Archive

Archive for the ‘FAKHOURI Anne’ Category

FAKHOURI Anne – Le Clairvoyage ~ La brume des jours, tome 2

18 mars 2014 24 commentaires

.

La brume des jours Anne Fakhouri Clairvoyage tome 2Titre : La brume des jours (Le Clairvoyage, tome 2)
Auteur : Anne FAKHOURI
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique

.

Clara est bien décidée à retrouver sa tante et à la sauver. Dans le monde des fées, elle va devoir s’affranchir de plusieurs épreuves. Mais elle est prête à tout, même à botter les fesses de Baba Yaga.

.
.

Clara est devenue amnésique : elle se retrouve complètement démunie car elle est séparée de ses compagnons. Elle évolue très rapidement, quitte à se mettre dans des situations plus dangereuses. Cette jeune femme ténébreuse perd son innocence enfantine pour devenir à chaque instant, plus forte. Sa maturité l’entraîne à finaliser sa décision : il n’y a plus d’alternative possible. Les personnages sont plus sombres ; on fait la rencontre d’un lutin sarcastique et pourtant appréciable. On rencontrera aussi Titania, la Chasseresse, Baba Yaga et d’autres créatures.

L’incursion dans le monde des Fées va soulever la question du choix, de son poids et son assumation. Dans l’idée de continuer coûte que coûte, nous sommes entraînés dans un tourbillon d’émotions : amour, désir et amitié.
.

Aucune des créatures qui se tenaient à une distance prudente ne fit mine d’entendre ce que le roi venait de prononcer. Chacune s’était attelée à un jeu amusant, une danse ou même un semblant de sieste, mal simulée dans le cas des petites fées volantes qui n’arrivaient pas à rester en place et dont les ailes crépitaient d’inaction.

.
.

“La brume des jours” est le tome qui forme le diptyque avec le premier, “ Le Clairvoyage”. J’avais de très bons souvenirs de lecture, malgré le fait qu’elle remonte de trois ans en arrière. Aucunement, cette suite n’est faite pour vendre, il s’agit bien d’une aventure en deux tomes même si le premier se suffit à lui-même : la fin ouverte permettait de retrouver Clara.
.

Ce récit est complet, plein de rebondissements et sans longueur. Bien que poétique et farfelue, l’histoire est aussi douce-amère. Ce volet plus sombre et mature présente le parcours initiatique de Clara. On ne peut s’empêcher de penser que notre protagoniste se retrouve dans une situation délicate et d’être peiné qu’elle ait le cœur si gros. La fin qui ne se veut pas un happy end parfait est à l’image même du scénario original que nous présente l’auteur.
La lecture est plus appréciable avec quelques références acquises du monde féerique mais elle passera très bien auprès des plus jeunes adolescents également. La couverture est de Sarah Debove.

.
.

“La brume des jours” poursuit et clôture le Clairvoyage. L’aventure de Clara l’emmène à dépasser ses limites, à s’imposer en tant que personne car elle doit défendre ses valeurs. Le scénario est original par sa construction et l’incursion dans le monde des Fées est électrisante. Anne Fakhouri présente une histoire dosée, réaliste et une protagoniste à laquelle on peut que s’accrocher. Ce diptyque est un récit de qualité.

.
.

extrait La brume des jours Anne Fakhouri.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Des peines de cœur.
.

Dans le chaudron :
Des livres jeunesse de fantasy
¤ Le Clairvoyage, tome 1
¤ Les Fedeylins de Nadia Coste
¤ La peau des rêves de Charlotte Bousquet

.

logo challenge Jeunesse Young Adult 2013Winter mythic fiction challengeSFFF au femininCette lecture est parfaite pour être listée sur plusieurs challenges. Premièrement, sur celui du Winter Mythic Fiction Challenge. Secondement car il s’agit d’une lecture parfaite dans le cadre du challenge jeunesse/young adult ; et enfin, “La brume des jours” entre dans le cadre du challenge “SFFF au féminin”.

.

Blog-O-Livre (Blackwolf), Bulle de livre (Snow), La biblioblog de Maêlle, Marque-ta-page (Valeriane), Nevertwhere ont aussi fait la connaissance de Pépite.
CITRIQ

.

Catégories :FAKHOURI Anne Étiquettes : , , , ,

Rond de Sorcière #18

4 mars 2012 53 commentaires

.

Le Rond de Sorcière est une nouvelle forme d’avis sur mes lectures : mensuellement, je vous ferai découvrir toutes les livres lus. Je me suis rendue compte qu’il m’était impossible de tout chroniquer et j’avais une frustration certaine de ne pas vous parler des petits trésors que je découvre. Un Rond de Sorcière, c’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi.

.

Mais non, je n’ai absolument aucun retard pour vous parler de mes lectures de décembre 2011, voyons. Si cette période s’avère propice à l’engloutissement de petits gâteaux hypra-caloriques, il n’en va parfois pas de même pour les activités livresques. Heureusement, la quantité ne prévaut pas sur la qualité. Je suis donc sauvée.
.

.

Science-Fiction, Fantasy, Fantastique
.

Narcogenèse – Anne FAKHOURI
Plaisir de lecture Livre à découvrir
J’avais été totalement subjuguée par “Le Clairvoyage”, j’attendais alors avec impatience la sortie de ce nouveau roman (dont la magnifique couverture est signée Xavier Collette). J’ai eu quelques difficultés avec la construction de l’histoire qui m’a semblée un peu floue et m’a parfois perdue. L’intrigue est tout de même assez bien tenue… jusqu’à nous réserver des surprises que je n’ai pas vu venir. La plume nous fait frissonner et c’est grâce à elle que le défaut cité m’ait apparu comme mineur.

.

Chronique du soupir – Mathieu GABORIT
Plaisir de lecture Livre sympa peu s’en faut
La chronique complète est à lire ICI.
La géographie magique sert magnifiquement bien un univers né tout droit de l’imagination débordante de Gaborit. Malheureusement, il se peut qu’il vous paraisse flou voire même inaccessible. J’ai trouvé par ailleurs les personnages trop superficiels pour qu’on s’y attache. L’idée de départ est originale mais l’ossature de l’histoire me semble trop fragile.

.

La bataille des rois (Le trône de fer, tome 3) – G.R.R. MARTIN
Plaisir de lecture : Livre sympa peu s’en faut
La chronique complète est à lire ICI.
Cycle Le trône de fer.
Si la saga me plait dans son ensemble, il faut bien avouer que ce tome n’est pas celui que je préfère : les intrigues politiques m’ennuient et la géopolitique se met en place à une lenteur qui m’afflige. Même si c’est moins trépidant, on en apprendra davantage sur les personnages et Tyrion m’épate toujours autant.

.

Mécomptes de fées (Les Annales du Disque-Monde, tome 12) – Terry PRATCHETT
Plaisir de lecture Livre fantas…tique
La chronique complète est à lire ICI.
Tome 1, tome 2, tome 3, tome 4, tome 8, tome 9, tome 11.
Voici un tome sympathique où j’ai retrouvé avec grand plaisir la clique des Sorcières. Dans ce tome, les contes de fées sont clairement mis à mal, et on rigole de ce qu’on lit. On attrape la première personne qui passe pour lui citer un voire plusieurs passages. Un style qui ne nous fait pas décrocher avant la dernière page et évidemment un excellent travail de traduction par Patrick Couton. Comme souvent, ce livre du Disque-Monde, c’est du bon et du très bon et j’en redemande encore.

.

La séparation – Christopher PRIEST
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
La chronique complète est à lire ICI.
De prime abord, j’ai été étonnée par la facilité de l’auteur à nous faire entrer dans son univers, à poser les bases historiques sans nous lasser (notamment quand il parle d’avions militaires). Les questionnements politiques ne sont pas rébarbatifs et les scènes de guerre en sont presque passionnantes. Priest utilise la gémellité des personnages principaux et tisse l’histoire avec intelligence. Les points de divergence entre notre réalité et cette uchronie sont intrigants. Je tiens tout de même à signaler que le roman m’a quelque peu troublée par sa fin laissée à l’interprétation de chacun.

.

Autremonde et L’ombre de la cité d’or (Autremonde, tomes 1 et 2) – Tad WILLIAMS
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
Chronique complète
Si le premier tome est une relecture effectuée en novembre ; j’ai pris autant de plaisir que lors de ma première découverte. L’univers n’est finalement pas si loin de notre réalité : la webosphère (réalité virtuelle) s’est tellement étendue qu’il est plus facile d’évoluer en son sein que sur la terre ferme, notre quotidien. Au cours de ces deux tomes, le complot s’épaissit et nous avançons en même temps que nos personnages sur l’enquête principale, les intrigues secondaires et tous les indices. On y devine une trame complexe et à la hauteur de ce que nous attendons. L’auteur prend le temps de développer ses idées sans nous perdre dans des descriptions alambiquées : les personnages sont travaillés, à la personnalité crédible mais aussi bien campée. Je suppose que la saga doit souffrir de quelques détails techniques qui agacent certains lecteurs mais à vrai dire, je n’ai rien vu, je me laisse juste transporter.

.

.

Album & Comics SFFF
.

Cahier de croquis du Seigneur des Anneaux – Alan LEE
Plaisir de lecture : Livre à découvrir
Si les croquis – qui sont pour moi tellement détaillés qu’ils se définissent plutôt comme « illustrations » – prennent la part belle de tout ce cahier ; il n’en demeure pas moins que ce sont les écrits qui ont encore plus retenus mon attention. Alan Lee ne se contente pas de nous présenter platement son travail sur le Seigneur des Anneaux (pour l ‘édition illustrée de l’œuvre ou le travail avec Peter Jackson) mais nous entraine au cœur même de ses soucis de représentation, son travail quotidien, ses difficultés à représenter tel peuple ou lieu et de nous conter aussi pourquoi il aime cette œuvre et a posteriori ce qu’il a préféré faire.

.

… Faut y aller et Hérogasme (The boys, volumes 7 et 8) – Garth ENNIS
Plaisir de lecture Livre fantas…tique
Tome 6.
J’apprécie toujours autant de suivre cette team spéciale qui souhaite faire la peau aux super slips héros. Le tome 7 nous en apprend davantage sur ces héros contrairement aux volumes précédents. Le tome 8 quant à lui, est un cross-over. J’aime qu’on suive l’intrigue, de découvrir que tout n’est pas rose, même entre ces modèles de la société qui se veulent tous solidaires. Les retournements de situation sont assez époustouflants. Notons qu’on ressent tout le plaisir de Ennis et McCrea à s’en donner à cœur joie sur le tome 8.

.
.

Bande dessinée
.

La Condition des crabes (La marche du crabe, volume 1) – Arthur DE PINS
Plaisir de lecture : Livre à découvrir
Aucun des projets de De Pins que j’ai pu découvrir ne m’a déçue et celui-ci ne déroge pas à la règle. J’apprécie toujours autant son trait et le découpage scénaristique. Si on pense le pitch un peu maigrelet, on se rend compte que l’auteur arrive à nous tenir jusqu’au bout de la bande-dessinée. De l’humour en bulle, de la philosophie un peu piaillarde mais qui donne le sourire. Le but recherché est atteint.

.
.

Enregistrer

Enregistrer

FAKHOURI Anne – Le clairvoyage

11 janvier 2011 27 commentaires

.

Titre : Le clairvoyage
Auteur : Anne FAKHOURI
Plaisir de lecture : coeur notation Livre avec entrée au Panthéon

.

Clara vit dans un monde scientifique où chaque chose a sa place, où tout a une explication logique jusqu’à ce qu’elle atterrisse chez son oncle Antoine et sa tante Bébé, dans une maison qui cache beaucoup plus que ce que l’on pense. La vie a donné un sacré coup de pied à Clara, et malgré cela, elle est prête à tout : mais comment va-t-elle réagir en découvrant des signes suspicieux ? Jusqu’où pourra-t-elle aller dans la bataille qui fait rage ?
.
De grandes questions en relation avec nos personnages demeurent… quelles sont leur réelle personnalité ? Ont-ils un secret ? Sont-ils tous liés ?

.

)°º•. L’attachement à Clara notre héroïne, est très fort. On ressent beaucoup de peine pour la jeune fille à la mort de ses parents. On avance à tâtons dans l’histoire aux côtés et au rythme de Clara, grâce à l’emploi de la première personne comme narratrice et à l’utilisation de l’italique pour ses pensées. A 12 ans, elle est une personne intelligente et mature. Elle se révèle être une grande exploratrice et est prête à aller au devant de tous les dangers.

Elle est accompagnée par sa poupée Miss Buba. C’est d’ailleurs grâce à elle, si nourrisson, elle a pu survivre à une chute. Miss Buba est une coéquipière de choc et Clara peut lui faire confiance les yeux fermés.

.

Antoine et Bébé accueillent Clara dans leur grande maison. Antoine est son oncle maternel et ils se sont très peu vus depuis ces dernières années à cause du comportement étrange de Bébé au baptême de Clara. Etrange, Bébé l’est toujours : elle reste la plupart du temps coincée dans son atelier aux rideaux fermés. Clara fait également la rencontre des deux sœurs de Bébé, Suze et Lia : elles tiennent toutes deux un magasin d’antiquités. Monsieur Hêtre veille aussi quelques fois à la tenue de la boutique. Vient s’ajouter Gauvain, le fils de Lia ; ils vont tous deux avoir le droit à de sacrées péripéties.

.

Nous découvrirons d’autres personnages discrets mais non moins importants tel que le Chat Grain (une version plus noire que le Chat de Chechire d’Alice), de Puck le corbeau, de Titania Reine des Fées (oui, la Titania de Shakespeare) et une flopée de fées, sirènes et fantômes.

.
.

)°º•. Anne Fakhouri est une très bonne conteuse. On tourne les pages très vite, on se surprend à retenir son souffle. Le flirt avec le merveilleux se fait par touches subtiles. On y trouve beaucoup de mythes et légendes mais ils n’ont pas été réécrits et c’est grâce à la seule interprétation du lecteur que l’histoire devient naturelle et très puissante. Y sont présents des références arthuriennes, du folklore et pas d’impression d’un livre ultra classique. Par la fracture dans la vie de Clara, l’auteur traite des thèmes plus profonds tels l’adolescence et la mort. « Le Clairvoyage » est un petit roman de 250 pages mais dont l’histoire est riche et originale. Par-dessus tout, prime la tendresse de l’auteur.

L’univers est magique, quelque peu féérique et tellement prenant. L’impression de brume en début de livre renforce ce côté de « miss Clara perdue ». Les ambiances sont délicieusement mises en place et participent à la part de mystère. Le suspense y est très fort et le retournement de situation appréciable.

Cette histoire est loin d’être seulement un livre « enfantin », il est au contraire accessible à et intéressant pour tous. Il est fort dommage que L’Atalante ne communique pas sur le fait que ce livre soit le premier tome d’un diptyque, on croit à un one-shot. « Le Clairvoyage » a par ailleurs reçu le Grand Prix de l’Imaginaire en 2010. La couverture est réalisée par Sarah Debove.

.

)°º•. Biographie (source)

Anne Fakhouri a huit ans quand elle découvre le désert, Lewis Carroll et le roi Arthur. Son bac en poche, elle se destine à des études de lettres qu’elle oriente vers le mythe arthurien, participe à la création d’Actusf, un site de chroniques sur les littératures de l’imaginaire, et écrit. Aujourd’hui, mariée, une fille, elle vit à Paris. Le clairvoyage est son premier roman.
Un entretien de l’auteur à découvrir chez Elbakin.

.

.

————————————~*

.
Souvenir lié à ma lecture : Mais comment fait-on pour n’avoir jamais entendu parler d’un livre pareil ?!
.


Ce livre est voyageur
.


Merci à Babelio et aux éditions L’Atalante

.
.
D’autres avis disponibles chez :
¤ De l’autre côté du miroir (Laure),
¤ Loula, il était une fois…,
¤ On ne voit bien qu’avec le coeur (Edelwe).

.

Catégories :FAKHOURI Anne Étiquettes : , ,