Accueil > COSTE Nadia > COSTE Nadia – Fedeylins, Sous la surface

COSTE Nadia – Fedeylins, Sous la surface

.

Titre : Sous la surface (Fedeylins, tome 3)
Auteur : Nadia COSTE
Plaisir de lecture Livre avec entrée au Panthéon

.

Bien que Cahyl ait trouvé un sentiment de paix, il se demande toujours quel est son dessein et comment il va pouvoir évoluer dans la vie avec sa position actuelle. Alors que de grandes interrogations l’envahissent, le profil d’une mission se dessine. Celle-ci est relativement énigmatique et pour en comprendre son sens, il va s’investir dans la recherche d’informations et grappiller des données. Malheureusement, cette charge n’est pas aussi confidentielle qu’il le pensait et il s’aperçoit très vite qu’on souhaite lui mettre des bâtons dans les roues.

.
.

)°º•. Nous retrouvons avec plaisir Cahyl qui s’assume davantage mais qui se surprend aussi. S’il fait preuve de sérénité en extérieur ; il bout secrètement. Il cherche perpétuellement un sens à sa vie et se sent aussi un peu perdu.
.

Le soutien de ses amis est toujours inconditionnel même si Glark s’avère moins présent en raison de ses nouvelles responsabilités mais Sperare lui voue une amitié sans frontière même si pour ma part, je me méfie encore de lui. Naï sera aussi une aide précieuse : elle prend d’ailleurs des risques qu’elle ne peut contrôler et j’ai été étonnée qu’elle aille parfois contre les us et coutumes de son peuple alors que ils sont inscrits dans leurs traditions – voire même leurs gènes – depuis la nuit des temps, quand bien même elle posséderait une once de sédition.
.

C’est avec ravissement que nous retrouvons tout un tas de personnages secondaires croisés dans les précédents tomes, ils seront d’ailleurs accompagnés par de nouveaux protagonistes tout aussi intéressants. La rencontre avec les Grands Blancs est un de mes passages préférés car leur portrait dressés correspondaient exactement à mes attentes, je ne peux donc qu’aimer Camulugh.

.
.

)°º•. Sur fond de jeu de chasse au trésor, Cahyl devenu Fedeylin est tant à la recherche d’indices pour sa tâche que de pistes pour sa propre quête identitaire.
.

J’ai fortement apprécié ce volume car nous avons accès à une connaissance plus approfondie sur leur société : sa hiérarchie, son histoire, mais aussi son fonctionnement ; notamment avec la visite à la Gabda Mar et le registre des pontes. Nous assistons à un panorama sur leur civilisation : leurs us et coutumes, leurs traditions, leurs attentes, leur vie et leur destin. D’ailleurs, comment ne pas voir les tablettes comme des livres et leurs rangements comme des bibliothèques ?

Nadia Coste nous entraine aussi dans la direction de l’amour dans cette société où la sexualité est totalement inexistante.

.
.

)°º•. Comme pour les tomes précédents, Nadia Coste nous sert un univers tout en douceur. Exit les scène de combat sans fin ou de violence sanglante ; si les tensions existentielles sont fortes, nous restons toujours dans une sorte de cocon où la prise de conscience de soi, son estime et son reflet dans les yeux des autres sont révérés.
.

On y découvre toujours une histoire simple et accessible et qui se lit facilement sans décrocher. Dans ce tome, on se pose énormément de questions et même si elles restent pour l’instant sans réponse, le lecteur évolue dans ce récit. J’ai tout particulièrement apprécié de voir une autre facette de ce monde avec la remise en cause des fondements et de la société et de la hiérarchie. Les ouvertures de chapitres se révèlent très bonnes, notamment celle de la complainte du voile (chapitre 15) même si parfois, elles exposent un peu trop le contenu de la partie. Enfin, je suis tiraillée par l’envie de connaître la fin et la mélancolie de quitter cette saga.

.
.

C’est une toute nouvelle vision du monde des Fedeylins que nous découvrons avec ce troisième tome « Sous la surface ». Si Cahyl a mûri et se pose encore beaucoup de questions, il est toujours autant sollicité. Bien qu’il œuvre en solo, c’est avec plaisir qu’on part à la découverte du village. Nous passons d’agréables moments à récolter les informations en suivant Cahyl et le suspense monte crescendo quant à la réussite de la mission. Un univers tout doux où la richesse et l’importance de l’individu sont mises à l’honneur.

.
.

)°º•. Biographie
Nadia Coste a 31 ans et est maman de trois « larveylins ». Après sa mauvaise expérience d’un IUT métiers du livre, elle se tourne vers des études de commerce et intègre un service administratif de banque. Lors de ses loisirs, elle découvre la fantasy par son auteur préférée, Robin Hobb. L’écriture fait alors partie intégrante de sa vie. Nadia Coste commence à attaquer un sérieux sujet en 2004, les Fedeylins. Après six ans de réécriture, les éditions Gründ décident de la suivre dans cette aventure. La magnifique couverture est de David Revoy.
Son blog, le site officiel de la tétralogie.

.

.

————————————————————————~*

.

Dans le chaudron :
¤ Les rives du monde, tome 1
¤ Aux bords du mal, tome 2
¤ L’ombre des pères, tome 4
¤ Langue de chat :  interview de Nadia Coste.

.

Souvenir de lecture : Moi aussi je veux aller à la recherche des tablettes ! Ou alors avoir un lumignion des fedeylins chez moi.
.
Cette lecture a été appréciée avec Dup, Heclea & Iluze dans le cadre du « mois de« .
Sur la bloggosphère, vous pouvez trouver l’avis d’Ansible (Spooky).
CITRIQ

.
Pic : White koi or carp swimming par Crazyinsanefangirl.

.

Advertisements
  1. Dup
    17 avril 2012 à 09:07

    Ainsi tu te méfies encore de Sperare ! Mince alors, va falloir qu’on tire les vers du nez à Nadia ! 🙂

    Je crois bien qu’elle en est a trois larveylins maintenant 🙂

    • 17 avril 2012 à 11:30

      Oh je pense bien qu'il est gentil, mais j'ai du mal à croire un moustique sympa ;) Et oui, elle a bien trois larveylins ;)

  2. 17 avril 2012 à 19:49

    Les Grands Blancs ce sont bien les grands requins blancs ?
    En tout cas cela donne bien envie là ce livre, il y a beaucoup de tomes ?

    • Enserune
      17 avril 2012 à 20:44

      Je me permet de te répondre.
      non, « les grands blancs » des fedeylins n’ont rien à voir avec des requins 😉
      Il y a déjà 3 tomes qui sont sortis et le quatrième et dernier sortira vers octobre (me semble-t-il…). ^^
      Je te conseille vivement la lecture de cette saga passionante!
      Il y a une grande qualité d’écriture… et énormément de travail de la part de l’auteur qui nous offre un récit sublime!

      • 18 avril 2012 à 11:17

        Tu as bien fait de répondre :)
        Endea, c'est vrai que lorsqu'on dit grands blancs, on pense aux requins. Ici, ce sont les poissons, dont on en voit un sur la couverture. Je confirme, 4 tomes, le dernier publié en octobre 2012.

  3. 17 avril 2012 à 20:28

    J’ai lu ton article en diagonal, même s’il n’y a pas de spoilers, je préfère toujours lire le livre avant de lire les chroniques en entier 🙂 Mais j’ai toujours envie de poursuivre ma découverte de cette série 🙂
    J’aime beaucoup l’image que tu as insérée pour illustrer ton article, j’aime beaucoup les teintes !

    • 18 avril 2012 à 11:18

      Ah chouette. Elle n'a pas été facile à trouver !

  4. 17 avril 2012 à 21:59

    « cocon » c’est exactement le terme qui décrit comment l’on se sent à cette lecture. Je suis fan de la saga et ravie d’avoir échangé en LC !

    • 18 avril 2012 à 11:18

      C'est vrai que les LC sont toujours chouettes :)

  5. seregalivres
    17 avril 2012 à 22:41

    Ah tu me donnes tellement envie ! En plus la couverture est sublime !
    Tout comme tes chroniques d’ailleurs ! tu fais un super travail ❤

  1. 17 avril 2012 à 07:31
  2. 17 avril 2012 à 11:32
  3. 17 avril 2012 à 11:32
  4. 18 avril 2012 à 00:15
  5. 19 avril 2012 à 18:45
  6. 30 décembre 2012 à 15:09
  7. 4 janvier 2013 à 08:12
  8. 20 janvier 2013 à 14:52
  9. 20 janvier 2013 à 16:52
  10. 25 janvier 2013 à 07:23
  11. 25 janvier 2013 à 11:28
  12. 25 janvier 2013 à 11:37

Jeter un sort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :