Rond de Sorcière #54

.

Le Rond de Sorcière me permet de vous faire découvrir tous les livres lus durant le mois ; notamment les petits trésors que je découvre sans avoir le temps de leur consacrer une chronique complète. C’est une sorte de compromis entre ma bonne conscience livresque et moi. Je vous parlerai aussi de ce qui touche de près ou de loin le monde des livres ; comme une parenthèse plus personnelle.

.

Décembre 2014, 3149 pages (dont 404 pages graphiques). La régularité fait la force du lecteur*
*Non mais ça n’existe pas comme proverbe, hein. C’est inventé, même si ça claque. Si. Ça claque, je te dis.
.

Arrivés en PAL :
¤ GAFLA Ofir Touché : Le monde de la fin
¤ GAIMAN Neil : L’océan au bout du chemin
¤ MOTIN Margaux : La tectonique des plaques
¤ Peru, Cholet & Champelovier : Zombies – De la brièveté de la vie, volume 2
¤ Peru, Cholet & Champelovier : Zombies – Précis de décomposition, volume 3
¤ Peru & Pétrimaux : Zombies Nécrologies – Les misérables, volume 1
¤ SANDERSON Brandon : L’alliage de la Justice
¤ SEMENUIK Nathalie : Chat Noir
¤ SURZHENKO Roman & Yann : La jeunesse de Thorgal – Les trois Minkelsonn, volume 1
¤ SURZHENKO Roman & Yann : La jeunesse de Thorgal – L’œil d’Odin, volume 2
Tac, déjà deux sont lus.

Monsieur a reçu encore plus de livres que moi à Noël, je ne les ai pas pris en photo, mais les deux de Patrick Baud (Axolot) m’intéressent. J’ai reçu aussi tout un tas de livres de cuisine (étrange, étrange). J’en profite pour te mettre en photo des cadeaux-dérivés-de-l’imaginaire arrivés dans notre foyer.
Dans mon calendrier de l’Avent, j’ai reçu un tampon « livres » et des notes repositionnables.
.

Mutinelle est venue faire un saut de puce en début de mois. Nous avons été fortes, aucun livre n’a été acheté. Elle m’a offert un marque-page dont la patte en métal s’accroche à la couverture, à laquelle est attaché un ruban pour servir de signet (tu suis ?).
.

Côté challenge littéraire, Valériane m’a proposé de m’abîmer dans le magnifique artbook « Sur la piste des dragons oubliés » d’Elian Black’Mor, Carine M et Patrick Jézéquel.

.
.

Romans SFFF
.
.

La vie l univers le reste Douglas Adams H2G2La Vie, L’Univers et le Reste (Le guide du voyageur galactique, tome 3) – Douglas Adams
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa peu s’en faut
Chronique complète
Le guide galactique fait toujours parler de lui, au grand dam d’Arthur Accroc qui aimerait en-fin être tranquille (mais pas tout seul sur une île déserte). Comme pour le deuxième tome, il faut parfois savoir rester concentré(e) quand Douglas Adams part dans ses délires et notamment ses petites actions toujours entrecoupées d’une dizaine de détails sur les habitants/sur les pensées du personnage/ou celle du personnage d’à côté. C’est comme un million de minuscules explosions : c’est pétillant sur le moment bien qu’on se souvienne surtout du goût général du roman.

.
.

Les fiances de l hiver Christelle Dabos La passe miroir tome 1Les fiancés de l’hiver (La passe-miroir, tome 1) – Christelle Dabos
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Chronique complète
Ce livre a fait parler de lui… et il le mérite amplement. Dès les premiers mots, on se prend d’affection pour Ophélie, naïve, un peu maladroite et passionnée par son métier. Mais ce n’est pas le seul personnage bien travaillé. Son écriture est précise, d’une finesse incomparable et sans doute aucun, Christelle Dabos est aussi une merveilleuse conteuse. L’univers développé rempli de magie et d’illusions, divisé en arches et en pouvoirs saura ravir votre cœur de lecteur captivé.

.
.

La derniere lame Estelle FayeLa dernière lame – Estelle Faye
Plaisir de lectureetoile 3 Livre sympa peu s’en faut
Chronique complète
Mon impression de lecture est totalement subjective (bon, comme toutes les autres, en fait) car objectivement l’écriture est agréable et l’intrigue, soignée. C’est côté personnage que je suis un peu frustrée : j’aurai aimé connaitre « la » Marie des trois premiers chapitres (soit deux ans avant que l’histoire ne débute) plutôt que l’actuelle qui me fait ni chaud ni froid. A l’inverse, j’ai été chagrinée de ne pas avoir une histoire entièrement dédié à Joad auquel j’ai particulièrement accroché. J’ai trouvé que les personnages masculins étaient bien plus réussis que les féminins. Au final, si je n’ai pas réussi à apprécier ma lecture à sa juste valeur, c’est seulement parce que je me suis « trompée » d’histoire.

.
.

L ocean au bout du chemin Neil GaimanL’océan au bout du chemin – Neil Gaiman
Plaisir de lecture : etoile 3 Livre à regrets
Chronique complète
Prenante, cette histoire est particulièrement impactante sur les ambiances. L’originalité fantastique s’intègre dans la vie de tous les jours du narrateur. Cette histoire qui pourrait être la nôtre, contient un brin de magie, nous permettant de nous y sentir bien (enfin presque, puisque je m’y suis sentis un peu mal à l’aise aussi). Mais j’en attendais plus : j’attendais de l’extraordinaire, à être éblouie. S’il arrive que les livres de Gaiman prolongent ma réflexion durant quelques jours, l’effet ne s’est pas produit cette fois-ci. Grands amateurs de Gaiman : sachez ce que titre se lit très vite.

.
.

Wild cards G.R.R. MartinWild cards, tome 1 – sous la direction de G.R.R. Martin
Plaisir de lectureetoile 4 Livre à découvrir
Ce livre a été initialement publié en 1986 (en VO) ; il a fallu attendre 2014 pour le voir débarquer en France, et pourtant, le récit n’a pas pris une ride. Mais il ne s’agit pas d’un one shot mais bien d’un premier tome d’une série. J’ai été époustouflée que cette histoire soit si « homogène » alors qu’il figure tant d’auteurs. Il faut dire que la majorité d’entre eux étaient partenaires lors de parties de jeux de rôle. Voilà pourquoi ces textes présentent une telle unité : ils se connaissent aussi bien les uns que les autres, tout comme leur univers. Nous suivons sur 20 ans, la propagation d’un virus extraterrestre et ses conséquences sur les humains infectés et la société.  Le prologue et la première nouvelle m’avaient laissé une impression plutôt froide jusqu’à la lecture de la deuxième signée par Zelazny pour entrer immédiatement dans ce monde. Il ne s’agit pas d’une anthologie classique car tous les auteurs connaissent les protagonistes des autres et l’histoire propose une unicité sans précédent.

.
.

L epouse de bois Terri WindlingL’épouse de bois – Terri Windling
Plaisir de lecture : coeur notation Livre avec entrée au Panthéon
Chronique complète
Lors des premières pages du récit, j’ai été étonnée de me retrouver dans le désert d’Arizona. Comment l’auteure allait-elle pouvoir m’emmener dans sa magie – que j’associe à la palette verte offerte par une forêt – à l’image de la couverture du peintre britannique Brian Froud ? Si j’étais dubitative, j’étais très curieuse aussi. Autant vous dire que cette histoire est fabuleuse et prenante : la magie s’invite par petites touches : floues au début, au point d’en douter, jusqu’à celle qu’elle soit très présente aux côtés de la protagoniste Maggie Black. C’est émouvant et je pense qu’on retrouve parmi ces lignes, un peu de l’auteure elle-même et sa vie dans la narratrice. Je rapprocherai ce livre de « Faërie » de Feist et « D’autres royaumes » de Matheson, mais en dix fois plus prégnant.
.

.
.

Livre graphique SFFF
.
Sur la piste des dragons oublies Elian Black MorSur la piste des dragons oubliés (intégrale) – Elian Black’Mor, Carine M & Patrick Jézéquel
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
Chronique complète
Le trio propose un magnifique hommage à cette créature fantastique. Sous forme de carnet de voyage, on suit l’homonyme fictif d’Elian Black’Mor au début du XXe siècle à la recherche de ces géants autour du globe. Ces illustrations sont à couper le souffle et rendent toute leur majesté. Les « à côté » correspondance, documents officiels, photos, servent très bien le récit.

.

.
.

Roman
.

LA_CHAIR_INTERDITE_couv_DUCRET+4La chair interdite – Diane Ducret
Plaisir de lecture : etoile 5 Livre fantas… tique
Diane Ducret disserte sur le sexe féminin : point de traité ennuyant ni de documentaire dont on ponctuerait la lecture de bâillements. « La chair interdite » s’avère un texte historiographique basé sur de très nombreuses références. Il ne s’agit pas non plus de livrer un point de vue (partialité, tu ne nous aura pas) mais d’offrir une vision historique et géographique certes pointue et documentée mais très accessible et d’une écriture impeccable. A mettre entre toutes les mains  (adultes, certes) mais bien entre toutes les mains. Oui, oui.
Si vous êtes davantage à la recherche d’écrits féministes pondérés sur le statut de la Femme, dirigez-vous vers l’excellent « Ainsi soit-elle » de Benoîte Groult.

.

.
.

Livre graphique
.

La tectonique des plaques Margaux MotinLa tectonique des plaques – Margaux Motin
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique
La théorie de la contorsion, Evil Twinz écrit à quatre mains avec Pacco.
Des gens talentueux – qui dessinent bien – il y en a tout un tas. Ceux qui arrivent à nous toucher sont plus rares et parfois, plus connus. Au même titre que « J’aurais adoré être ethnologue » et « La théorie de la contorsion », Margaux Motin nous invite dans son univers. Par sa jumelle de papier, elle arrive à nous faire traverser tout un tas d’émotions. Émouvant et débordant d’humour, c’est un pari gagné que celui de nous toucher d’une manière si singulière.

.

.

.

Rond de Sorciere 54 01 Rond de Sorciere 54 03

Rond de Sorciere 54 13 Rond de Sorciere 54 05

Rond de Sorciere 54 06 Rond de Sorciere 54 12

Rond de Sorciere 54 11 Rond de Sorciere 54 07

Rond de Sorciere 54 09 Rond de Sorciere 54 08

Rond de Sorciere 54 04 Rond de Sorciere 54 02

Rond de Sorciere 54 10 Rond de Sorciere 54 14

Rond de Sorciere 54 24 Rond de Sorciere 54 23

Rond de Sorciere 54 15 Rond de Sorciere 54 20

Rond de Sorciere 54 21 Rond de Sorciere 54 19

Rond de Sorciere 54 25 Rond de Sorciere 54 22

Rond de Sorciere 54 18 Rond de Sorciere 54 17

Rond de Sorciere 54 16

.

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Advertisements
  1. 30 décembre 2014 à 21:22

    Est-ce que tu penses que ce Gaiman est abordable pour un néophyte ou quelqu’un qui a toujours eu du mal à accrocher à cet auteur ?

    *note : ton marque-page est trop choupinou !

    • 31 décembre 2014 à 15:56

      Je ne sais que te dire...J'ai un peu plus de mal avec ses livres "jeunesse". Je qualifierai celui-ci comme un conte pour adulte (sur l'enfance) mais je ne pourrais que te conseiller "Neverwhere" de cet auteur : il a séduit beaucoup de monde (dont moi) donc peut-être toi aussi le seras-tu ?

      • 2 janvier 2015 à 18:06

        Il est dans ma WL depuis un moment, donc je sauterai peut-être le pas cette année ! Merci pour le conseil 😉

        • 3 janvier 2015 à 12:46

          Et puis au final, on peut ne pas accrocher avec les histoires d'un auteur. On a le droit ;)

  2. 30 décembre 2014 à 21:36

    Encore de belles lectures qui donnent envie ^^
    Quant à tes photos de déco de Noël, elles sont sublimes 🙂
    J’avais adoré Sur la piste des dragons oubliés. Quant au Gaiman, il est dans mes prochaines lectures prévues.

    • 31 décembre 2014 à 15:57

      Merci :) J'avais déjà feuilleté plusieurs fois "Sur la piste des dragons oubliés" sans le lire intégralement, et c'est à couper le souffle. Il me semble avoir lu tes chroniques il y a quelques années... Ah, j'ai hâte d'avoir ton retour sur le livre de Gaiman.

  3. 30 décembre 2014 à 22:18

    Ravie, non, non qu’est-ce que je raconte, enchantée même fois mille que tu aies aimé d’abord « L’épouse de bois » OMG! ce livre m’a fait vibrer il y a quelques années. Un grand livre, même s’il est petit. Et ensuite « Les fiancés de l’hiver » bien sur, qui est mon dernier coup de coeur en date, et qui me manque déjà… c’est dire.
    Ensuite, tu n’as juste pas le droit de me montrer ces petites chaussettes-chaussons qui ont l’air tellement comfi, et cocooning à souhait (je vais aller me mettre en pilou tiens du coup).

    Et comme je suis originale : BONNE ANNEE ma loutre ❤

    • 31 décembre 2014 à 16:01

      Oh je ne savais pas que tu adorais ce livre :) La bloggeuse Vert en parle depuis longtemps, elle avait proposé une lecture commune sur le forum Le cercle d'Atuan à laquelle je n'avais pu participer. Je l'ai acheté au mois de mars et me suis dit qu'il ne fallait pas que je le laisse trainer (ce livre avait déjà toute une histoire avant que je le lise). Le roman de Christelle Dabos est vraiment enchanteur... vivement la suite ! Ahah, j'en étais sûre que tu verrais les chaussettes en pilou : elles tiennent super chaud. Bonne année mon renard pailleté !

  4. 31 décembre 2014 à 08:54

    Grosse satisfaction aussi pour moi avec « Wild Cards ». J’espère que la série va bien fonctionner pour qu’on ait les volumes suivants (le tome 2 est prévu pour février, mais en VO il y en a plus d’une vingtaine !).

    • 31 décembre 2014 à 16:02

      L'univers m'a sacrément bien botté... j'ai même l'impression qu'on fait un premier tour très honnêtes avec ce tome 1 de l'univers. J'ai vu quelques infos sur le net, j'espère donc aussi que les autres seront publiés.

  5. 31 décembre 2014 à 10:21

    Je ne sais plus si je te l’ai déjà dit, alors au cas où, mieux vaut trop que pas assez : j’aime beaucoup lire tes bilans, surtout pour arriver à la fin et découvrir tes photos ! (et là, je jalouse ton tote bag chat trop mignon)
    Premier étonnement : Arthur Accroc?! Tu as une ancienne traduction de H2G2 ? Car je les ai lus en français chez le livre de poche aussi, mais il s’appelait Dent chez moi oô En tout cas ta description de la série résonne chez moi, et ça me donne envie de les relire un de ces quatre pour retrouver les étincelles ponctuelles 🙂
    Il faut définitivement que je lise Les Fiancés de l’Hiver en 2015. Et je ne m’attendais pas à être aussi touchée par « La Tectonique des plaques », c’est vrai qu’il y avait déjà des touches de poésie dans les précédents mais celui-ci est au summum de la sensibilité de Margaux Motin 🙂

    • 31 décembre 2014 à 16:07

      Oh merci :) Cela me fait chaud au cœur. Oui, oui, dans les vieux livres de Monsieur, il s'appelle Arthur Accroc. Je sais qu'ils ont republié en faisant attention à la traduction des noms propres maintenant, mais cela ne me dérange pas. Le livre de Margaux Motin a patienté longtemps dans ma wishlist car je savais qu'il y avait beaucoup d'émotions au programme. Et mine de rien, elle vaut sa notoriété : elle sait me toucher et me faire vivre différentes émotions. Ah oui, Les Fiancés de l'Hiver pour 2015, o-bli-gé (bon tu as 365 jours, c'est faisable).

  6. 1 janvier 2015 à 11:03

    Oooh les grosses chaussettes ! (La fille qui retient que ça du bilan, OK)
    Bon, il faut VRAIMENT que je lise Les Fiancés de l’hiver… et L’épouse de bois. J’ai failli craquer pour le livre Chat noir, héhéhé, tu m’en diras des nouvelles.
    Beau bilan, en tout cas et belle année 2015 ma chère ! 😀

    • 1 janvier 2015 à 19:23

      Bah je trouve que c'est un bon point à retenir. C'est important d'avoir chaud pour lire :D La couverture de "Chat noir" est magnifique, j'ai hâte de me plonger dedans. Douce année :)

  7. 2 janvier 2015 à 11:06

    Sur la piste des dragons oubliés ♥

    • 2 janvier 2015 à 11:58

      Ouiii, j'ai lu tes chroniques, d'ailleurs.

  8. 10 janvier 2015 à 16:01

    J’ai trop hâte de pouvoir lire les fiancés de l’hiver ! Et le Gaiman aussi 🙂 Je viens de rajouter l’épouse de bois à ma WL, il m’intrigue.
    Ton marque-page est trop mignon et le t-shirt est chouette aussi. C’est une extension pour le dixit que vous avez eu ? Il faut que je prenne celle de Xavier Collette un jour.
    Je me suis achetée des grosses chaussettes bien douces aussi cette année, je les adore ❤

    • 14 janvier 2015 à 20:04

      C'est la blogueuse Vert qui m'a donné envie de lire L'épouse de bois (comme ça, ça rajoute encore plus de crédit). Oui, c'est la 4e extension, illustrée par Clément Lefèvre. Ah les chaussettes, c'est bon aussi bien pour les petons que pour le moral.

  9. 22 janvier 2015 à 12:15

    A nouveau, super toutes ces photos!

    Jolie progression dans le nombre de pages.
    Je suis fan de Margaux Mottin, elle me fait bien rire cette gonze.
    Bon alors par contre, il faut que je note aussi le titre du livre avec entrée au panthéon, l’épouse des bois. Tu me tentes beaucoup, beaucoup!

    • 23 janvier 2015 à 21:53

      Merci :) Je trouve cette nana assez authentique. Aaaah, maintenant que j'ai chroniqué L'épouse de bois, tu sauras davantage s'il peut te convenir. (ou peut-être arriverais-je à finir de te tenter)

      • 24 janvier 2015 à 10:55

        Faut que j’aille voir ça! Mais déjà ton petit bout fait de l’oeil (#noncenestpasgraveleux) 🙂

  1. 31 décembre 2014 à 12:32
  2. 2 janvier 2015 à 10:03
  3. 21 mars 2015 à 15:36
  4. 5 mai 2015 à 22:57
  5. 16 juillet 2015 à 08:00
  6. 21 juillet 2015 à 10:17
  7. 30 septembre 2015 à 11:07
  8. 19 novembre 2015 à 10:35
  9. 27 juin 2016 à 11:30
  10. 10 août 2016 à 12:41

Jeter un sort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :