Accueil > PERU Olivier > PERU Oliver – Martyrs, Livre II

PERU Oliver – Martyrs, Livre II

.

Martyrs Livre 2 Olivier PeruTitre : Martyrs, Livre II
Auteur : Oliver Peru
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa peu s’en faut
Tome 1
.

Les mailles politiques se resserrent, la guerre semble se rapprocher. Plus que jamais, Helbrand et Irmine sont sur la sellette. Il ne fait pas bon être un Arserker en temps de guerre. Alors qu’ils doivent composer avec un passé qui revient au galop, ils doivent aussi choisir avec finesse leurs alliés.

.
.

)°º•. Ma lecture du deuxième tome terminée, je reste indécise. Ou plutôt ambivalente quant à mon ressenti ; et ce, sur presque tous les points.

J’ai trouvé l’évolution psychologique des personnages particulièrement intéressante au point de changer d’opinion sur certains. L’introspection est plus poussée et leur portrait particulièrement réussi mais je n’aime pas que tout soit explicité dans les moindres détails. C’est un plaisir de retrouver Kassis, Akinessa, Guyarson, Opimer, Allena. Et mention spéciale à ces femmes badasses (cela fait du bien). Par contre, je préférais l’aîné des frères Lancefall et je me retrouve un peu dépourvue alors qu’il passe un peu au second plan.

.
.

Mon illustration préférée

Mon illustration préférée

)°º•. Les flashbacks permettent de naviguer entre présent et passé ; ce qui amène une richesse indéniable et propose une intrigue plus vaste. Ce voyage dans le temps est le sujet idéal pour s’interroger quant au poids des décisions, le fait de faire ou de défaire (voir de ne pas faire) les événements et les conséquences sur le futur. Sauf que j’ai été déçue car je pensais continuer cette histoire à l’instant présent, comme pour le premier tome.
.

Les cartes sont redistribuées et même mieux, leurs valeurs ont changé. Nous accédons à des informations concernant l’identité du Roi Silence, du poids de la religion de l’Écriture. La magie des temps anciens est particulièrement inspirante.

Pourtant, avec la mise en place au livre I de l’anonymat du Borgne, de ses cartes de jeux distribuées, et des soupçons de détails sur le peuple banni, je tenais entre mes mains de lectrice un secret si énorme qu’il me les brûlerait. Mais en fait, non. Bien sûr on parle du peuple Arserker, mais sous un tout autre angle.

.
.

)°º•. Avec un livre de Fantasy, j’arrive très facilement à entrer dans l’univers et indubitablement à m’en imprégner. Martyrs est une saga que je prends plaisir à lire mais je n’arrive décidément pas à entre dans l’histoire. Comme si tout s’opérait en moi avec recul, comme si une barrière invisible m’empêchait de m’immerger.

Si je prends la métaphore d’une ville : on a bien compris qu’on n’était pas dans un décor en carton-pâte ou même que les façades des maisons ne soient que des pans soutenus par une ossature en bois et en fil de fer. Olivier Peru montre bien que la ville dans laquelle il nous entraine n’est pas qu’une seule avenue artificielle mais bien une ville aux artères développées.

Et ce bon sentiment m’a parfois déconnectée car je faisais la réflexion que oui, cet auteur avait une imagination débordante et qu’il avait fallu faire des choix parmi tous les éléments qui arrivaient et croissaient dans son cerveau.

Toute émotion est décortiquée, pour que le lecteur comprenne bien ; mais cela ne lui laisse pas le temps ni la place de tirer ses propres conclusions.
.

L’histoire est bien rythmée mais moins percutante qu’au premier tome ; mais cela n’est pas dérangeant. Le récit est lisse, propre et soigné, ce qui satisfait déjà bon nombre de lecteurs. Mais il manque de sel pour moi. Et il est bien dommage que j’aie ce sentiment ambivalent car moi aussi, j’aurais bien voulu aimer ce livre aussi fort que les autres, d’un auteur au non moins fort capital de sympathie.

.
.

Le livre II de Martyrs d’Oliv(i)er Peru s’investit dans l’introspection des personnages, dans l’Histoire du peuple Arserker et dans le développement des sentiments du lecteur. Les intrigues se croisent de manière élégante et étudiée. Elles sauront charmer les lecteurs qui aiment les récits peaufinés mais risquent de moins entrainer ceux qui aiment des lectures un peu plus épicées.

.
.

Couverture Martyrs 2 Peru

.

L’Arserker comprit instantanément de quelle fumisterie il était l’imposteur en chef. Il ne risquait pas de trahir le cours de l’histoire, car c’était lui qui la façonnait. Ses révélations consignées par le vieillard allaient enfanter l’Écriture, la religion des morts. On disait ce culte né de la parole d’un prophète fantôme, d’un prophète qui avait décrit le siècle à venir. Mais Irmine n’était pas mort et encore moins devin. Il était un Passe-muraille piégé par son pouvoir. Il devait savoir tout ce qu’il avait révélé à ce vieillard et il devait surtout connaître son nom pour le retrouver plus tard, si jamais il rejoignait son corps.

.

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Le Père Carnage !
.

Dans le chaudron :
¤ Livre I de Martyrs
¤ La couronne des sept royaumes de David B. Coe (pour les sorciers bannis, yeux dorés et cheveux blancs)
¤ L’ange de la nuit de Brent Weeks (pour le meilleur des assassins, le pisse-culotte)
¤ Le trône de fer de G.R.R. Martin (pour le médiéval alternatif)
¤ L’assassin royal & Les aventuriers de la me de Robin Hobb (pour les fresques épatantes)

.

Challenge RVLFDefi valeriacr0Voici ma sélection du mois dans le cadre du défi Valériacr0.
.

Il s’agit bien d’un livre qui a toute sa place dans le challenge « Retour vers le futur » car il est question de saut dans le passé grâce ou à cause d’un don. Avec tout le questionnement sur le changement des événements, sur la répercution des actes.

.

Book en stock (Phooka), Chez Iluze, Il était une fois… (Thalyssa), Les lectures de Bouch’ servent peut-être la Main Douce.

CITRIQ

.

Advertisements
Catégories :PERU Olivier Étiquettes : , ,
  1. 27 mars 2015 à 19:13

    Flûte, flûte, flûte… Décidément, ton ressenti en demi-teinte m’effraie un peu, même si l’univers m’attire toujours autant. Je pense attendre encore un peu avant de m’y plonger.

    • 28 mars 2015 à 19:22

      Il me semble que tu es meilleur public que moi, alors il se peut que tu apprécies vraiment, comme tant d'autres lecteurs :)

  2. 27 mars 2015 à 19:34

    Je proteste, je sers Irmine (du coup, moins déçue que toi même si j’aime beaucoup Helbrand), pas la Main Douce ^^ Mais merci pour le lien et un peu désolée de voir qu’il t’a moins plu. En tout cas, tu expliques très bien les plus et les moins que tu y as trouvés.

    J’espère que le 3ème à venir te réconciliera davantage avec la saga 🙂

    • 28 mars 2015 à 19:23

      Oui je trouvais ça important de détailler, car ma petite déception vient sans doute de ce que j'attendais, pas du style d'écriture. Je ne sais pas comment Olivier Peru va pouvoir terminer sa trilogie alors qu'à mes yeux, il y a encore tant de choses à raconter.

  3. 27 mars 2015 à 21:51

    Ça fait bien longtemps que je dois me lancer dans ce cycle, mais j’en repousse toujours… l’achat !
    Un jour peut-être, si je trouve le temps…

    • 28 mars 2015 à 19:24

      Ou peut-être au moment de la sortie du dernier volet ? :)

  4. 28 mars 2015 à 07:07

    Oh il faut que je lise ce tome 2! J’avais beaucoup aimé le 1, j’espère que j’apprécierais le 2 tout autant même si ta chronique me fait un peu peur…

    • 28 mars 2015 à 19:25

      Oh tu avais déjà été plus séduite au premier tome que moi, il y a de fortes chances pour que le deuxième te plaise tout autant :)

  5. 29 mars 2015 à 14:10

    Je ne trouve pas le récit « lisse » moi , mais alors pas du tout. POur une fois, nous ne sommes pas d’accord! 😉

    • 29 mars 2015 à 14:46

      A mon sens, le texte a été tellement peaufiné qu'il en a perdu un peu de saveur. :)

  6. 31 mars 2015 à 23:47

    Une série qui me tente beaucoup, décidément !

    • 1 avril 2015 à 12:32

      J'espère qu'elle te plaira davantage :)

  7. 27 avril 2015 à 16:47

    Bon bin on va dire que c’est ça de sorti de ta PAL. Ca arrive de ne pas accrocher à un univers finalement… il n’y a pas mort d’homme 🙂

    • 28 avril 2015 à 18:50

      Je vais quand même lire le dernier pour savoir comment l'histoire va être clôturée.

  1. 1 avril 2015 à 09:00
  2. 3 avril 2015 à 11:06
  3. 27 avril 2015 à 18:51
  4. 22 octobre 2015 à 19:02
  5. 31 décembre 2015 à 10:02
  6. 10 août 2016 à 12:41

Jeter un sort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :