Accueil > WILLIS Connie > WILLIS Connie – Blitz ~ All clear, tome 2

WILLIS Connie – Blitz ~ All clear, tome 2

.

All clear Connie Willis Blitz tome 2Titre : All Clear (Blitz, tome 2)
Auteur : Connie WILLIS
Plaisir de lectureetoile 5 Livre fantas… tique

.

Michael, Polly et Merope sont enfin réunis. Ils sont coincés en plein Blitz à Londres en 1940. Ces historiens venus de 2060 jouent contre la montre : le temps devient de plus en plus précieux maintenant qu’ils se rapprochent de leur date limite. Ils risquent réellement leur peau sans pouvoir retourner au XXIe siècle.

.
.

)°º•. Connie Willis s’attaque à la thématique de la seconde guerre mondiale où le quidam est le véritable héros. Ce sont des portraits et hommages fantastiques des Londoniens durant le blitz. Le quotidien prend une place primordiale dans le roman : le background avec cet effort de guerre gagne en intensité dans « All Clear ».
.

L’auteure intègre l’évacuation de Dunkerque, l’attaque nocturne du 29 décembre 1940, l’évacuation des enfants à la campagne, la filière Ultra et l’opération Fortitude entre autres.

Quant à nos personnages, j’aime tout particulièrement retrouver la fratrie Hodbin ; par contre, je ne sentais pas Eileen aussi craintive ni même « faible » dans « Black out ».

.

Les girafes ne portent pas de faux-col. Je répète : les girafes ne portent pas de faux-col.

Message codé de la BBC, radiodiffusé
par la Résistance française avant le jour J

.
.

)°º•. L’intrigue est bien ficelée ; le lecteur démêle lui-même les « finitions » en se basant sur des souvenirs et des détails laissés ici et là consciencieusement par l’auteure. Certains lecteurs penseront que Connie Willis prend son temps ; mais j’applaudis des deux mains : tout est clairement étudié pour construire le ressenti du lecteur. Je suis admirative des entrelacs qu’elle crée, avec une grande minutie d’horloger.
.

Sans doute aucun, elle se révèle habile sur la construction des trames temporelles. Le terme de voyage temporel inclut surtout les dates limites et le paradoxe qu’il peut amener ; il est très léger peut-être trop pour l’amateur SFiste qui l’aurait vu comme un axe principal.
.

La reconstitution historique est très bien documentée ; l’histoire gagne alors en crédibilité. En sus des péripéties de nos personnages, « Blitz » met l’accent sur le suspense réel de cette période si particulière.

.

Happy Blitzmax !

Carte de Noël, 1940

.
.

Heureusement, pour aérer un peu ce décor à l’atmosphère étouffante, une touche d’humour est bienvenue. Ce page turner s’avère instructif et terriblement passionnant.
Par contre, je n’ai aucun argument à vous exposer concernant la séparation en deux de ce livre ; je vous conseille donc très vivement de manger le diptyque en une seule bouchée.

.
.

« All clear » continue et clore en beauté l’aventure dans laquelle nous plonge Connie Willis. On dévore ces livres tant pour les actions des personnages que pour l’environnement calibré de la second guerre mondiale. Le suspense est de mise et l’œuvre est admirablement bien construite.

.

.
.Blitz Connie Willis
.extrait all clear Connie Willis

 

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Jusqu’au bout !

.

Dans le chaudron :
¤ Black out, tome 1
Des livres dont la seconde guerre mondiale en est le décor
¤ Max de Sarah Cohen-Scali
¤ La séparation de Christopher Priest
¤ La voleuse de livres de Markus Zusak

.

SFFF au feminin.
logofindeserieDefi valeriacr0Ce livre est parfait pour mon challenge SFFF au féminin ; c’est également ma sélection du mois de juillet dans le cadre du défi Valériacr0. C’est aussi une bonne avancée dans mon défi Fin de Série !

.

Imaginelf, Le dragon galactique (Tigger Lilly), Le rêve du renard (Yume) et Un papillon dans la Lune cherchent elles aussi désespérément une porte de saut pour aujourd’hui.

CITRIQ

.

Advertisements
Catégories :WILLIS Connie Étiquettes : ,
  1. Saureus
    26 juillet 2014 à 14:02

    Mon frère l’a lu et m’en a dit le plus grand bien.
    Perso, j’ai un peu de mal avec le style de Connie Willis, mais j’ai lu « Passage » et c’est claire que ses scénario sont bien trouvés et bien documentés !

    • 31 juillet 2014 à 12:45

      On peut ne pas accrocher à un style, c'est sûr :)

  2. 27 juillet 2014 à 23:10

    Il est trop long ce dyptique. Et j’ai souffert de m’être attendue à une fin énorme alors que non. Mais sinon c’était sympa, et très bien documenté en effet.

    • 31 juillet 2014 à 12:46

      Ah c'est vrai que la fin n'est pas époustouflante ; mais finalement, je l'ai trouvée dans la lignée des actions. (ce qui finalement rejoint aussi ton point de vue, huhu).

  3. 30 juillet 2014 à 11:46

    Totalement page turner ! J’adore j’adore j’adore ^^
    J’aime la simplicité des émotions, la sincérité, le réalisme. Pas besoin d’une grande histoire, l’Histoire et les petites histoires suffisent largement. C’est déjà grand et beau ^^

    • 31 juillet 2014 à 12:47

      Oh, comme c'est bien dit ! Ma curiosité aussi restait en suspens de savoir ce qu'il se tramait pour nos trois protagonistes.

  4. chaplum2
    30 juillet 2014 à 11:55

    J’ai toujours le premier tome dans ma PAL ! pfffffff trop à lire …

    • 31 juillet 2014 à 12:47

      Allez pour te réconforter, disons que ton avantage est de ne pas avoir lu le tome 1 en laissant le tome 2 en plan longtemps :P (ça, c'est pire que de ne pas avoir attaqué le diptyque huhu)

  5. 30 juillet 2014 à 14:57

    Rhaa la la, je m’étais pourtant promis de lire cette suite rapidement tant j’avais aimé le premier volume, et puis voilà… mais l’été des pavés n’est pas encore fini, rien n’est perdu !

    • 31 juillet 2014 à 12:48

      Oh je suis allée voir, ta chronique date d'octobre 2012, donc oui, ta lecture date d'un petit moment ! Et non, rien n'est perdu :)

  6. 9 août 2014 à 22:22

    Rhooo je ne suis pas encore passée ici! shame on me 🙂
    Aah contente de voir qu’il t’ait bien plu! ce qui me donne évidemment envie de découvrir ce diptyque!
    Bon bin j’ai bien choisi alors… l’engloutir assez rapidement après le premier tome était une bonne idée.

    • 9 août 2014 à 22:24

      * j’ai oublié de cocher la case « m’avertir » 🙂 donc je me re-réponds juste pour être connectée 🙂

    • 19 août 2014 à 12:22

      Oui, tout à fait :) Je pensais m'y atteler juste après, et les semaines sont passées (sans m'avertir)

      • 19 août 2014 à 14:14

        wais grosse arnaque de la vie… un jour t’es vieux et t’as rien vu…

  7. 23 août 2014 à 15:59

    Tu me fais sérieusement hésité car jusqu’ici, j’ai passé mon chemin. Je n’ai pas trop aimé Sans parler du chien.

    • 25 août 2014 à 19:11

      Tu commences quelques pages, et tu avises :) C'est le droit du lecteur d'arrêter un livre.

  1. 26 juillet 2014 à 12:28
  2. 31 juillet 2014 à 09:00
  3. 21 octobre 2014 à 12:14
  4. 8 décembre 2014 à 13:23
  5. 31 décembre 2014 à 12:35
  6. 8 mars 2015 à 15:02
  7. 3 avril 2015 à 11:00

Jeter un sort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :