Accueil > LE FANU Joseph Sheridan > LE FANU Joseph Sheridan – Carmilla

LE FANU Joseph Sheridan – Carmilla

.

Titre : Carmilla
Auteur : Joseph Sheridan LE FANU
Plaisir de lecture Livre à découvrir

.

En Styrie, Laura et son père vivent seuls dans un immense château. Ils recueillent une jeune demoiselle qui vient de subir un accident. Ils sont ravis d’avoir de la compagnie, et plus particulièrement Laura qui se morfondait dans sa jeunesse. Une relation dépendante va naitre entre les deux femmes ; Carmilla semble avoir une emprise totale sur Laura. Son père ne sait plus quoi faire pour sauver sa fille apathique qui se meurt à vue d’œil.

.
.

)°º•. Laura est une jeune demoiselle relativement naïve mais attachante. Elle représente la blonde innocente par excellence. Elle se révèle très attirée par Carmilla, malgré les nombreux aspects négatifs de cette dépendance. Elle ne peut se détacher de son influence, au péril de sa propre santé.
.

Carmilla est le cliché de la brune exaltée. Elle est néanmoins énigmatique et dangereuse. On se questionne d’ailleurs sur sa véritable identité ; et personnellement, j’aurai bien aimé savoir qui est sa mère, si elle existe vraiment ou si c’est un mirage.

L’une est l’opposé de l’autre, la lumière versus l’obscurité.

.
.

)°º•. Ce court roman de 134 pages est à la première personne du singulier, Laura nous emmène dans sa vie ; le château qu’elle habite est éloigné de tout et les personnes aux alentours sont pétries de superstitions. C’est dans ce contexte qu’elle accueille sa nouvelle amie Carmilla.
.

A la fois romantique et gothique, cette histoire propose surtout une métaphore de l’amour. Si on y décèle la thématique de l’homosexualité c’est avec beaucoup de sensualité. Œuvre majeure du XIXe siècle, tout était dans le non-dit et la suggestion ; on découvre d’ailleurs une histoire contée avec grands esthétisme et pudeur. Il n’y a pas d’effusion de sang.
.

A l’époque de sa parution, le vampire était considéré comme « exotique » ; si « Carmilla » est un texte fondateur pour le mythe du vampire, il n’en demeure pas moins que ce vampire-ci ne pâtit pas trop du jour ni même de l’aspect religieux (grigri sur l’oreiller) ; il est évidemment très beau, se nourrit de sang, craint le pieu et son lieu d’attache reste un cercueil.
.

S’il est moins connu que « Dracula », il a été tout de même écrit en 1871, soit 26 ans avant l’œuvre de Bram Stoker. Ce dernier y faisait d’ailleurs référence avec un clin d’œil que son éditeur a jugé mauvais pour son succès à venir.

.
.

Une œuvre à lire pour découvrir un des premiers textes à l’origine du folklore vampirique. On se laisse facilement charmer par Carmilla et on prend un certain plaisir à lire ses actes et son mode de fonctionnement pour séduire sa proie.

.
.

)°º•. Biographie

Joseph Sheridan Le Fanu (1814 – 1873) était un écrivain irlandais et l’un des auteurs majeurs du Fantastique. Malgré des études de droit, il n’exercera jamais au barreau de Dublin. Journaliste puis rédacteur en chef, il a publié bon nombre d’articles, de récits et de romans.

.

.

————————————————————————~*

.

Souvenir de lecture : Cherchez le cercueil.

.

Au fil de mes lectures (La liseuse), Chaplum, La caverne d’Ankya, Les chroniques d’Isil, Les lectures de Cachou, Les livres de George, Mon coin lecture (Karine), Parchments of Sha’, Sous le feuillage (Lael), Vampirisme (Vladkergan), Voyager… Lire… (Cryssilda) en ont aussi dit quelques mots.

CITRIQ

.

.

Hop voici ma dernière participation « au mois irlandais » de Cryssilda.

.

.

Pics : #01 Carmilla par Florbe91 ; #02 Et mourir de plaisir par Maid-of-Orleans.

.

About these ads
Catégories:LE FANU Joseph Sheridan Mots-clés : ,
  1. 19 juin 2012 à 08:56

    Puis quand on voit le côté lesbien de l’histoire, ça étonne, ça démontre bien qu’il y avait moins de préjugés qu’on ne le croit quant à la chose à l’époque de l’écriture du livre ^_^.
    Un bon souvenir.

    • 24 juin 2012 à 19:47

      Oh je suis sûre que cela doit encore "choquer" maintenant ;)

  2. 19 juin 2012 à 13:28

    Un billet intéressant ! j’ai vraiment apprécié ce roman justement parce que, comme tu le dis, il est texte fondateur.
    (merci pour le lien)

    • 24 juin 2012 à 19:47

      Oui cela fait du bien de connaitre le texte d'origine. Et puis comme ça, on peut crâner en société (qui a dit "non" ?)

  3. 19 juin 2012 à 15:50

    Je ne connaissais pas ce livre, merci pour cette découverte. J’aime lire des textes fondateurs sur des mythes, je pense que je vais noter le titre dans un coin . Merci.

    • 24 juin 2012 à 19:48

      Ah oui il est incontournable :)

  4. 19 juin 2012 à 21:32

    Chronologiquement, c’est en effet le 2e texte fondateur du vampire en tant que créature littéraire, après le Vampyre de Polidori. Autant ce dernier à un peu mal vieilli, autant le Le Fanu reste une très belle novella, portée par une sensualité que tu as très bien mis en avant. On y croise par ailleurs le prototype de Van Helsing, en la personne du General Spielsdorf.

    Une oeuvre à ne surtout pas ignorer, tant elle était en avance sur son temps. Du coup, j’ai presque honte de ma propre chronique, qui mériterait d’être réécrite http://www.vampirisme.com/livre/le-fanu-joseph-sheridan-carmilla/

    Ah juste une chose : Stoker s’écrit sans c ;)

    • 24 juin 2012 à 19:50

      Ah je fais toujours la faute, la première fois que j'ai lu son nom, mon oeil a inventé un "C" en plus.
      Par contre, tu n'es pas allé jusqu'au bout du billet puisque tu aurais vu que j'avais rattaché l'url et suis allée la lire également...

  5. 20 juin 2012 à 09:30

    Tiens, ça me fait tout à fait penser à Ombre Blanche de Clemence Housman.

    • 24 juin 2012 à 19:50

      ... que je ne connais absolument pas :)

  6. 20 juin 2012 à 19:02

    Un texte que j’avais aussi apprécié et qui m’avait surprise à plus d’un titre.

  7. 22 juin 2012 à 22:02

    Ha il faut que je publie aussi mon billet dessus.. j’ai eu à peu près le même ressenti, Carmilla est un personnage diablement – si j’ose dire- intéressant, et Laura m’énerve un peu, tant elle est naïve, godiche ( elle a du conditionner la vision de la victime typique du vampire dans les films de la Hammer). Et sinon j’aime beaucoup la première illustration et son style un peu manga.. en fait, j’aimerais assez voir ce dessinateur, ou cette dessinatrice en faire une version BD, ça pourrait être un croisement de styles assez sympathique

    • 24 juin 2012 à 19:54

      Oui godiche est un bon adjectif ;) Mais c'est une petite fille encore qui s'ennuie à cent sous de l'heure...

  8. 23 juin 2012 à 10:04

    Tu m’intrigues et me donne envie de le lire !

    • 24 juin 2012 à 19:54

      Waouh, je suis fortiche :)

  9. 24 juin 2012 à 14:01

    Ce n’est vraiment pas mon préféré de Le Fanu, je l’ai lu bien après Dracula, du coup je l’ai trouvé assez fade…

    • 24 juin 2012 à 19:54

      Je les ai lus dans le même sens que toi et c'est vrai que Carmilla souffre de la comparaison.

  10. eirilys
    2 juillet 2012 à 15:06

    Je connaissais le personnage « Carmilla » mais c’est vrai que je ne m’étais jamais posée la question de savoir s’il y avait un livre sur elle. Ça m’intrigue du coup et l’ambiance à l’air assez sympathique.

    • 5 juillet 2012 à 11:35

      Je l'ai trouvé un peu moins sympathique à lire que Dracula par contre.

  11. 7 juillet 2012 à 11:42

    Je ne connaissais pas du tout ce roman, mais tu m’as vraiment donné envie de le lire tien :) En plus, c’est un petit roman, ce qui est parfait pour moi en ce moment. Je pense que je vais vite me laisser tenter, d’autant plus qu’il est libre de droit, j’espère le trouver sur le net pour le mettre sur mon reader :)

    • 7 juillet 2012 à 19:08

      Sinon tu me fais signe ;) Oui il est court et il pas mal, un peu daté tout de même.

  12. Mystix
    17 juillet 2012 à 22:11

    Je ne connaissais pas du tout ce roman, je trouve ça intéressant. Et je n’ai toujours pas lu Dracula alors.. peut-être que je lirai celui-ci avant ! Je note!

    • 19 juillet 2012 à 13:22

      I vaut mieux, sinon tu risques d'être un peu déçu.

  13. 26 juillet 2012 à 15:43

    J’ai lu ce roman l’an dernier pendant le challenge Halloween et j’avais bien apprécié l’histoire ainsi que l’écriture. Je n’avais pas trouvé le temps d’en parler sur le blog et j’avoue que ça me donne envie de le relire maintenant.J’aime beaucoup les illustrations que tu as ajouté à ton billet.

    • 27 juillet 2012 à 13:45

      En tout cas, tu peux te faire le plaisir d'une relecture, cela te prendre peu de temps pour un peu de plaisir :)

  14. 21 janvier 2014 à 22:48

    Apparemment un des premiers livres vampires et qui a inspiré Stoker… Du coup je suis très curieuse de le lire :D !

    • 23 janvier 2014 à 19:22

      Oui, tout à fait :) Je l'avais lu par curiosité moi aussi (puisque j'ai découvert Dracula en premier).

  1. 15 juillet 2012 à 09:23
  2. 28 novembre 2012 à 19:33
  3. 4 janvier 2013 à 08:13

Jeter un sort

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 118 autres abonnés