Accueil > FFORDE Jasper > FFORDE Jasper – La tyrannie de l’arc-en-ciel ~ La route de Haut-Safran, tome 1

FFORDE Jasper – La tyrannie de l’arc-en-ciel ~ La route de Haut-Safran, tome 1

.

La tyrannie de l arc en ciel Jasper Fforde La route du haut-safran tome 1Titre : La route de Haut-Safran (La tyrannie de l’arc-en-ciel, tome 1)
Auteur : Jasper Fforde
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Lire un extrait

.

Eddie Rousseau vient d’arriver à Carmin-Est, avec son père, swatcheur de profession. Il a été envoyé dans les Franges Extérieures par mesure disciplinaire après avoir joué un mauvais tour à Bertie Magenta, un camarade Pourpre. Il doit effectuer le recensement des chaises de la ville afin d’obtenir un Réalignement d’Humilité. Commence alors l’enquête officieuse de la mort de l’ancien swatcheur de la ville.

.
.

9.3.88.32.025 : Le concombre et la tomate sont tous deux des fruits. L’avocat est une noix. Pour faciliter les compléments alimentaires des végétariens, le premier mardi de chaque mois, le poulet est officiellement déclaré un légume.

.
.

Shades of grey)°º•. Edward Rousseau se coule dans le moule, il est passe partout et vit une vie sans remous ni contestation ; il espère bientôt épouser une Sang-de-Bœuf. C’est un jeune Rouge, fils de swatcheur (médecin qui use de la couleur pour soigner les gens). Il attend avec impatience son Ishihara qui déterminera son pourcentage de couleur. Un peu naïf et maladroit, Eddie est entrainé dans des aventures qui semblent le dépasser.

.

Le monde que nous offre Jasper Fforde est agencé par les couleurs. Nous sommes en Chromocratie. C’est un post-apo dont l’apocalypse est inconnue et oubliée. Elle est d’ailleurs nommée « Le Truc-Qui-S’est-Passé » il y a cinq siècles et à cause duquel de nombreux bons en arrière se produisent pour cette société : la disparition de technologies ou de produits manufacturés. .

Cet état totalitaire est le règne de la tyrannie des couleurs : un nombre élevé de règles ont été éditées par le grand Munsell. Le rang, le statut, la profession et les capacités de reproduction sont déterminés par la couleur d’une personne et la perception des tons de son spectre (valeur CMJN ou RVB sous la forme d’un pourcentage).
.

La société est ultra hiérarchisée et inflexible. Les Gris, ces individus qui ne voient qu’en noir et blancs se retrouvent en bas de l’échelle alors qu’on parle de Chromogentsia car au plus haut degré, se trouvent les Pourpre. Mais tous doivent répondre aux même préceptes sociétaux, vivre avec le système de mérites et de feedbacks et tous risquent de mourir du Mildiou.

.

Bon, pour terminer, voici quelques conseils avisés. D’abord, le temps passé à reconnaître le terrain n’est jamais perdu. Ensuite, pratiquement tout peut être amélioré en y ajoutant du bacon. Et enfin, il n’y a pas un problème sur terre qu’on ne puisse résoudre après avoir pris un bain chaud et une bonne tasse de thé.

.
.

La route de Haut Safan)°º•. L’auteur nous balade dans la palette chromatique en début de livre et on en prend plein les yeux. J’ai particulièrement apprécié les trouvailles de Jasper Fforde pour adapter les moyens et les éléments familiers de la vie quotidienne. Les termes inventés prennent toutes leurs définition et ampleur. Les villes ont des noms imagés : Carmin-Est, Vermillon, Limon-sous-Jade ; mais aussi certaines expressions comme le ‘marché beige’. On apprend comment sont colorés les jardins publics, le rôle de la Couleur Nationale, l’existence des apocryphes, parmi tant d’autres.
.

Cette histoire truculente est aussi celle d’une rébellion. Le roman est très séduisant, agréable et on s’y sent bien. Le style incisif sert une intrigue non seulement ingénieuse mais bourrée de détails captivants. La réflexion est poussée sur le fonctionnement social et politiques (et ses extrêmes) : le grain de sable vient d’enrayer la mécanique bien huilée.
.

L’humour est efficace : les éléments sont déjantés et absurdes. Les délires toutes les trois pages restent frais, on ne se lasse pas. Les jeux de mots acquièrent toute leur splendeur dans la langue française grâce à la traduction de Patrick Dusoulier. N’oublions pas les personnages qui ont de la répartie et qui nous donnent des dialogues fort sympathiques. Pour moi, l’humour est un challenge supplémentaire pour qu’il fonctionne à l’écrit. Peut-être suis-je bon public ? En tout cas, j’ai adoré croquer ce livre qui s’avère une réussite.
.

Si je devais relever un point contestable, c’est que certains lecteurs pourraient trouver l’entrée dans l’univers un peu longue. Et pourtant, c’est un point dont je me suis délectée. Comme il s’agit d’une trilogie, il nous reste beaucoup de questionnements à la fin de ce tome ; et du suspense (pour ne pas changer). Ceci dit, j’ai été complètement bluffée par ma lecture. J’ai totalement adhéré à l’univers : j’aime ces aventures exotiques dans un monde bariolé.

.
.

« Bienvenue à Chromocratie ! » annonce La route de Haut-Safran de Jasper Fforde. Ce premier tome de la trilogie ‘La tyrannie de l’arc-en-ciel’ nous offre un émerveillement de la pupille et une dilatation grâce à la plaisanterie. Ce livre est un coup de cœur pour moi car l’auteur nous donne un récit vif dans un monde éclatant. Une intrigue soignée et un récit finement écrit.


.
.

Pour lire les citations, clic :

citations La route de Haut Safran Jasper Fforde La tyrannie de l arc en ciel tome 1

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : La couverture de mon exemplaire n’inclut pas de petite chaise verte à la pointe du flux de peinture. A voir : des vidéos d’informations de la part de la Couleur Nationale.

.

Dans le chaudron :
¤ Le meilleur des mondes d’Aldous Huxley (dans le même idéal de société hyper-hériarchisée)
¤ Jennifer Strange de Jasper Fforde (une autre équipe de bras cassés)
¤ Fahrenheit 451 de Ray Bradbury (par une société tout aussi hostile)
¤ Divergente de Veronica Roth (où les personnes sont classées par rapport à un trait de caractère dominant)

.

Challenge jeunesse young adult 2014-2015Defi valeriacr0Ce livre était la sélection de juin, choisie avec soin par ma binômette. Je liste ce livre dans le challenge jeunesse – young adult car il y ait question de thématiques propres au genre YA ; en plus de l’âge du protagoniste et de ses préoccupations. Par contre, le livre ne cible pas spécifiquement cette catégorie d’âge de lecteurs.

.

Just on more page, Le Chat du Cheshire, Les carnets de Radicale, Lis tes ratures ! (Lyra Sullyvan) ont elle aussi aimé prendre un shoot de citron vert.

CITRIQ
.

Pic : par Akabeko
.

Advertisements
Catégories :FFORDE Jasper Étiquettes : , , ,
  1. 6 juillet 2015 à 12:39

    rhoooooooooooooo ca a l’air bien !!

    • 7 juillet 2015 à 21:52

      Cela devrait vraiment te plaire !

  2. 6 juillet 2015 à 16:42

    Yeah! Il est tentant.
    C’est vrai (et je vois que tu l’as mis dans ton chaudron) que l’idée rappelle un peu fahrenheit, voire A brave new world ou 1984.

    Rhha je crois qu’il est sympa ce Jasper Fforde!
    Est-ce qu’il a aussi sucré le chapitre « 13 »?

    • 7 juillet 2015 à 21:54

      J'attends la suite avec impatience... Finalement, heureusement que je ne l'ai pas lu quand je l'avais acheté (l'attente aurait été plus longue) mais j'aurais risqué de le laisser encore "mûrir" longtemps sans toi. Il n'y a pas de numéro de chapitres dans celui-ci ;)

      • 8 juillet 2015 à 11:50

        Je vais attendre la sortie du tome 2 pour me lancer je pense 🙂 Ca évitera d’avoir une série achetée/pas entamée/qui traine 🙂 hihi
        C’est bien qu’il soit prolifique, mais faudrait qu’il avance dans les séries déjà commencées 🙂

        • 9 juillet 2015 à 22:53

          Oh, une bien sage décision !

  3. 6 juillet 2015 à 20:00

    Pffff je l’ai toujours pas lu (là ça doit te rassurer), mais ton avis me donne encore plus envie !

    • 7 juillet 2015 à 21:55

      Mais que fait la police ? :D

  4. 7 juillet 2015 à 00:47

    In the pile. Comme beaucoup, beaucoup d’autres… Mais bon, c’est Jasper, alors on va certainement le lire un jour.

  5. Sia
    14 juillet 2015 à 15:14

    Mais ça a l’air délicieusement absurde ! Je note 🙂

    • 16 juillet 2015 à 18:37

      Oh, cela devrait vraiment te plaire !

  6. 14 juillet 2015 à 18:14

    YEEES, tu l’a aimé autant que moi ! Ca me donne bien envie de le relire en tout cas ! J’attends la suite avec telleeeeement d’impatience… Et Thursday Next aussi !
    (C’est dans ces moments-là que j’aimerai enfermer les auteurs dans ma cave – juste à côté de mon harem – pour les obliger à travailler plus vite 😀 !)

    • 16 juillet 2015 à 18:37

      Ah c'est le souci avec les auteurs prolifiques... Je sais que tu attends davantage Thursday Next que la suite de La tyrannie de l'arc-en-ciel : on peut faire les sévices à deux, si tu veux.

  7. Raven
    23 octobre 2015 à 02:55

    Bon ben voilà, dans ma liste des bouquins à emprunter ! Par contre, j’ai encore jamais rien lu du bonhomme, est-ce que c’est le meilleur tome pour se lancer dans sa biblio ? 🙂

    • 25 octobre 2015 à 10:17

      Tout à fait ! Ceci dit, c'est un très bon écrivain : on peut commencer par n'importe quelle série.

  1. 5 juillet 2015 à 22:05
  2. 5 juillet 2015 à 22:08
  3. 7 juillet 2015 à 09:05
  4. 2 août 2015 à 19:55
  5. 2 septembre 2015 à 18:42
  6. 30 septembre 2015 à 11:07
  7. 2 octobre 2015 à 17:53
  8. 8 octobre 2015 à 19:49
  9. 31 décembre 2015 à 10:01
  10. 12 octobre 2016 à 21:58

Jeter un sort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :