Accueil > ANSEAUME Camille > ANSEAUME Camille – Un tout petit rien

ANSEAUME Camille – Un tout petit rien

.

Un tout petit rien Camille AnseaumeTitre : Un tout petit rien
Auteur : Camille ANSEAUME
Plaisir de lecturecoeur notation Livre avec entrée au Panthéon

.

On n’a ni projets, ni même le projet d’en avoir. Le plus gros engagement qu’on ait pris ensemble, c’était de se dire qu’on s’appellerait en fin de semaine. C’était quand même un mardi. On s’aime surtout à l’horizontale, et dans le noir, c’est le seul moment où on n’a plus peur de se faire, où on ose mélanger nos souffles sans redouter que l’autre se dise que ça va peut-être un peu vite. On ne s’est jamais servis du « nous », et quand dans une conversation on est obligés d’utiliser le terme « relation » ou « couple », nous concernant, on dessine avec nos doigts de gros guillemets en l’air pour montrer que c’est un grand mot pour une si petite chose.
C’est beaucoup plus que sexuel, c’est beaucoup moins qu’amoureux. C’est nos culs entre deux chaises, c’est suffisant pour faire semblant de faire des bébés, pas pour en avoir.

.
.

La bataille que mène la narratrice, c’est pour elle, pour le bébé mais aussi un peu contre le monde. L’emploi de la première personne du singulier permet d’être plongée dans sa vie (parfois son chaos) et de s’accrocher à notre protagoniste. Ce récit est universel tant il parle à beaucoup d’entre nous. On la suit dans ses aventures : doutes, questionnement, tristesse, coups de colère ; les réactions de son entourage. Et indubitablement, dans ses prises de conscience, ses choix, ses non choix.
.

Le livre se présente comme des entrées d’un journal intime. Elles sont souvent courtes, accélèrent le rythme et aident à la fluidité. Ces confidences sont pleines de force et remplies de phrases courtes assez choc.

.

L’obstétricien m’a remis un dossier. Il est bleu avec écrit « Interruption volontaire de grossesse : dossier-guide ». En haut il y a un encadré aux couleurs de la France, marqué « République française, ministère de la Santé, de la Jeunesse et des Sports ». Je préférerais y trouver les règles de badminton.

.

.

Rond de sorciere 45 06Le style est percutant et la transmission des émotions en est bouleversante. On retient sa respiration, on est happé. Camille Anseaume est blogueuse et journaliste. Sa très bonne plume livre un ressenti authentique : on se demande où s’arrête la frontière entre réalité et fiction. Si on est irrémédiablement touché à la lecture de “Un tout petit rien”, jamais l’auteure ne nous sert du larmoyant. La crédibilité est très grande tant la justesse y est ciselée.
.

C’est avec simplicité et une sensibilité tout à-propos que l’écrivain s’emploie à nous faire partager ce récit… que nous souhaitons par la suite, partager nous aussi. D’ailleurs, j’ai eu beaucoup de mal à mettre des mots sur mon ressenti immédiat car j’ai été retournée. J’ai trouvé une des meilleures façons pour le partager, donner le livre à une amie.

Si vous souhaitez découvrir la plume de l’auteure, vous pouvez lire sa nouvelle dans son entièreté ici.

.
.

“Un tout petit rien” de Camille Anseaume est un récit percutant, qui touche au plus haut point son lecteur tant par la plume incisive de l’auteure que par le vécu de la protagoniste. L’immersion est totale grâce à la fluidité et la crédibilité d’une histoire à laquelle on ne pourra rester insensible.

.
.

Voici quelques citations et pourtant, j’ai essayé de me limiter.
Cliquez pour mieux lire :

.Extraits un tout petit rien Camille Anseaume

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Et si ?
.

Dans le chaudron :
Bien que je ne les ai pas chroniqués, des textes – hors SFFF – qui m’ont touchée.
¤ Ainsi soit-elle de Benoîte Groult
¤ J’ai donné la vie dans un camp de la mort de Madeleine Aylmer-Roubenne
¤ Le voile noir d’Anne Duperey

.

Faust’in, Femme sweet femme, La mite orange, Maêlle, Pensées by Caro, Plume de Cajou ont aussi « vécu » au rythme des lignes.

CITRIQ

.

Cette lecture a été réalisée en partenariat avec les éditions Kero.
.

.

Advertisements
Catégories :ANSEAUME Camille
  1. 11 avril 2014 à 23:08

    Cela me donne terriblement envie de le lire, les extraits laissent augurer un beau moment de lecture… Qu’il me tarde de découvrir !!

    • 12 avril 2014 à 20:22

      Ah j'espère qu'il te ravira le cœur comme moi :)

      • 15 avril 2014 à 22:35

        Sur un coup de tête, il fut acheté pas plus tard qu’hier. Je viens de le finir et j’ai adoré. Je ferai un article pour en parler plus longuement mais je te rejoins sur le coup de cœur (et l’envie de citer la moitié du livre !!) Merci de ta chronique qui m’a fait passé un excellent moment de lecture !!!!

  2. 12 avril 2014 à 07:31

    Merci pour cette découverte. Il me tente bien.

  3. 12 avril 2014 à 10:44

    Je me le suis offert il y a peu suite à l’avis de Cajou… Hâte de le découvrir !

    • 12 avril 2014 à 20:23

      Oui, j'ai lu sa chronique :) Elle en parle rudement bien !

  4. 13 avril 2014 à 11:45

    Je ne connaissais pas du tout, mais maintenant je suis tentée !

    • 23 avril 2014 à 19:59

      Pour une fois que c'est moi qui te tente et non l'inverse :P

  5. 16 avril 2014 à 12:37

    Hum hum intéressant ! Hop dans ma wish list 🙂

  6. 21 avril 2014 à 19:52

    Celui-là, il me le faut. J’ai noté à 4 reprises déjà!

    • 23 avril 2014 à 20:00

      Je te jure que c'est bon signe !

  7. bouchondesbois
    22 avril 2014 à 16:01

    Olala, rien qu’en lisant ta chronique et les citations, j’en suis retournée. Je ne sais pas si je le lirai maintenant, peut-être plus tard, mais un jour, ça c’est sûr. Brrrr.

    • 23 avril 2014 à 20:00

      Quand ton mariage sera passé déjà, je pense :D (tu es overbookée, là)

  8. 24 avril 2014 à 17:24

    C’est « marrant » que tu parles de ce livre car on a beaucoup discuté de ça avec une copine dernièrement. Du coup, j’ai bien envie de le lire, je note 🙂

    • 1 mai 2014 à 20:32

      Ah zut, j'ai déjà donné mon exemplaire à mon amie... sinon j'aurai pu te le prêter. Il est très touchant :)

  9. 9 mai 2014 à 23:23

    J’en ai lu du bien à plusieurs endroits et je crois que j’ai bien envie de le découvrir.
    J’ai eu l’occasion de lire le premier chapitre via un newsletter (euh mince je sais plus laquelle, bref c’est pas grave).
    Et ton gros coeur…. bin il ajoute une couche à mon envie!

  1. 18 avril 2014 à 14:16
  2. 9 mai 2014 à 13:02
  3. 31 décembre 2014 à 12:35
  4. 12 janvier 2016 à 08:01

Jeter un sort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :