Accueil > ALIRE SÁENZ Benjamin > ALIRE SÁENZ Benjamin – Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers

ALIRE SÁENZ Benjamin – Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers

.

Aristote et Dante decouvrent les secrets de l univers Benjamin Alire SaenzTitre : Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers
Auteur : Benjamin Alire Sáenz
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa
.

Été 1987. Aristote a 15 ans et est plutôt du genre silencieux. Il est étonné que Dante prenne le temps de lui apprendre à nager, lui qui est si expansif et sociable. Et c’est ainsi que commence leur relation et le partage de leur vie adolescente.

.
.

Les secrets de l’univers sont ceux du corps et de la tête, les sentiments. On est loin des super-pouvoirs (si, c’est important de le signaler). A vrai dire, si je suis réceptive quant au titre long, je suis complètement passée à côté de celui-ci.

Tout comme la couverture qui ne retranscrit pas vraiment l’univers : à la va-vite, un pick up est ajouté en bas à gauche pour montrer que quand même on est dans un état aride. Mais à mon sens, ni la police d’écriture, ni les motifs ne font appel à leurs origines ; je trouve que ces deux composants graphiques sont plus issus des cultures arabiques (Moyen-Orient).

.

Mes parents se tenaient par la main. Je me demandais ce que ça faisait de tenir quelqu’un par la main. Je parie qu’on trouve tous les mystères de l’univers dans la main de quelqu’un.

.

.

Aristote et Dante Benjamin Alire SaenzAri est issu d’une famille de taiseux : son frère est en prison pour une raison qui lui est inconnue, son père est taciturne depuis l’après-guerre de « l’Afghanistan ». Ari est solitaire… ce qui s’avère tout l’inverse de Dante qui vit une famille aimante qui communique autour de ses sentiments.
.

Les sentiments sont la clé de voûte du roman. La traduction est plutôt réussie ; il se lit très vite, je l’ai bouclé en un dimanche. C’est écrit assez finement quant à la recherche de lui-même qu’entreprend Ari.
.

C’est doux, délicat et intime à la manière d’Eleanor & Park de Rainbow Rowell (sans oublier le rappel de la même époque, les années 80) ; c’est diffus, un peu timide au niveau des sentiments à l’égale de Nos étoiles contraires de John Green et on sent poindre la révélation comme dans Le monde de Charlie de Stephen Chbosky. La comparaison est difficilement évitable quand on surfe sur ce genre de romans en vogue (les récits initiatiques).

.

Un autre secret de l’univers : parfois, la douleur est comme une tempête venue de nulle part. La matinée la plus ensoleillée peut se conclure par un orage. Par des éclairs et du tonnerre.


.

Aristotle and DanteLes thèmes de l’amitié, de l’amour, de la liberté et de la vie rend l’authenticité du récit un peu limite. L’élément déclencheur est l’action prise dans une situation d’urgence : on prête à cette décision beaucoup de poids. Les paroles ne sont pas très réalistes dans la bouche d’un adolescent de 15 ans dont les parents présentent un profil parfait digne des plus grands clichés.
.

Les sensations sont très filtrées mais restent belles dans leur description – le tour de magie de l’auteur ; on pourrait presque croire que l’adolescence n’est pas si douloureuse que ça. Certains passages sont sublimés : tout doux, tout parfait, tout propre. Pour utiliser une métaphore, ce roman est un shoot de positivisme.
.

Côté ambiance et environnement, c’est très épuré. Seuls sont mentionnés le pick-up fraichement acquis, la pollution urbaine, et les étoiles observées dans le ciel. Pour se donner une idée du paysage, on peut se pencher sur « L’Epouse de bois » de Terri Windling puisque les personnages de ce livre habitent tout juste à côté de Tucson (Arizona).

.
.

« Aristote et Dante découvrent les secrets de l’univers » de Benjamin Alire Sáenz est un condensé d’espoir. Des sentiments tout doux, des adolescents bien entourés sous un style délicat et mordoré. Le roman sera apprécié si vous aimez le développement des pensées et des états d’âme (quitte à ce que le reste soit un peu mis en sourdine)

.
.

citation Aristote et Dante decouvrent l univers Benjamin Alire Saenz

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : De doute et de douceur.

.

Dans le chaudron :
Des lectures approchantes
¤ Eleanor & Park de Rainbow Rowell
¤ Nos étoiles contraires de John Green
¤ Le monde de Charlie de Stephen Chbosky

.

Challenge jeunesse young adult 2014-2015.
Je liste ce livre dans le challenge jeunesse – young adult.

CITRIQ

.

Pics : #01 par Peppernote ; #02 par Kriselle.

.

Advertisements
Catégories :ALIRE SÁENZ Benjamin Étiquettes : ,
  1. Boo
    29 juin 2015 à 23:16

    Les dessins sont super beau !
    Une amie me l’avait envoyé en anglais il y a des mois… j’en suis à la moitié, il faudrait vraiment que je le termine 🙂

    • 30 juin 2015 à 23:09

      Oui :) Par contre, j'ai trouvé que les fan arts étaient finalement assez rares au vu du succès du livre chez nos amis anglo-saxons. Oh, c'est la langue qui te gêne ou l'histoire qui ne t'emballe pas totalement ?

  2. 30 juin 2015 à 00:32

    Ca fait un moment que ce roman me tente et je serais en tout cas curieuse de le découvrir 🙂

    • 30 juin 2015 à 23:09

      J'ai hâte de connaitre ton avis (comme toujours !)

  3. 30 juin 2015 à 01:03

    J’avais beaucoup aimé pour ma part… plus que toi, je pense, même si tu sembles positive. tout en finesse, selon moi.

    • 30 juin 2015 à 23:10

      Je le trouve bien écrit, plutôt bon dans son ensemble mais mon petit cœur n'a pas fait "boum", grande insensible que je suis ;)

  4. 5 juillet 2015 à 11:29

    Merci pour ta chronique! Je pense que je le lirai par curiosité mais je doute d’avoir le même « gros coup de coeur » que tout la blogo… Ça avait été le cas pour Eleanor & Park, que j’avais trouvé très mignon mais pas non plus extraordinaire…

    • 16 juillet 2015 à 18:29

      Ici, c'est la même chose, c'est tout mignon ;)

  5. bouchondesbois
    6 juillet 2015 à 15:24

    Je note, je note… Il m’intrigue depuis un bon moment déjà 😀

    • 16 juillet 2015 à 18:31

      Je suis curieuse de connaitre ton ressenti ;)

  6. 13 juillet 2015 à 09:57

    Je me suis laissée convaincre de le glisser dans ma PAL, notamment en raison du titre et de la couverture (minces arguments je sais ^^), et en lisant ton billet j’ai bien peur que mon cœur ne fasse pas boum non plus, on verra bien…

    • 16 juillet 2015 à 18:32

      Ah maintenant qu'il est dans la PAL, hop, hop, tu le sors ! Il se lit très vite en plus.

  7. 9 octobre 2015 à 09:08

    Comme je suis une méga sensible, je le lirai peut être avant de l’offrir à ma soeur… 🙂
    Car Nos étoiles contraires a été un vrai coup de coeur (et le voyage à Amsterdam qui a suivi en mode « fan » est plein de supers souvenirs)

    • 9 octobre 2015 à 12:22

      Je l'ai trouvé beaucoup moins fort que le roman de John Green. J'attends ton retour :)

  8. 7 novembre 2015 à 11:36

    Mon avis se situe entre le tien et tous les coups de coeur que j’ai vu. J’ai trouvé l’histoire touchante, les personnages attachants (et les parents effectivement parfaits) mais il m’a manqué cette petite étincelle qui fait les coups de coeur. Je trouve la couverture très belle mais c’est vrai qu’elle fait plus arabique que texane 😀

    • 15 mai 2016 à 10:55

      De mon côté, j'ai eu plus de mal à me concentrer sur les personnages à m'y attacher, l'histoire est finalement assez courte. Je suis contente de trouver une blogopote qui a la même sensation que moi pour cette couverture ;)

  9. 12 mai 2016 à 23:37

    Me tente bien 🙂

  10. Eva_cat
    23 novembre 2016 à 20:19

    Personnellement j’ai tout simplement adoré, mon coup de coeur de cette année.

    • 27 novembre 2016 à 19:02

      As-tu un top 3 à me conseiller ? 🙂

  1. 29 juin 2015 à 22:54
  2. 29 juin 2015 à 22:54
  3. 29 juin 2015 à 22:56
  4. 29 juin 2015 à 22:57
  5. 2 juillet 2015 à 10:02
  6. 2 août 2015 à 19:55
  7. 2 septembre 2015 à 18:42
  8. 30 septembre 2015 à 11:07
  9. 2 octobre 2015 à 17:53
  10. 8 octobre 2015 à 19:49
  11. 31 décembre 2015 à 10:03

Jeter un sort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :