Archive

Archive for the ‘Cyrielle’ Category

Cyrielle & Thierry Gloris – Tokyo Home

19 juin 2010 1 commentaire

Titre : Tokyo Home
Auteurs : Cyrielle, Thierry GLORIS
Plaisir de lecture : etoile 5 Livre fantas… tique


.
.
.

.


Julie Wallon, du haut de ses 17 ans, part rejoindre son père au Japon, à la suite d’une violente dispute avec sa mère, en France. Elle va découvrir un pays dont les mœurs lui sont totalement inconnues, nouer des liens avec un père qui lui est étranger et faire face à ses angoisses personnelles. Elle va se rendre compte des différences culturelles mais aussi voir que des valeurs sont universellement partagées.
Débarquée fraîchement à Tokyo, ses ennuis commencent à l’aéroport : son père Jean-Raymond Wallon dit Dji-Ray se fait désirer. Plus tard, il acceptera son envie de rester à la condition de passer son premier degré de compréhension en langue japonaise. Pas évident quand on sait que Julie Wallon ne connaît le Japon qu’à travers la télévision et quelques articles papier. Pour elle, les kanji sont… du chinois. Pas glop comme départ dans une nouvelle vi(lle). Dans le métro, elle rencontrera la terrible Kyo la Muerte ; Au lycée, elle devra faire face à trois pestes mais heureusement que Sato est là pour lui remonter le moral.

.

)°º•. Bien que je ne publie ma chronique que maintenant, il va sans dire que le 4 juin 2010, jour de la sortie de « Tokyo Home », j’étais parmi les premiers à l’avoir en main ! A 9h46, qu’on se le dise !
Cyrielle est une jeune illustratrice dont je suis le blog depuis quasiment ses débuts. Et il faut bien l’avouer, c’est l’un des premiers blogs que je suis régulièrement. Et que sans agrégateur de flux RSS, je passais – presque – quotidiennement pour voir ses nouveaux billets (mais ceci est une autre histoire). A l’annonce de la sortie de son big projet, il fallait que je sois dans les premières. Question de survie. Ou de fanatisme. Au choix.

.

Cette ‘ BD ’ – car si j’ose dire que c’est un manga français, certains lecteurs font faire « beuuurk » – est plutôt à classer parmi les Shōjo (manga dont la cible éditoriale est constituée de petites filles et d’adolescentes). Bien évidemment, elle ne copie absolument pas le style « manga », et c’est en soi, un très grand atout de ce livre.
Les dessins sont à croquer, le découpage dynamique permet une lecture relativement fluide. Le scenario tient la route, même si quelques faits sont prévisibles. Cependant, l’humour n’est pas en reste et les « petits plus » non plus ! A chaque fin de chapitres, nous avons de petites pages sympathiques du genre : j’vais t’culturer un peu mais qu’tu vas rien y voir ! En quelques mots et dessins, nous apprenons plus sur les mœurs japonaises, et c’est un délice.
.

Les personnages sont plutôt hauts en couleurs et se prêtent bien à l’histoire, à ses intrigues. La présence de kanji en début de bouquin est un peu surprenante : mais qu’est-ce qu’il dit ?!… on tient notre livre avec une envie irrépressible de comprendre absolument alors que la compréhension globale s’en passe très bien. Très rapidement, on ne croise plus que des bulles remplies d’alphabet occidental : c’est sûr, notre Julie devient bilingue !
Mes moments préférés, sans aucun doute tournent autour de la rencontre avec Kyo la muerte, la découverte des cookies par Seishiro Ryourinin et l’arrivée de … Scribouillard ! Et je meurs d’envie de vous partager une phrase que j’aime beaucoup, signe révélateur d’une présence humoristique : « au kilo d’émotion déversé à la seconde, [le papa de Julie] mettrait un bisounours au tapis !… ». Expressive, non ?

.

)°º•. Avec Tokyo Home dans les mains, nous avons de la fraicheur, de la candeur et de la légèreté. Place aux dessins « trop cuuuuute » et à notre chère française Julie Wallon qui n’est pas au bout de ses surprises.
Cette BD est principalement destinée à la jeunesse, à partir de 14 ans.

.
Dernier petit point à relever, c’est le produit en lui-même.
La couverture cartonnée est jaune (déjà en librairie, tu ne peux pas la louper), avec de minuscules points en vernis sélectif : du coup, l’aquarelle et le titre se découpent bien et elle donne une chouette sensation sous nos petits doigts. L’intérieur du livre est en noir et blanc avec un papier d’un grain appréciable.

)°º•.Nos auteurs…
Thierry Gloris est né en 1974, a été enseveli sous les BD d’Astérix et Gaston Lagaffe entre autres. Ce jeune scénariste est connu (sauf par moi) surtout grâce au Codex Angélique développé avec Mickaël Bourgouin aux éditions Delcourt.

Cyrielle
Notre jeune illustratrice travaille majoritairement dans le dessin jeunesse.
Je suppose que certains dessins de Tokyo Home ont inspirés par son voyage au Japon (du 7 mai au 2 juin 2008, si je ne me trompe pas).
Sont à découvrir : son Book, son Blog.

.

—————————————-~*

.

Souvenir lié à ma lecture : Une seule envie ‘ vite, vite, vite ! ’

.

Pics : Toutes les illustrations appartiennent à Cyrielle©

.

Les droits d’auteur s’appliquent à toute œuvre de l’esprit, quels qu’en soient le genre, la forme d’expression, le mérite ou la destination. Tout lecteur de ce blog doit en respecter les droits de propriété intellectuelle. Il doit notamment veiller à ne pas reproduire et diffuser les articles et contributions publiées sur ce blog sur d’autres blogs, forums ou d’autres supports sans l’accord de leur auteur. Tout lecteur peut néanmoins reproduire le contenu de ce blog à des fins de consultations privées ou reproduire et diffuser de courts extraits d’un articles ou d’un message, à des fins d’information ou de recherches, en citant « Livrement, http://livrement.canalblog.com » et l’auteur (nom réel ou pseudo) de l’article ou du message.

Catégories :Cyrielle, GLORIS Thierry Étiquettes :