Accueil > BLACK'MOR Elian, Carine M > BLACK’MOR Élian – Sur la piste des dragons oubliés

BLACK’MOR Élian – Sur la piste des dragons oubliés

.

Sur la piste des dragons oublies Elian Black MorTitre : Sur la piste des dragons oubliés, l’intégrale
Auteurs : Élian Black’Mor, Carine M & Patrick Jézéquel
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique

.

Élian Black’Mor, grand voyageur, décide de partir sur la trace des dragons : il part de la Bretagne pour aller jusqu’à Saïgon. Il partage son carnet de notes concernant les lieux extraordinaires qu’il traverse, note les particularités de chaque dragon et rencontre d’étranges personnes. Et pour agrémenter ces découvertes, le tout est fortement documenté de photos, documents officiels et surtout… de magnifiques illustrations.

.

Ceux qui rêvent éveillés ont conscience de mille choses
qui échappent à ceux qui ne rêvent qu’endormis.

.

C’est un véritable voyage autour du monde qui se déroule devant nos yeux : des terres bretonnes jusqu’à l’Orient en passant par l’Arctique (Irlande, Ecosse, Russie, Asie).

Ce carnet de notes est rédigé au fil de la plume durant le voyage : photos, correspondance, plans, tickets, coupures de journaux, souvenirs de voyages variés. Autant de trouvailles pour appuyer la véracité de l’expédition, c’est succulent.
.

Par un format particulier 32*20 cm, Élian Black’Mor, Carine M et Patrick Jézéquel – aux textes – nous font partir sur les traces de l’homonyme de papier d’Élian, à l’ère mécanisée de la société du XXe siècle.
.
.

Sur la piste des dragons oublies Elian Black Mor 13C’est incontestablement un balai féérique qui se danse : les dragons sont pleins de grâce et de beauté. Ces créatures proposent dans leur communauté de nouveaux dragons imaginés, avec une grande variété. Tous ont beaucoup d’allure.
.

L’environnement joue un rôle essentiel : marais brumeux, forêts denses, cimes enneigées, mers déchainées, fjords perdus, îles solitaires. Les lieux sont généralement mystérieux pour l’être humain.

Par ailleurs, tous les éléments sont représentés, l’air évidemment, la terre, le feu et l’eau. Au récit, sont aussi intégrés mythes et légendes, caractéristiques physiques et des éléments sur leur mode de vie.

J’ai trouvé que l’impression de la rencontre fugace avec un dragon était particulièrement bien rendue.
.
.

On vibre littéralement sur ces dragons majestueux : les illustrations poussées dans les détails sont nourries par une imagination débordante. Le livre contient tout un tas de dessins : des croquis aux illustrations finales en couleur sur une double page. Fusain, mine, aquarelle, huile et numérique sont des outils impressionnants, le trait est élégant et soigné. Les illustrations sont poussées dans les détails, c’est un grand plaisir pour la rétine.

.

L’intégrale « Sur la piste des dragons oubliés » est le premier cycle des aventures estampillées Black’Mor Chronicles. La plongée dans ce beau livre est prenante grâce à une poésie à faire frémir. Ce spectacle grandiloquent montre un univers aussi bien fabuleux que d’une très grande richesse. On rêve les yeux ouverts. Les dragonophiles seront séduits… et tous les autres, aussi.

.

.

Sur la piste des dragons oublies Elian Black Mor 01 Sur la piste des dragons oublies Elian Black Mor 02

Sur la piste des dragons oublies Elian Black Mor 03 Sur la piste des dragons oublies Elian Black Mor 14

Sur la piste des dragons oublies Elian Black Mor 07 Sur la piste des dragons oublies Elian Black Mor 11

Sur la piste des dragons oublies Elian Black Mor 15 Sur la piste des dragons oublies Elian Black Mor 05

Sur la piste des dragons oublies Elian Black Mor 06 Sur la piste des dragons oublies Elian Black Mor 10

Sur la piste des dragons oublies Elian Black Mor 04 Sur la piste des dragons oublies Elian Black Mor 09

Sur la piste des dragons oublies Elian Black Mor 16

.

.

————————————————————————~*

.
.

Souvenir de lecture : un superbe cadeau de la part de mon amie Eirilys. Un signet qui plait tant aux chats 😉
.

Dans le chaudron :
Des livres de toute beauté
¤ Ondine de Benjamin Lacombe
¤ Fées & Déesses d’Erlé Ferronnière

.

Defi valeriacr0.
Et voilà ma sélection de décembre dans le cadre du défi Valériacr0.

.

Clair Obscur (Endea : premier, deuxième, troisième carnets), Le dragon galactique (Tigger Lilly : premier, deuxième, troisième carnets)

CITRIQ

.

Advertisements
Catégories :BLACK'MOR Elian, Carine M Étiquettes : ,
  1. 6 janvier 2015 à 07:13

    Cette année, j’ai décidé que je n’oubliais rien : BON ANNIVERSAIRE à ton blog !

    • 6 janvier 2015 à 12:57

      Mille merci :) à toi aussi, très chère !

  2. 6 janvier 2015 à 10:58

    Très bel objet ! 🙂

  3. Boo
    6 janvier 2015 à 11:04

    C’est « sur la piste » et pas « sur la trace » :p
    Ce livre est le plus magnifique que je connaisse… Black’Mor rend les dragons magiques et les entoure d’un aura que je n’avais jamais vu avant. J’avais l’impression d’avoir la preuve vivante qu’ils existaient bien quelque part tellement ce livre m’a ému ^^ mais je suis une grande fan de ces bêbêtes là, alors ça n’aide pas…

    • 6 janvier 2015 à 12:59

      J'étais fatiguée hier soir ;) Merci de l'avoir signalé. C'est vrai qu'il est particulièrement réussi... j'ai lu quelques beaux livres sur les dragons (mon frère étant fan), mais ils ne sont pas aussi complets et esthétiquement réussis. Oui, moi aussi, il m'a ému, j'ai trouvé que le côté "rencontre fugace" était bien retranscris.

  4. 6 janvier 2015 à 22:10

    Oh, on m’avait offert le premier carnet (« sur la piste des dragons oubliés ») il y a un moment et j’avais adoré ! Je vais peut-être me procurer cette intégrale…

    • 6 janvier 2015 à 22:20

      J'ai trouvé qu'à chaque tome, il y avait un peu plus d'audace : dans les touches d'humour, dans la composition des pages (notamment celles qui se déplient)

  5. 16 janvier 2015 à 09:35

    J’adore ce dessinateur! 🙂

    • 16 janvier 2015 à 17:21

      C'est vraiment magnifique ce qu'il propose !

  6. 19 janvier 2015 à 17:29

    Un beau billet à la hauteur de ce fabuleux album ^^

  7. 22 janvier 2015 à 15:13

    C’est vraiment un bel objet.
    Je n’ai pas encore ouvert la « première partie » de ce premier cycle empruntée au tyran 🙂
    Mais il faut il faut.
    J’ai vu cette version en librairie ce WE en plus… tentant 🙂

    Alors par contre…. j’étais persuadée qu’Elian était une femme…. hum 🙂

    • 23 janvier 2015 à 21:47

      Orthographié comme ça, c'est bien un prénom masculin ;) Mais peu importe, cela n'enlève rien à son talent au final.

  8. 24 janvier 2015 à 14:04

    Un magnifique bouquin. Je suis d’ailleurs étonnée qu’il ne soit pas tombé entre tes mains plut tôt.

    • 24 janvier 2015 à 15:02

      J'en avais lu quelques pages à divers moments mais jamais d'un bout à l'autre, c'est vrai.

  9. 11 février 2015 à 22:45

    Une série que j’ai commencé avec les tomes uniques, mais je peine à trouver la suite à des prix abordables… Je pense me rabattre sur cet intégral du coup !

    • 13 février 2015 à 12:32

      Oui les livres parus chez les éditions "Au bord des continents" se font rares...

  10. 2 avril 2015 à 18:28

    Je trouve les illustrations de ce livre magnifiques ! (c’est d’ailleurs pour ça que mon choix s’est porté sur ce cadeau :p ) Par contre je l’ai juste feuilletée chez Tifa, je ne l’ai jamais lu. Je suis contente qu’il t’aie plu !

  1. 30 janvier 2015 à 14:13
  2. 4 mars 2015 à 23:40
  3. 13 mars 2015 à 16:45
  4. 25 juin 2016 à 17:47

Jeter un sort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :