le mérite ou la destination. Tout lecteur de ce blog doit en respecter les droits de propriété intellectuelle. Il doit notamment veiller à ne pas reproduire et diffuser les articles et contributions publiées sur ce blog sur d’autres blogs, forums ou d’autres supports sans l’accord de leur auteur. Tout lecteur peut néanmoins reproduire le contenu de ce blog à des fins de consultations privées ou reproduire et diffuser de courts extraits d’un articles ou d’un message, à des fins d’information ou de recherches, en citant « Livrement, http://livrement.canalblog.com » et l’auteur (nom réel ou pseudo) de l’article ou du message.

.

Catégories :KATE Lauren Étiquettes : , ,